L’idée d’un développement commercial basée sur des recommandations clients a l’air trop belle pour être vraie.

Vraiment. Une entreprise qui obtient un nombre important de nouveaux clients uniquement par du bouche-à-oreille? Ça doit être une légende urbaine, non?

Il se trouve que cette légende urbaine, tout comme celle des gens qui trouvent des pythons dans leurs toilettes… est 100% réelle.

Eh oui, on a appris récemment que cette histoire de serpents est vraie. Brr…

Le fait est que vous pouvez réellement développer votre business en vous concentrant sur les recommandations clients.

Ceci étant dit, pourquoi il n’y a pas plus de gens qui le FONT?

Demander des recommandations clients peut mettre mal à l’aise

C’est la forme de publicité la moins chère sur le marché, mais demander des recommandations peut donner le sentiment d’être désespéré ou agressif.

Soyons honnête: le malaise est bien là! Aussi facile soit-il pour nous de partager nos informations personnelles sur les réseaux sociaux, il est assez rare que l’on demande à quelqu’un d’autre de parler de nous et surtout quand c’est pour dire combien nous sommes fantastiques.

Pourtant, voici un secret bien gardé: vos clients et consommateurs veulent chanter vos louanges. Et certains le feront que vous le vouliez ou non!

Pour ce qui est des autres, cependant, vous pouvez entamer quelques actions proactives pour mettre cette recommandation sur leur radar sans ressentir de gêne.

Voici les manières de faire!

Facilitez-leur la tâche

Créez des outils de recommandation en mode “plug & play”, prêts à être utilisés et les gens n’auront pas besoins de passer des heures à rédiger le message parfait sur vous ou votre entreprise.

Ce que vous créez dépend de votre secteur d’activité et de la manière dont vous souhaitez prêcher la bonne parole, mais parmi les manières les plus répandues on trouve:

  • Emails pré-rédigés
  • Images partageables sur les réseaux sociaux
  • Click-to-Tweets
  • D’autres types de publications pour les réseaux sociaux

Bon à savoir, le nom officiel de ce texte pré-rédigé est “swipe copy”! Au cas où vous entendriez l’expression sans savoir de quoi il s’agit.

Vous ne le ferez pas nécessairement pour tout ce que vous proposez, mais au cas par cas cela vaudra certainement l’effort que vous y mettrez. Surtout lorsqu’il s’agit de ventes, de promotions saisonnières ou d’offres nouvelles. Quelques morceaux choisis de swipe copy peuvent donner un bon coup de boost quand vous en avez le plus besoin.

Soyez direct

Vous voulez demander ce type de faveur vous sentir bizarre?

C’est un peu comme demander un témoignage à un client, mais ça, c’est un tout autre article.

Voici les trois règles de base à suivre quand vous travaillez votre approche:

Rester bref. Plus c’est simple, mieux c’est. Surtout parce que lorsque vous demandez quelque chose à quelqu’un, vous devez respecter son temps. Un autre point en faveur de notre swipe copy! Allez droit au but: s’ils sont contents de vos produits/services, pourquoi ne pas partager?

Être spécifique. Si vous êtes à la recherche d’une certaine forme d’exposition, demandez-là! Peut-être que vous voulez que l’entourage de vos clients vous découvrent? Leur de vous taguer dans une image ou un tweet est une excellente manière de faire.

Les opportunités promotionnelles comme dans le tweet ci-dessus ne sont qu’un exemple de comment transformer des fans en avocats de la marque.

Si vos produits sont particulièrement visuels, vous pouvez aussi inviter vos clients à partager leurs meilleures photos sur Instagram et de vous taguer. Vous pouvez même leur suggérer de mentionner un ami qui aimerait vos produits dans la légende!

Vous n’avez pas besoin d’être agressif, ou même super spécifique. Donner un simple petit coup de pouce dans la bonne direction peut faire toute la différence.

Leur dire ce qu’ils ont à y gagner. Selon ce que vous demandez, une petite incentive peut changer la donne. Vous connaissez le swag (stuff we always get)? C’est le petit truc en plus. Dire aux gens ce qu’ils peuvent obtenir en vous recommandant peut les encourager à l’action!

D’autres fois, les recommandations clients peuvent prendre la forme de partenariats: échanges avec des entreprises dont vous pouvez promouvoir les produits ou services. Assurez-vous juste que ce sont des entreprises que vous voulez vraiment soutenir, parce qu’honnêtement, dans ce genre de situation, c’est plutôt important.

Préparez leur le travail

Parfois, les meilleures recommandations sont celles que vous vous donnez à vous-même, et cela signifie recommander à vos clients existants des produits ou services qu’ils n’ont peut-être pas réalisé que vous proposiez.

Bien entendu, ils pourraient tomber dessus sans votre aide. Mais peut-être pas. Alors pourquoi ne pas leur faciliter un peu la vie?

Voici quelques façons de faire!

Soyez évident. Envoyez un email vers la fin de votre contrat (ou intégrez le dans votre process de cloture de compte), et expliquez clairement la nouvelle opportunité pour eux de travailler à nouveau avec vous. Dites-leur brièvement pourquoi vous avez choisi cela pour eux, quels en sont les bénéfices, et comment ils peuvent réserver (ou acheter) dès maintenant.

Simplifiez les étapes. Si quelqu’un est déjà consommateur ou client, ils n’ont probablement pas besoin d’entendre une fois encore l’histoire de votre vie. Imaginez indiquer à vos amis où se trouvent les toilettes à chaque fois qu’ils viennent vous rendre visite… Donnez à vos clients et consommateurs récurrents la même courtoisie quand vous leurs envoyez de nouvelles offres.

Ne mettez pas le projecteur sur vous. Quand vous proposez de travailler ensemble à nouveau, une fois encore, soyez clairs et concentrez votre message sur les bénéfices pour eux. Si vous n’avez aucune offre à partager avec eux pour le moment, dites leurs combien vous avez apprécié votre collaboration, et que vous êtes toujours en réflexion sur de nouveaux produits et services dont vous pensez qu’ils pourraient les intéresser. Et n’oubliez pas de les contacter quand ces produits/services sont lancés!

Faites le travail à leur place. Dites-leur que vous ferez un suivi si nécessaire. Vous pouvez essayer quelque chose comme ce que nous avons trouvé dans un email de vente reçu récemment: “Réfléchissez-y. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire ou m’appeler. Si je n’ai pas de nouvelles de vous dans les quinze prochains jour, je vous vous contacterai.” C’est simple, c’est clair, et ça donne au lecteur le sentiment d’être soutenu dans sa démarche. N’oubliez pas de leur faciliter la tâche pour aussi pouvoir dire non, c’est tout.

Moins de malaise maintenant!

Simplifier et planifier votre process pour la demande de recommandations clients rend la chose beaucoup plus naturelle et soulage ce malaise!

Alors, demandez-vous des recommandations à vos clients et consommateurs?

Les donnez-vous sans qu’on vous les demande?

Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous!

Photo by Brooke Lark on Unsplash