Sélectionner une page

Quelle est la taille de votre audience sur mobile?

Le savez-vous?

C’est ok si ce n’est pas le cas! Ce n’est pas une chose à laquelle la plupart d’entre-nous pense très souvent, pour être honnête.

Et c’est pour cette raison, exactement, qu’il est important que vous vous mettiez à y penser MAINTENANT.

Parce que, d’un côté, la navigation sur mobile n’est pas vraiment une nouveauté. Ce serait tellement 2007.

Mais d’un autre côté, c’est tellement facile de l’oublier!

Après tout, vous ne créez pas beaucoup de contenu sur mobile. Quelle que soit l’agilité de vos pouces, écrire un article de 1 000 mots sur un écran de quelques centimètres serait un challenge. Si vous programmez d’avance vos publications sur les réseaux sociaux, vous n’avez pas besoin de constamment dégainer votre téléphone lorsque vous êtes dehors et sur le point de publier un tweet.

Cependant, bien que vous ne créiez pas nécessairement sur un support mobile, c’est définitivement là que votre audience consomme.

Par exemple, 62% des utilisateurs actifs mensuels de Facebook n’y accèdent que via mobile. C’est beaucoup!

62% des utilisateurs actifs mensuels de Facebook n'y accèdent QUE via mobile

La leçon?

Le mobile compte plus que vous ne l’imaginez, et cela signifie qu’il ne doit jamais passer au second plan.

Voici quelques petites choses que vous pouvez faire pour vous assurer que vous ne négligez pas votre audience mobile.

Optimisez autant que possible en dehors de votre site

Oui, rendre votre site web mobile-friendly est important.

En fait, on en parlera un peu plus dans une seconde.

Mais il est tout aussi important de s’assurer que votre présence hors site est optimisée pour les supports mobiles aussi. Souvenez-vous, 6 personnes sur 10 qui utilisent Facebook au moins une fois par mois n’y vont que depuis leur mobile!

Audience mobile Facebook

Ceci étant dit, l’une des choses les plus faciles à faire, et l’une des choses les plus faciles à oublier de faire, est de vous assurer que vos publications ont du sens sur les mobiles.

Un lien Facebook, par exemple, n’est pas toujours équivalent sur un écran de mobile et sur celui d’un d’ordinateur:

Facebook desktop vs mobile

Dans la publication de gauche, prise sur ordinateur, il y a une meta-description du lien. Sur mobile, la même publication n’a pas de description. Ce qui signifie que si vous vous reposiez sur la description pour attirer l’intérêt, et n’écriviez pas une publication réfléchie pour aller avec votre lien, pas de bol…

Social Media Examiner rends ses publications mobile-friendly, non seulement en capitalisant sur la légende pour teaser le contenu, mais en utilisant aussi l’image comme titre accrocheur:

Social Media Examiner

La clé ici, c’est l’équilibre. Surtout lorsque, sur mobile, vous ne savez jamais ce que quelqu’un va voir ou non.

Sur Twitter, par exemple, les utilisateur mobiles ont l’option de réduire leur consommation de data en ne montrant pas automatiquement les images qui sont liées au tweets. Si vous vous appuyez uniquement sur les images pour attirer l’attention de quelqu’un (et pour les convaincre de cliquer), ils ne la verront peut-être même pas!

N’oubliez pas non plus d’optimiser vos emails.

Les emails peuvent être l’un des meilleurs moyen d’amener plus de trafic sur votre site web, et de nombreuses personnes sur votre liste checkent probablement leur boite de réception sur mobile.

Plus d’un tiers des abonnés à Exposé! lisent notre newsletter sur leur mobile. Si on ne l’adaptait pas aux petits écrans, on ignorerait littéralement des centaines de personnes.

Aïe.

Vous devriez déjà vous envoyer des versions test de vos newsletters à chaque fois, alors assurez-vous que vous ne regardez pas ces versions test que sur votre ordinateur, mais sur votre téléphone aussi.

Déconnectez-le du wifi pour faire comme si vous checkiez votre inbox dans la file du supermarché. Est-ce que votre mise en page sophistiquée supporte le téléchargement? Est-ce que la taille de votre typo nécessite l’utilisation d’une loupe? Est-ce que vos liens sont faciles à « taper »? On s’est aperçues, par exemple, que les boutons sur notre newsletter sont cliqués bien plus que les liens!

Bien entendu, rendre votre contenu lisible et irrésistiblement cliquable en dehors de votre site web n’est qu’une partie de l’équation. Qu’en est-il du contenu qui est sur votre site?

Souvenez-vous du formatage mobile-friendly

Google Analytics peut vous dire combien des visiteurs sur votre site web étaient sur un support mobile, mais que ce pourcentage soit important ou non, vous ne devriez pas l’ignorer.

Heureusement, les designs et les thèmes de site web responsives sont suffisamment commun pour que même des constructeurs de site do-it-yourself comme Squarespace les proposent. Donc, il y a des chances que vous n’ayez pas trop à vous préoccuper de choses comme la taille de votre texte.

Ce qui ne veut pas dire, cependant, que vous ne devriez jamais vous assurer que votre site agréable à lire et que tout fonctionne bien sur un support mobile!

Par exemple: donnez à vos lecteurs une bonne grosse cible à toucher.

Les cibles à toucher, sont les choses sur votre site web que vous voulez que les gens cliquent, ou plutôt « tapent ».

Si la votre n’est pas suffisamment grande, ou si elles sont trop proches, les toucher devient un point de frustration pour votre visiteur!

Par exemple si on liait des GIFS tout mignons de toutous en faisant 1, 2, 3, 4, 5, ces liens sont difficile à atteindre quand vous essayez de taper.

Si vous être entrain de lire sur un mobile, cet exemple est probablement hautement frustrant. Voici une image de notre numéro 3 pour nous faire pardonner.

toutou

Faites en sorte que vous cibles à toucher soient au moins longues de quelques mots, et mettez suffisamment d’espace entre elles pour que les atteindre soit relativement facile!

D’autre moyens d’optimisation facile à manquer? Vos call-to-actions et formulaires!

Par exemple, certains blogs on des formulaires d’opt-in statiques, en bas de chaque article, qui sont faciles à ignorer sur mobile. Mais avec l’aide d’outils comme Sumo.com, vous pouvez intégrer des formulaires en slide-in qui auront de bien meilleures performances. Ils sont plus visibles, plus faciles à lire, et les remplir sur mobile ne prend que quelques secondes.

Vous pouvez même intégrer une version de ce CTA sur votre version web.

Tout ce que vous pouvez faire pour optimiser votre présence sur mobile a une chose en commun: simplifier la tâche de vos visiteurs.

Est-il facile de comprendre le contenu d’un lien, sur la seule base de sa légende?

Votre site est-il facile à charger et à lire?

Vos liens sont-ils faciles à cliquer?

Est-il facile de s’abonner à votre newsletter?

Optimiser n’est pas qu’une question de créer un désir, c’est aussi une question de faciliter sa satisfaction.

Plus vous pouvez faire ça pour votre audience mobile, plus ils seront heureux!

Qui est un pro de l’expérience mobile?

Vous connaissez des sites web avec une excellente version mobile?

Ou peut-être quelqu’un dont les publications sont particulièrement percutantes sur un petit écran?

Partagez leurs réussites dans les commentaires ci-dessous!