Sélectionner une page

Si vous avez bien suivi nos conseils, vous devriez déjà tout savoir sur l’art et la manière de créer votre calendrier éditorial. Pas de recette miracle malheureusement concernant le contenu, c’est vous l’expert dans votre domaine et, de toute manière, il vous faudra tester continuellement de nouveaux sujets pour finalement comprendre ce qui fonctionne ou non sur votre cible. Cela dit, cet exercice qui peut s’avérer fastidieux pour certains le devient beaucoup moins en utilisant le bon outil. Et le notre depuis quelques mois maintenant, c’est Trello !

I. Trello kézako ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Trello, il s’agit d’un outil de gestion de projet qui fonctionne avec un système de carte. Créez une carte pour chaque tâche à accomplir. Vous pouvez écrire des commentaires, télécharger des pièces jointes, créer des check-list, ajouter des étiquettes et des délais à respecter, etc, etc.

L’intérêt de Trello est que vous pouvez inviter autant de personne que vous le souhaitez à travailler avec vous sur une carte (= une tâche bien précise) ou un tableau complet ( = un projet plus large), et ce gratuitement. Avec un élégant geste de « drag and drop », vous attribuez les différentes tâches aux personnes concernées et celles-ci reçoivent une notification.

Sur chacune des cartes, les équipes peuvent discuter par commentaire, partager des documents plus détaillés en pièce-jointe, se mentionner, bref on évite ainsi la centaine d’e-mails multi-destinataires auxquels personne ne répond.

Autre atout de Trello, c’est la possibilité de créer des check-list sur chaque carte. Vous commencez à connaître notre passion pour les to-do list et les listes d’une manière générale, non ? Que ce soit pour chercher de l’inspiration (« trouvez nous 10 sujets de blog que vous pourriez écrire cette année ! »)  ou pour diviser une tâche complexe en plusieurs actions facilement réalisables, cette fonction est notre préférée. Ajoutez à cela l’immense satisfaction de pouvoir cocher les tâches accomplies et regarder la jauge se compléter, que du bonheur !

Dernier point, pour chaque élément de votre check-lit, il est possible d’indiquer une deadline ainsi qu’un rappel. Très pratique pour ne pas oublier de commencer à réfléchir à votre prochain article !

Si on résume, vous pouvez donc créer un tableau pour créer des to-do list, planifier un événement, gérer un projet voire DES projets, préparer vos futures vacances, et j’en passe. Puis rebelote à l’intérieur de chaque tableau, créer des colonnes par dates, événements, profils, clients… Bref, de nombreuses possibilités et le tout avec une interface user-friendly comme on aime ! C’est d’ailleurs le seul vrai problème de Trello : l’outil offre tellement d’utilisations possibles qu’il peut être difficile au début de prendre ses marques.

Comme on aime bien partager, nous vous proposons de regarder ensemble comment nous pouvons bien agencer nos tableaux pour gérer un calendrier éditorial. Chez RDE Marketing, nous gérons les calendriers de plusieurs clients et avons donc pu testé différentes organisations selon les besoins. À vous de piocher ce qui vous semble intéressant ! Comme nous le disions dans un précédent article, il n’y a pas mieux placé que vous pour vous y retrouver dans votre propre bazar.

II. Des idées de calendrier éditorial sur Trello

Pour rappel, vous trouverez ci-dessous les différents éléments que peut contenir votre calendrier éditorial :

  • le sujet ou le titre de votre publication 
  • le texte rédigé
  • le ou les visuels
  • la date et l’heure de publication
  • le nom de la personne chargée de la rédiger / planifier
  • les plateformes sur lesquelles vous publierez

Vous pouvez évidemment ajouter ou retirer des informations sur votre carte selon vos besoins mais disons qu’il s’agit ici des éléments de base. Concernant l’organisation même de votre tableau, voici quelques exemples...

a. Un tableau Trello par type de contenu

Idéal pour réfléchir de manière plus globale sur votre stratégie de contenu, un tableau par type de contenu vous aide à catégoriser vos idées d’article et à les étoffer en fonction de votre veille. En un coup d’oeil, repérez les sujets pour lesquels vous disposez du plus de ressources (visuels, texte, vidéo, contact d’une personne à interviewer…) et donc que vous pourrez rédiger facilement. De la même manière, prenez garde à ceux qui vous demanderont plus de temps pour pouvoir vous organiser à l’avance !

2. Un tableau par mois

Très utile si vous postez plusieurs fois par mois et/ou sur différentes plateformes, le format de tableau au mois vous permet de créer des cartes par réseaux sociaux ou par type de contenu. Dans cet exemple, une carte = une publication Facebook. L’objectif de cette présentation était pour nous de pouvoir rapidement visualiser si nous abordions suffisamment de sujet dans des catégories différentes : recettes, lifestyle, humour…

3. Un tableau sur une année

Enfin, vous pouvez tout à fait vous créer un tableau sur une année où chaque colonne peut correspondre à un mois ou une période plus un moins longue. Les étiquettes pourront alors vous aider à classer les cartes par plateforme, par type de contenu ou par priorité ! Dans ce cas présent, il s’agit du calendrier éditorial d’une page Facebook que nous gérons pour un client. Comme précédemment, chaque carte correspond à une publication, ce qui nous permet de facilement les déplacer d’un mois à l’autre en fonction des sujets que nous souhaitons aborder, des différentes opérations commerciales en cours ainsi que des fêtes et autres dates importantes du calendrier.

Comme vous le devinez sûrement, il n’existe pas une, deux ou trois possibilités d’agencer son tableau mais bien des millions (oui, oui). Libre à vous, selon vos priorités et contraintes, de trouver la meilleure présentation pour visualiser l’information rapidement et vous aider à optimiser votre programmation.

Enfin, il est tout à fait possible de cumuler différents modèles comme dans notre cas : un tableau à l’année pour fixer la stratégie globale, un tableau par mois pour définir le contenu puis pourquoi pas, un tableau d’inspiration, un tableau to-do, etc. Le tout est que cela doit vous faciliter la vie, et non pas devenir une contrainte !

À vous de jour maintenant, n’hésitez pas à nous envoyer une capture d’écran de votre tableau et / ou à nous poser toutes vos questions !

Ne Manquez Aucun Article
Rejoignez nos 700+ abonnés et recevez des conseils, des guides, des infos et plus encore, chaque semaine, dans votre boite de réception.

Vos informations resterons confidentielles, c’est important à nos yeux.