Sélectionner une page

Notre routine de planification sur les réseaux sociaux

Avoir les bons réflexes quand il s’agit de planifier du contenu sur les réseaux sociaux, passe avant tout par un calendrier éditorial solide.

Votre calendrier est la colonne vertébrale de votre stratégie, la structure sur laquelle tout le reste est bâti. Ils vous permet de rester organisé(e), de planifier à l’avance, et de garder un flux de contenu régulier sur vos profils sociaux.

Dans cet article, nous allons disséquer pour vous un exemple de calendrier éditorial typique et regarder de plus près le calendrier que nous utilisons ici, chez RDE Marketing. Au bout du compte, vous devriez en retirer quelques bonnes astuces pour améliorer votre propre planification sur les réseaux sociaux.

Le système de planification sur les réseaux sociaux

On a besoin de rien de plus qu’une feuille de tableur pour commencer à planifier une campagne de communication sur les réseaux sociaux. Il existe des modèles disponibles en ligne et faciles à personnaliser.

Twitter-iPad

Une planification des contenus sociaux traditionnelle se résume à décider de ce que vous allez publier, de quand vous allez le publier et des supports sur lesquels cela va apparaître. Nous vous recommandons d’écrire vos publication à l’avance, par lots, pour qu’ils soient prêts à l’emploi, mais vous pouvez aussi noter au crayon à papier le type de publication que vous voulez faire et les produire au fur et à mesure.

Voici un exemple de calendrier éditorial pour que vous voyez à quoi ça ressemble:

Vous remarquerez qu’il y a un code couleur par type de contenus, ce qui permet de vérifier en coup d’oeil qu’il y a suffisamment de variété. Les jours fériés et autres promotion sont aussi indiqués sur le calendrier, ce qui est important quand on planifie d’avance!

L’exemple ci-dessus vous montre que vous pouvez mixer les publications pré-écrites, comme la question Facebook du 16, avec des descriptions de publications plus générales, comme le rappel du 18. Une fois encore, même si nous préférons écrire nos publications en lots, et les programmer d’avance, la vraie réussite sur les réseaux sociaux c’est de trouver ce qui fonctionne pour vous.

Vous pouvez vraiment rentrer dans les détails avec ce modèle, mais nous vous recommandons d’éviter. Surtout si vous n’allez pas produire des lots de contenus. Il est très facile pour le symptôme de la page blanche de s’immiscer et de briser tout votre beau plan d’action si vous n’écrivez pas tout d’avance.

Les calendriers de publications traditionnels sont très bien pour planifier d’avance, mais on fait les choses un peu différemment ici, chez RDE Marketing, voici à quoi ressemble notre calendrier…

Ce que l’on fait chez RDE Marketing

Avant que nous attaquions avec notre méthode, il est important de rappeler que lorsqu’il s’agit de planification, si ça marche pour vous, ça marche! Tant que votre calendrier vous permet de rester organisé(e) et vous garanti que vos flux de publications ne vont pas tarir, tout va bien.

Ceci étant dit, voici ce qui fonctionne bien pour nous.

La clé de notre calendrier et que tout ce que nous prévoyons de publier se voit assigner une catégorie. Nous utilisons ensuite ces catégories pour créer notre programme de planification, plutôt que de ranger des publications individuelles dans notre calendrier.

En utilisant les catégories, nous sommes aussi en mesure de créer un programme de répartition sur une semaine, plutôt que le calendrier traditionnel qu’il faut mettre à jour régulièrement.

Eh oui, tout notre contenu est publié sur le même rythme, semaine après semaine, ce qui nous fait gagner des heures et des heures de planification chaque année.

Mais qu’en est-il de nos promotions saisonnière et autres événements? Avec notre système de catégories, c’est facile. Chaque promotion se voit attribué sa propre catégorie, que nous pouvons simplement ajouter ou enlever quand vient le moment. Nous créons des cartes dans notre système de management de projet pour garder un oeil sur ces événements spéciaux plutôt que d’en faire un calendrier éditorial séparé.

Du contenu qui se répète et autres détails d’importance

Nous mentirions si nous ne mentionnions pas la répétition du contenu comme partie intégrante de notre routine en terme de planification sur les réseaux sociaux! Comme vous le savez maintenant, seulement un nombre minimal de votre audience fait attention à ce que vous publiez à un moment donné. À chaque fois que vous répétez une publication, vous le mettez en face d’une nouvelle portion de vos abonnés. Alors, n’ayez pas peur de vous répéter. Simplement, ne le faites pas trop souvent. Re-publier quelque chose tous les quelques mois est une bonne routine à adopter.

Nous devrions aussi insister sur le fait que les interactions live ne sont pas quelque chose que vous devriez programmer; à moins que vous ne deviez bloquer du temps sur votre calendrier pour le dédier à ce type d’interactions. Nous préférons voir les calendrier éditoriaux détaillés et l’automatisation comme des moyens de libérer du temps sur les réseaux sociaux que vous pourrez alors dédier à communiquer avec votre audience, et laisser ces conversation se faire de manière organique.

Est-ce que vous utilisez une des astuces de planification que nous proposons dans cet article? Ou avez-vous votre propre système? D’une manière ou d’une autre, nous adorerions en savoir plus dans les commentaires!

Cet article fait partie de notre série RDE Academy, où nous partageons les stratégies que nous mettons en place. Pour plus d’article RDE Academy, cliquez ici!

Le remède à la crise de blog-panique

Repensez à vos années de collège (vous savez, l’époque des dinosaures…) Vous avez fait une longue journée à l’école, la soirée s’annonce tranquille, vous regardez une cassette VHS que votre mère a loué chez Vidéo Futur, et soudain, vous vous rappelez.

Vous avez un compte-rendu de lecture à rendre le lendemain.

Vous n’avez pas dépassé le Chapitre 2.

De Guerre et Paix (c’est un collège pour sur-doués).

C’est la panique. Qu’allez-vous faire? Vous n’avez RIEN préparé! Vous allez passer la nuit le nez dans un bouquin pour pouvoir écrire 4 pages sur Léo Tolstoy! C’est la loose totale.

De nombreux entrepreneurs continuent à ressentir cela

Pourquoi? Parce qu’il n’ont pas de plan pour leur blog.

Tout le monde sait aujourd’hui qu’un blog est un atout essentiel à une entreprise. Il donne aux gens une opportunité de renvoyer vers votre site depuis leurs réseaux sociaux. Il augmente les facteurs de notoriété, affection et confiance qui transforment les visiteurs en clients. C’est même bon pour ce mystérieux référencement naturel. Mais savoir qu’il vous faut un blog, et en garder un à jour, sont deux choses très, TRÈS différentes!

Alors, imaginons un scénario différent, d’accord? Vous avez eu une longue journée au bureau, la soirée s’annonce tranquille, vous regardez une série sur Netflix, et soudain, VOUS VOUS RAPPELEZ.

Vous devez publier votre article hebdomadaire demain!

Et vous n’avez aucune idée de ce dont vous allez parler.

Une expérience familière?

C’est la panique, ou au moins la grande frustration! Vous êtes censé faire quoi là? De quoi allez-vous parler? Vous avez l’impression d’avoir écrit tout ce qu’il y a à savoir, et qui vous lit de toutes façons? C’est vraiment la loose!

C’est ce que l’on appelle la blog-panique.

La blog-panique est ce sentiment familier que vous avez lorsque vous vous apprêtez à écrire votre prochain article et que vous n’êtes simplement pas préparé. Peut-être que vous publiez un article tous les vendredis, ce qui n’a pas l’air si stressant… jusqu’à ce que vendredi arrive et que vous avez tellement à faire que vous n’arrivez même pas à avoir une idée de sujet!

C’est pour cela que la blog-panique touche tout le monde, pas seulement les débutants!

Vous pouvez garder votre rythme du vendredi pendant des semaines et des semaines, mais, un de ces jours, vous pouvez vous retrouver en total syndrome de la page blanche, et la panique de dernière minute ne sera pas bien loin.

La blog-panique entraine des choses pas très jolies: que ce soit sauter une publication ou publier quelque chose qui ne reflète pas l’image que vous souhaitez pour votre entreprise. La seule manière de l’éviter c’est de PLANIFIER À L’AVANCE.

C’est pour cela que vous devez commencer à utiliser un calendrier éditorial

C’est vrai, l’idée d’utiliser un calendrier éditorial peut donner l’impression que l’on complique les choses, cependant, utiliser un calendrier éditorial vous facilite vraiment la vie.

Si vous alliez faire les courses pour la semaine, vous feriez d’abord une liste? Ou vous rendriez-vous au magasin et attraperiez ce qui vous semble bon, au petit bonheur la chance? C’est un excellent moyen de se retrouver avec un chariot plein de chocos BN…

C’est la même chose avec un calendrier éditorial. C’est votre manière de rester organisés et de savoir exactement ce dont vous avez besoin, et pour quand. Jetez un oeil au mien:

Vous pouvez voir que j’ai tout préparé: quand je prévois de publier quelque chose, quelles sont mes sources et tout un tas de détails que je ne vous montre pas… J’ai droit à mes petits secrets après tout…

Mon calendrier est rempli comme cela LONGTEMPS à l’avance, et je n’ai jamais à me demander de quoi je vais bien pouvoir parler d’un article à l’autre. Et cela m’évite pas mal de maux de tête!

Votre calendrier éditorial est aussi compliqué que vous le rendez.

Personne ne vous oblige à aller autant dans le détail que moi. Tant que vous arrivez à rester organisés et à planifier à l’avance, votre calendrier éditorial peut être aussi simple que vous le souhaitez!

Littéralement, tout ce que vous avez à faire c’est un calendrier, de décider tous les combien vous pensez pouvoir publier un article (rappelez-vous: qualité avant quantité), et de choisir ce dont vous allez parler et quand.

Même si vous attendez le jour de la publication pour écrire l’article, c’est un million de fois plus facile de s’asseoir en face de son écran et de se lancer dans la rédaction quand on sait de quoi on va parler!

La suite pour vous

Il est temps de mettre un terme à la blog-panique. C’est mauvais pour votre business et c’est mauvais pour votre tension!

Au lieu d’assumer que vous avez tout en main et d’attendre la dernière minute, vous allez commencer à réfléchir à des articles de blog dès maintenant. Vous n’avez même pas besoin de les mettre dans un calendrier éditorial pour le moment, même si on a en réserve des choses qui vous aideront à le faire quand vous serez prêts.

Pour le moment, commencez simplement par garder une liste des sujets possibles. Mettez un petit carnet vers votre ordinateur, ou près de votre caisse, ou sur le lavabo (puisque certains ont leurs meilleures idées sous la douche). À chaque fois que vous pensez à quelque chose d’intéressant à traiter dans votre blog, notez-le!

Rapidement vous aurez une belle et longue liste de sujets parmi lesquels choisir. Et peu importe à quelle fréquence vous publiez un article, vous serez content de les trouver.

Vous avez des trucs et astuce pour trouver l’inspiration de bloguer? Partagez-les dans les commentaires et faites profiter nos lecteurs de votre sagesse créative!