13 Flares 13 Flares ×

Votre site web peut se montrer un excellent outil pour attirer votre client idéal, faire plus de ventes et développer votre entreprise. Son rôle est d’être le point névralgique de toute votre présence sur la toile, et d’être la représentation virtuelle de qui vous êtes et de ce que vous avez à offrir.

Beaucoup d’entrepreneurs font l’erreur de se contenter de mettre « quelque chose » en ligne et d’espérer que cela va servir à quelque chose, au lieu de créer délibérément une plateforme en ligne qui a pour objectif de développer leur business.

Voici cinq erreurs classiques (et coûteuses) que les petits entrepreneurs commettent avec leurs sites web, accompagnées de quelques conseils pour les éviter.

5 erreurs à éviter sur un site web professionnel

Se contenter de quelque chose qui ne vous plaît qu’à moitié

Trop de chefs d’entreprise se contentent d’un site web qui ne leur plaît pas plus que ça. Souvenez-vous que votre site web sera peut-être la première chose que les gens verront de vous et de votre entreprise. Si votre site ne vous représente pas complètement, les visiteurs s’en rendront compte.

Votre site doit vous rendre heureux. Il doit avoir l’air professionnel et refléter ce qui vous rend unique. Comme avec votre apparence, vous devez vous sentir irrésistible pour les gens qui viennent le visiter.

Il existe aujourd’hui des outils peu couteux (voir gratuits), du type WordPress, qui offrent à la fois un look professionnel et design, et une incroyable facilité d’utilisation. Contactez-moi si vous souhaitez en savoir plus.

Ne pas récupérer les adresses email

Une des plus grosses erreurs commise par les petits entrepreneurs est d’oublier de constituer leur base de données d’emails, ou d’essayer de le faire sans stratégie: personne ne veut simplement « s’abonner à votre newsletter »…

Cette base de donnée peut rapidement devenir l’un des outils majeurs du développement de votre entreprise. On dit souvent qu’un prospect doit être en contact avec vous sept fois avant de passer à l’acte d’achat… Si vous n’avez aucun moyen de recontacter les gens qui sont passés sur votre site, il y a des chances qu’ils vous oublient. La continuité dans les échanges est indispensable pour créer une relation de confiance avec vos prospects et clients et de rester frais dans leurs esprits au moment où ils prendront leur décision d’achat.

Avoir un bouton « S’abonner » ne suffit pas. Cela peut marcher avec quelques personnes, mais cela n’aura jamais l’attrait d’une vraie raison.

À la place, essayez de leur offrir quelque chose de valeur en échange de leur email. Que ce soit un livre blanc, une vidéo, ou quoi que ce soit qui ait du sens dans votre secteur d’activité. Votre objectif avec ce service gratuit est de leur donner une idée de ce dont vous êtes capable et de la façon dont vous communiquerez avec eux une fois qu’ils auront signé. Rappelez-vous, vous voulez leur apporter un service qui leur sera utile dans leur démarche, mais en même temps qui mettra en valeur le reste de vos produits ou services (payants eux).

Mettez ce « bonus » au centre de votre site, pour que ce soit la première chose que les gens voient quand ils arrivent…

S’oublier…

Beaucoup de chefs d’entreprise créent un site web qui ne parle que de leur entreprise et des leurs produits/services, mais il n’y a aucune information sur qui est derrière les manettes. Il y a tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’entreprise, mais rien sur l’entrepreneur…

Cela peut fonctionner parfois, mais la plupart des gens, que ce soit en B2B ou B2C, n’achètent pas seulement une marque, mais bien d’une personne. Surtout avec l’avènement du virtuel, on ne s’en attache que plus à mettre un visage sur un service, on veut créer un lien, on veut de l’humain.

Alors, ne vous oubliez pas dans votre site web. Si vous êtes indépendants, n’ayez pas peur de vous mettre sous le spotlight. Si vous avez une équipe, mettez en avant les personnes qui auront des interactions avec vos prospects et clients.

Pas de stratégie…

Trop souvent, les chefs d’entreprise mettent un site en ligne juste « pour avoir quelque chose », et aucune réflexion ou stratégie n’accompagne cette démarche. Le résultat est un site qui est peut-être agréable à l’oeil et raconte beaucoup de choses, mais, sans direction claire, qui ne servira pas à grand chose. Vous aurez peut-être des retours… mais probablement pas les retours que vous souhaiteriez.

Lorsque vous créez votre site – ou refondez un site existant – soyez conscient de la fonction que vous souhaitez lui donner. Quel est votre objectif? Souhaitez-vous y vendre vos produits? Collecter des contacts de prospects potentiels? Faire la promotion de votre expertise pour créer du buzz dans la presse? N’hésitez pas à faire une liste…

Lorsque vous connaissez les résultats que vous souhaitez, vous pouvez construire votre site autour de ces objectifs. Vous pouvez consacrer certaines pages à des actions spécifiques que vous souhaitez voir votre audience réaliser.

Comme pour tout dans la vie, il est primordial de savoir ce que vous voulez pour pouvoir établir le plan qui vous permettra d’y arriver. C’est la même chose avec votre site…

Trop d’info tue l’info…

Vous avez probablement déjà vu ce genre de sites: ceux qui en mettent le plus possible (images, texte, liens, trucs qui clignotent…) sur les pages de leur site par peur de ne pas tout dire. On pense souvent que de donner un maximum de choix est le meilleur moyen de satisfaire un client potentiel… Faux.

Cela ne sert qu’à mettre vos visiteurs dans un état de confusion totale, les laissant dépassés et ne sachant pas par où commencer. Et dans ce cas, il y a des fortes chances qu’ils/elles ferment la fenêtre, passent à autre chose et vous aurez manqué une vente potentielle. Dommage.

Au lieu d’essayer d’en raconter le plus possible dans un minimum de place, consacrez chacune des pages de votre site à UNE SEULE information, UNE SEULE action que vous voudriez qu’ils accomplissent.

Cela peut-être acheter un produit, s’abonner à votre newsletter, « Liker » votre page Facebook… quoi que ce soit, assurez-vous que cette action est bien clairement mise en avant.

Laquelle de ces cinq erreurs avez-vous commise? Et que pensez-vous faire pour y remédier?

[mailmunch-form id="106225"]
13 Flares Twitter 8 Facebook 1 Google+ 3 LinkedIn 1 13 Flares ×
13 Flares Twitter 8 Facebook 1 Google+ 3 LinkedIn 1 13 Flares ×