Sélectionner une page
2 Flares 2 Flares ×

Prendre le train en marche n’est pas toujours une bonne chose. Pourtant, dans le cas de Facebook Live, ça vaut peut-être le coup de faire le tour du quartier.

Facebook confirme la rumeur de la machine à café: la vidéo, c’est la tendance du moment. Mark Zuckerberg et son équipe sont même passés à l’antenne en Mars 2016 pour dire que la vidéo, et particulièrement la vidéo live, sera mieux mise en avant que les autres formats dans les fils d’actualité. Ceci, combiné avec l’énorme audience de Facebook (1,23 milliards d’utilisateurs actifs), est une raison suffisante d’expérimenter cette vidéo en temps réel.

Que vous soyez novice ou expert, voici quelques conseils pour vous permettre de (mieux) réussir votre prochaine diffusion live.

1. Rendez-la irrésistible!

Qu’est-ce qui est le plus attractif:

« Ouais, venez à ma soirée. Il y aura des choux de Bruxelles. » ou « Préparez-vous pour ma PAAARRRTTTAAAAYYY!!!! Pizza party! »

Sans vouloir faire de généralité, il y a de grandes chances que la pizza l’emporte sur les choux de Bruxelles.

Facebook Live et Brussel Sprouts

Inutile de crier en lettres capitales, j’admet, c’était un peu too much, mais donner un peu de style compte, et c’est pareil pour vos événements marketing, vidéos live ou autre.

Ok. Comment?

Un petit teasing en amont peut commencer à créer de l’envie. Cela donne aussi au gens le temps de le mettre à leur agenda. Grosso-modo, commencez l’activation du teasing jusqu’à un mois à l’avance, et « augmentez le volume » progressivement au fur et à mesure que vous vous rapprochez du jour J. L’objectif c’est que votre événement soit présent dans les esprits et que l’anticipation commence à monter, mais sans devenir lourd.

Parlez-en. Programmez des promotions, des publications, faites du teasing avec le contenu sur vos réseaux sociaux. Informez vos abonnés via email (vous avez une liste, n’est-ce pas?) et faites passer l’info en personne où que vous soyez.

Soyez créatifs avec le contenu des ces teasers.

  • Concevez des biographies vidéo ou audio de vos invités
  • Interviewez ou citez les experts ou les influenceurs de votre secteur d’activité
  • Capturez les courant de pensée sur des articles de blogs, des infographies, des GIFs ou de courtes vidéos.
  • Partagez des articles qui n’ont pas été publiés par vous.

Suivez la règle des 80/20. Faites la promotion de votre vidéo live et autres initiatives ponctuelles 20% du temps. Passez les 80% restants à offrir de la valeur et à installer votre contenu habituel.

2. Ne faites pas ça par dessus la jambe

Ce n’est pas parce que la vidéo live est naturelle et sans trucages qu’il n’y a pas un minimum de préparation. Vous avez toujours besoin de structure, d’une consistence dans votre ton, et d’une qualité production certaine.

La dernière fois que nous avons vérifié, cela demandait un peu de planification.

Par où commencer?

Check… Check… Check…

Avant de vous lancer Live, checkez la qualité de votre audio et de votre vidéo. Si vous utilisez un outil manuel, un support permettra d’éviter les tremblements. Si vous n’avez pas besoin d’être en extérieur, au coeur de l’action, diffuser depuis votre ordinateur est une option efficace côté son et image.

Deal With It

Installez-vous dans un endroit avec aussi peu de bruits de fond et de distraction que possible. Parfois, vos spectateurs ont aussi besoin d’un rappel gentil d’éviter leurs sources de distraction.

Rien de pire qu’une mauvais connection au moment de la diffusion. Téléchargez une appli de test de vitesse (comme celle-ci) pour vérifier votre réseau WiFi ou 4G à l’avance. Si la connection n’est pas optimale, considérez la version Live Audio, la fonctionnalité de podcast live de Facebook à la place.

Prepa… Prepa… Prepa…

Vous n’avez pas besoin que votre diffusion soit scriptée à 100%. En fait, en fonction de votre niveau de confort, une approche minimaliste vous permet plus de flexibilité pour rebondir en fonction des questions ou des réactions, vous savez: j’adore, haha, wouah, triste ou grrr. Si cette blague de Toto tombe à plat, vous voudrez probablement faire une pirouette. On recommande d’apprendre par coeur les deux premières minutes, pour démarrer du bon pied. Après, un simple fil rouge devrait suffire!

Pensez à votre objectif final et à la manière dont vous allez l’atteindre.

  • Quel est votre objectif principal?
  • Comment allez-vous définir et mesurer votre réussite?
  • Quelles actions voulez-vous que votre audience fasse?
  • Quelles informations auront de la valeur pour votre audience?
  • Quelles questions risquent de remonter?

Répéter pour perfectionner.

Faites un coup pour rien, surtout si vous êtes débutant. Vous pouvez même enregistrer et regarder une diffusion live rien que pour vous, en sélectionnant « Moi uniquement » dans le menu de partage. Vous pouvez aussi ajuster cela dans les paramètres de votre ordi.

Going Live

Managez les attentes, avant, pendant et après votre diffusion.

Vous vous souvenez comme votre tante Astrid vous disait qu’elle ne mettait pas d’oignons dans son pot-au-feu alors qu’en fait il y en avait? C’est un peu ça. Assurez-vous que votre audience sache à quoi s’attendre, ou vous risquez de perdre pour toujours un ambassadeur de marque, un client, ou un fan loyal.

Même si vous n’en avez jamais vraiment voulu à tante Astrid.

Il vaut mieux suivre ces best practices:

  • Des promotions véridiques: soyez honnête sur votre agenda. Le click-bait et les tactiques à deux francs n’apportent pas de valeur à long terme.
  • Des attentes ciblées: assurez-vous que les participants savent à quoi s’attendre. Au début de la diffusion, listez l’agenda, annoncez les sujets suivants périodiquement, et soyez clairs sur les prochaines étapes et le call-to-action.
  • Une description: une bonne description peut faire toute la différence. Si votre diffusion live se met à partir dans un sens différent, vous pourrez toujours corriger la description.
  • Des règles pour les questions: parfois, répondre aux questions en temps réel peut-être une distraction, et il vaut mieux garder du temps pour cela en fin de diffusion. Envisagez de nommer un « maître des questions », ou d’avoir quelqu’un qui y répond en temps réel pour que vous puissiez vous concentrer sur le live.

3. Engagez votre entourage

Si on a l’impression que Facebook sort de nouvelles mises-à-jour sur la vidéo à la vitesse de l’éclair, c’est parce que c’est le cas.

Pourquoi exactement?

Eh bien, ils répondent aux taux d’adoption rapide par les utilisateurs, et ils sont aussi constamment en quête de manières de créer de l’engagement. Pour vous, cela signifie expérimenter avec de nouvelles manières créatives d’être engageant et de faire réagir vos fans!

Comme dirait maman: « les bonnes manières, c’est important. »

Accueillez les gens par leur nom. Pensez à leur demander quelque chose sur eux dans les commentaires, comme d’où ils viennent. Si vous rencontrez le troll occasionnel, vous pouvez toujours bloquer leurs réactions et leurs commentaires de votre flux.

Adoptez l’attitude sociale.

Encouragez les gens à poser des questions et à inviter leurs amis à se joindre à la diffusion live. Avec in clic sur le bouton « invitation », ils peuvent proposer à d’autres de regarder via une notification push. Proposer des incentives comme un code promo, peut encourager vos spectateurs à le faire. Vous pouvez même lancer un bonus spécial pour les participants si vous atteignez un nombre spécifique de spectateurs!

Soyez créatifs.

Que vous soyez une marque de produits de randonnée qui emmène ses fans sur des sentiers méconnus, ou un yogi qui propose un cours dans un groupe privé, il vous faut un contenu engageant et attractif. Amusez-vous avec les nouveaux formats!

  • Invitez des influenceurs ou des personnalités à monopoliser votre diffusion
  • Allez en coulisse
  • Nourrissez votre clientèle existante avec une série éducative
  • Accueillez une session de questions/réponses suite à la publication de votre dernier ouvrage
  • Montrez vos talents de snowboarder
  • Présentez votre licorne de compagnie

4. Tirez-en toute la valeur possible et imaginable

Clap de fin. High five pour tout le monde, c’est ça?

Non, pas tout à fait. C’est un contenu qui a de la valeur, pas encore l’heure de le mettre au cimetière.

Partagez et re-partagez votre vidéo.

À la fin de votre diffusion, votre vidéo se sauvegarde et se publie automatiquement vers une audience spécifique: publique, amis, ou autre.

En d’autres mots: saisissez cette opportunité d’obtenir plus de vues!

Voyez Candace Pane, connue sous le nom de « Chewbacca Mom ». Cette illustre inconnue, mère de deux enfants, n’anticipait pas qu’une vidéo de 4 minutes d’elle portant un masque de Chewbacca rassemblerait plus de 170 millions de vues après que la diffusion soit terminée!

Chewbacca Mom

Apprenez et recommencez.

Facebook propose un tas de métriques comme le nombre de vues, les pics de vue, les spectateurs uniques, le taux de completion, et autres. Soyez attentifs durant votre diffusion et ajustez vos habitudes aux mouvement, réactions live, commentaires et présence de votre audience. Optimisez votre durée et votre approche sur la base des moments où vous perdez de l’audience. Où vous quittent-ils? Est-ce que votre obsession avec les doodles et les filtres à créé un exode en masse?

En d’autres mots, si vous pouvez comprendre ce qui fonctionne, vous serez sur la voie d’une contenu inspirant, informatif, enrichissant et distrayant pour votre audience. You got this!

Quels trucs et astuces vidéos pour Facebook Live pouvez-vous partager?

De quoi votre dernière diffusion parlait-elle?

Qu’est-ce qui a marché et qu’est-ce qui n’a pas marché?

Comment engagez-vous votre audience?

Comment recrutez-vous vos spectateurs?

Quelles marques utilisent le mieux la vidéo live selon vous?

Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous!

2 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 2 2 Flares ×
2 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 2 2 Flares ×