Comment bien référencer mon site internet ? Entre référencement naturel et payant, que choisir ? Au moment de lancer leur site, ce sont des questions que nos clients nous posent inévitablement. Selon l’objectif que vous vous êtes fixé, c’est effectivement une question primordiale. Si l’existence de votre site a pour but de trouver de nouveaux clients et de les faire acheter, il va falloir réussir à créer du traffic. Et pour cela, un beau design ne suffit pas ! Pour tâcher de répondre à ces questions, nous nous sommes rendues à l’atelier « Être 1er sur Google » proposé par Mehdi Coly d’Optimiz.me. Mehdi a appris le référencement tout seul en lisant un livre assez épais intitulé Réussir son référencement web et créé par la suite un logiciel destiné à accompagner les entreprises dans leur référencement Google. Voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer…

Comment fonctionne le référencement Google ?

Avant de démarrer, il est important de comprendre comment fonctionne le référencement sur Google. Lorsque j’effectue une recherche, Google vous annonce un nombre de résultat. Il s’agit de l’ensemble des sites internet que le moteur de recherche a identifié comme correspondant à votre requête.

Pour pouvoir vous proposer un si grand choix en si peu de temps, Google a préalablement indexé ces sites. Il envoie pour cela un petit robot appelé « le spider » qui, à la manière d’une araignée, se promène sur la toile et référence au fur et à mesure les sites qu’il visite. À chaque nouvelle page, il se demande s’il connait cette page.

  • Si oui, le contenu de celle-ci a t-il été modifié ? Dans ce cas, la nouvelle version est enregistrée dans le data center de Google.
  • Si non, un lien est-il présent sur la page afin de pouvoir découvrir le reste du site ?

Afin de faciliter ce travail d’indexation, il est intéressant (mais non obligatoire) d’intégrer un site map permettant à Google de repérer l’ensemble des pages de votre site. Pour vérifier que votre site est bien référencé, il vous suffit de taper « site:nomdedomaine » : apparaîtront alors toutes les pages que Google connait déjà.

Pour info, sachez que si vous utilisez un CMS tel que WordPress, celui-ci prévient automatique Google de la création d’un nouveau site. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous passez par une agence ou un développeur, assurez-vous alors que la personne en charge de la création de votre site s’occupe éventuellement de faire la démarche pour vous.

Qu’est-ce qu’un bon référencement Google ?

Attention aux fausses promesses ! Certaines personnes vous proposeront de faire en sorte que votre site apparaisse dans x moteurs de recherche. Cela a t-il un quelconque intérêt ? Pas vraiment car Google reste le premier moteur de recherche, et d’une manière générale, il est le premier site consulté au monde (rien que ça).

Il va donc falloir concentrer vos efforts sur Google ! Mais, attention, le souhait d’être « 1er sur Google » est une formulation aussi vague que de vouloir « faire le buzz ». L’important pour vous est de trouver tous les mots-clés qui vont ramener du trafic sur votre site et de regarder votre classement sur ces derniers.

Une fois ces mots-clés trouvés, deux options s’offrent à vous :
  •  opter pour le référencement payant, c’est-à-dire créer des campagnes sur Google Adwords afin de vous positionner sur des mots-clefs spécifiques. Selon le niveau de concurrence et la qualité de vos annonces, votre niveau d’enchère et donc votre budget publicitaire sera plus ou moins élevé. Cette stratégie peut s’avérer efficace selon la saisonnalité de domaine d’activité. Il peut être intéressant de vous faire accompagner par une agence mais sachez toutefois que dès l’arrêt de vos publicités, votre trafic s’interrompra également !
  • privilégier le référencement naturel et, de préférence, en le faisant vous-même. Cette solution vous prendra plus de temps car il est difficile de déléguer cette partie à une agence. Premièrement car personne ne connait mieux que vous votre activité et deuxièmement, cela vous coûterait une fortune ! Vous n’avez pas besoin de savoir coder pour améliorer votre référencement Google, simplement de savoir et d’aimer rédiger du contenu de qualité.

À vous de déterminer ce qui vous semble le plus pertinent selon le temps et le budget que vous avez à disposition. Pour s’assurer un référencement durable, il nous semble important de travailler son référencement naturel dans les deux cas. Regardons ensemble comment cela fonctionne concrètement !

1) Travailler ses mots-clés

L’erreur classique est de vouloir se placer en premier sur un mot-clé générique (exemple « colonie de vacances »). Une personne qui tape « colonie de vacances » peut vouloir pleins de choses différentes : en savoir plus sur l’histoire des colonies de vacances, trouver des colonies de vacances en mars alors que vous n’en proposez pas, etc. À l’inverse, en répondant à une requête précise, votre page aura plus de chance de convertir et Google vous positionnera mieux.
Pour trouver vos mots-clés, l’exercice à réaliser est le suivant : utilisez un fichier Excel et insérez un mot-clé par colonne. Pour avoir un site optimisé pour le référencement Google, chaque colonne devra représenter une page de votre site. Si vous proposez de la location de salle, vous aurez ainsi « location de salle de mariage », « location de salle de conférence », etc.
Il vous faudra ensuite vérifier votre classement sur chacun de ces mots-clefs. C’est l’algorithme de Google qui détermine votre positon dans son moteur de recherche et il se base pour cela sur plusieurs critères :
  • le mot-clé est-il présent dans la balise titre de la page?
  • dans le contenu ? Combien de fois ?
  • dans les balises H1 et H2 ?
  • dans la méta description ?
  • dans la balise alt image ?
  • quel est le temps passé des utilisateurs sur la page ?
  • le contenu est-il de qualité (pas de contenu dupliqué, champ lexical varié, etc.)
Le nombre de fois où apparaît votre mot-clé est aussi important que le fait de faire varier le champ lexical auquel il est associé. Pour cela, insérez dans vos colonnes en dessous de chaque mot-clé ce que l’on appelle les mots-clés secondaires. Sous votre mot-clé « location de salle des fêtes », vous pouvez donc lister « louer une salle des fêtes ». Vous devrez donc proposer un contenu intégrant l’ensemble de vos mot-clé secondaires sur chacune de vos pages tout en apportant une information complète et utile.
En produisant un contenu de qualité sur votre site, vous avez déjà assuré une bonne base à votre référencement Google. Maintenant, pour faire la différence avec d’autres sites aussi bien référencés, il va falloir travailler votre page rank !

2) Améliorer son page rank

Le page rank est une note de notoriété sur 10. Il mesure quantitativement la popularité d’une page web et fait partie des indicateurs à surveiller pour améliorer votre position sur Google. Faites le test en vous rendant sur www.majestic.com : entrez l’adresse URL d’une page de votre site et regardez le citation flow.
Pour obtenir votre page rank sur 10, ajoutez simplement une virgule. Dans notre exemple ci-dessus, le citation flow indiqué est de 27 ce qui correspond à un page rank de 2,7. Un page rank de 3/10 est une bonne moyenne. En effet, très peu de sites dépassent 5 de page rank.
Cette note de « popularité » se base notamment sur le nombre de lien qui redirige vers votre page. Pour améliorer votre page rank, il vous faudra donc travailler les liens en ayant conscience de certaines règles :
  • Un bon page rank ne dépend pas du trafic ! Ne cherchez donc pas à multiplier les liens de faible qualité. Évitez de vous inscrire dans une multitude d’annuaire, cela ne sert à rien et peut même être pénalisant. Ne créez pas d’échange de lien avec des sites qui n’ont aucun rapport avec vous. Fuyez l’achat de lien (ou faites le très discrètement !).
  • Plus le page rank de la page qui vous a fait un lien est élevé, plus votre note sera améliorée ! Par exemple, certains sites comme les sites gouvernementaux ou encore ceux des universités ont naturellement un page rank plus haut.
Une fois ces règles en tête, voyons 2 moyens d’obtenir des liens de qualité :
  1. Pour démarrer, veillez à optimiser vos liens internes. L’objectif est de faciliter la tâche à Google en lui montrant les liens qui existent entre vos différents contenus. Pour cela, nous vous encourageons à lire l’article de Mehdi sur le cocoon sémantique
  2. « Tell a bigger story » ! La création d’un blog vous permettra d’ouvrir votre communication à un univers plus large que vos simples produits. Profitez-en pour proposer des articles invités à d’autres personnes ayant des sites dans la même thématique que vous.
Travailler votre référencement Google est une tâche qui s’inscrit sur la durée. N’attendez pas d’avoir rédiger du contenu sur l’ensemble de vos mots-clés avant de lancer votre site. Vous aurez tout le temps par la suite d’enrichir votre site de nouvelles pages ou d’articles. La première étape pour le moment est de déterminer vos mots-clés…

…Chose que nous vous encourageons à démarrer dès maintenant ! Pour cela, nous vous recommandons d’essayer logiciel de référencement d’Optimiz.me. Celui-ci est gratuit durant 14 jours et saura vous guider dans vos premiers pas en référencement ! 😉

Ne Manquez Aucun Article
Rejoignez nos 800+ abonnés et recevez des conseils, des infos et plus encore, chaque semaine, dans votre boite de réception.

Vos informations resterons confidentielles, c’est important à nos yeux.