Sélectionner une page
4 Flares 4 Flares ×

Bienvenue dans la RDE Academy, où nous partagerons les stratégies qui ont réussi pour nous! Ceci est la seconde partie de notre série sur la programmation sur les réseaux sociaux, où nous verrons comment utiliser les catégories pour programmer nos publications. Cliquez ici pour lire la première partie!

Aujourd’hui, nous allons voir de plus près comment utiliser les catégories pour nous aider à programmer nos publications sur les réseaux sociaux.

Catégoriser les publications est au coeur du système de travail proposé par RDE Marketing. Nous vous expliquerons pourquoi cela fait la différence dans la manière dont les publications sont créées et programmées, et nous vous montrerons comment choisir des categories qui ont du sens pour votre contenu.

Mais, tout d’abord, éclaircissons ce que l’on entend par « catégories ». Regardez vos dix dernières publications sur les réseaux sociaux. Pourriez-vous les regrouper d’une manière ou d’une autre? Par exemple, certaines sont des liens vers le contenu d’autres personnes, certaines des questions à votre audience, et certaines des liens vers votre propre contenu? Félicitations, ce sont toutes des catégories.

Créer du contenu en lots

L’un des plus grands avantages de catégoriser votre contenu est qu’il vous permet de facilement créer votre contenu en lots. Ceci vous fait gagner du temps et rends votre stratégie réseaux sociaux plus efficace.

Comment? C’est très simple. Disons que vous allez faire six publications par jour, cinq jours par semaine. Et, pour info, c’est énorme, vous n’avez probablement pas besoin d’en faire autant. Mais, si vous le faisiez, cela ferait un total de 30 publications par semaine. Sur la base de quatre semaines par mois, cela nous donne 120 publications par mois. Avez-vous vraiment envie d’écrire 120 publications d’un seul coup?

Mais si vous avez six catégories, vous n’avez besoin que de 20 publications par catégories, par mois.

categories

Ça n’a pas l’air trop difficile, hein. Et, réfléchissez, si vous ne faisiez de publications que trois fois par jour, vous n’auriez besoin que de 10 publications par catégories, par jour! Vous pouvez facilement trouver une heure ou deux chaque mois pour les écrire d’avance.

En clair, découper votre calendrier de publications sur les réseaux sociaux, divise le travail que vous avez à accomplir.

Les catégories influencent la manière dont vous programmez vos publications

Non seulement les catégories permettent de rendre la création de vos publications moins pesante, mais elles peuvent révolutionner votre calendrier de publication.

Disons que vous ne vouliez faire que trois publications chaque jour ouvré. Cela signifie 15 publications par semaine dont il faut s’inquiéter. Comment s’assurer qu’il y a suffisamment de variété? Comment vous assurer que vous faites suffisamment la promotion de votre site?

La réponse: les catégories! Au lieu de vous inquiéter de quel publications mettre en ligne à un moment donné, vous planifiez en priorité la catégorie dans laquelle vous allez puiser. Si vous mettez en place un programme automatique sur la base de vos catégories, vous vous soulagez d’une énorme quantité de « pifomètre ».

Voici un exemple de calendrier de publication organisé par catégories:

Comme vous pouvez le constater, nous n’utilisons que six catégories, publions trois fois par jour, et varions les catégories pour nous assurer qu’elles ne sont pas utilisées deux fois d’affilée. Vous pouvez facilement appliquer cette formule pour publier deux fois plus souvent sans devoir ajouter de catégories de contenu supplémentaires.

Avec tous ces systèmes de lots et de programmation, il est important de se souvenir qu’au coeur des réseaux sociaux il y a avant tout les interactions en live! Le temps que vous économisez à travailler avec les catégories peut se transformer en plus de temps pour entretenir vos relations avec votre audience. Et il n’y a pas de meilleure manière de construire cette relation de « Notoriété, Affection, Confiance » avec vos fans!

Choisir les bonnes catégories

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons utilisé des catégories comme: Liens vers mon blog, Liens vers un autre blog, Citations, Humour, Questions et Général. Même si c’est plutôt un bon équilibre pour votre contenu, ce n’est en aucun cas la seule manière d’organiser les choses.

Quelle que soit la manière dont vous organisez vos publications, c’est toujours pertinent de garder un oeil sur leurs performances, et de modifier votre calendrier en fonction. Si, par exemple, vous observez que vous obtenez de nombreuses re-tweet sur une publication « humour », vous devriez programmer plus de publications « humour »! Même si ce n’est pas le type de contenu qui amène du trafic sur votre site web, vous construisez votre notoriété et faites parler de vous.

Si cinq ou six catégories sont un bon point de départ, vous pouvez aussi essayer avec plus ou moins. Il n’y a pas de règle d’or, alors, n’hésitez pas à trouver ce qui vous convient le mieux! Voici un exemple de la manière dont vous pourriez créer de multiples catégories sur la base des type d’articles dans votre blog tech:

camembert categories

Quel que soit le nombre de catégories que vous choisirez ou la manière dont vous les organiserez, vous vous rendrez vite compte à quel point elles facilitent votre planification, création et programmation de publications sur les réseaux sociaux. La catégorisation ouvre aussi les portes de l’automatisation. Avec un bon outil de programmation, vous économiserez de précieuses heures chaque semaines en automatisant votre process de publication!

4 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 4 4 Flares ×
4 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 4 4 Flares ×