5 Flares 5 Flares ×

Combien de temps dure un article de blog, au juste, avant qu’il ne tombe dans les oubliettes?

Pas si longtemps que ça en fait.

Une étude d’Izea et du Halverson Group montre que si la popularité d’un article est a son plus haut point juste après qu’il soit publié, il ne se passe pas beaucoup de temps avant que cet article ne soit enterré et complètement ignoré.

Après avoir étudié 500 articles publiés entre 2010 et 2012, il en ont retiré qu’un article de blog reçoit 72% de ses impressions totales dans les 30 jours de sa publication. À partir de ce moment là, il ne reçoit quasiment plus de trafic du tout.

Vous voyez cette longue queue maigrichonne le long de bas du graphique? Elle montre que cela ne prend pas longtemps aux impressions d’un article de blog de ne devenir qu’une toute petite fraction de ce qu’elle était au moment de la parution de l’article.

Pas la joie.

Voici une vue rapprochée des deux premiers mois:

Ce qu’ils appellent la phase “Shout”, l’explosion initiale de popularité, ne dure que trois jours environ. Après ça, c’est la chute assurée pour cet article de blog sur lequel vous avez travaillé si dur.

Les articles de blog ne meurent pas parce qu’ils sont mauvais. Ils meurent parce qu’ils sont oubliés.

Alors comment faire en sorte que vos articles ne connaissent pas le même sort? Comment faire pour que vos impressions grimpent encore et encore, au lieu de tomber dans l’abîme du rien du tout?

Les réseaux sociaux

C’est ok de l’admettre: partager sans arrêt le même vieux contenu sur les réseaux sociaux peut sembler inutile et rasoir. Vous avez tellement de nouveautés à partager, et ces nouveautés sont tellement plus fun à partager! Elles brillent encore!

Ne laissez pas le contenu qui brille vous faire oublier les vieux articles. Sinon, personne ne le trouvera.

Par exemple, l’audience de notre page Facebook augmente chaque mois. Si nous partageons un article aujourd’hui que nous avions publié il a 30 jours, il pourrait être vu par autant de nouvelles paires d’yeux, voir plus.

Mais est-ce que partager et re-partager fonctionne vraiment? Regardons de plus près.

Prenons un article que nous avions publié en Janvier 2015 sur comment utiliser Buffer pour faciliter le management de vos campagnes sur les réseaux sociaux. Nous l’avons publié le 7 Janvier, il y a presque deux ans tout pile. Selon la durée de vie moyenne d’un article de blog, vous vous attendriez à ce que le trafic soit à son pic au début et se dissolve sur la durée. Il devrait ressembler à cela:

Post traffic 3

Mais, à la place, il ressemble plutôt à cela:

Analytics post 1

Plutôt que de passer dès le début par une phase de « Shout » et de mourir ensuite de sa lente mort, cet article a des sursaut de trafic sur une période de neuf mois. La plupart de ces sursaut ne sont pas aussi importants que lors de la publication initiale de l’article, mais ils valent toujours mieux que des résultats de trafic qui se réduisent comme une peau de chagrin.

Même si nous avons publié cet article il y a deux ans, c’est un contenu evergreeen (toujours vert) que nous pouvons partager et re-partager sur les réseaux sociaux. Et parce qu‘on le partage et re-partage sur les réseaux sociaux, il obtient de nouveaux visiteurs sans arrêt.

Mais les réseaux sociaux ne font pas tout. Il y a aussi cet élément crucial qu’il ne faut pas oublier:

L’email

Vous savez qu’une campagne d’emailing bien construite peut amener un trafic de dingue sur votre blog.

Mais, qui dit que cela ne peut amener du trafic que vers vos articles les plus récents?

Faites des liens entre nouvelles informations et anciens contenus pour leur donner un petit coup de boost.

Par exemple, le 12 Août 2015, Twitter a modifié sa manière de traiter les messages directs. En en parlant et en liant ceci à un article  sur comment s’assurer que vos vidéos seront partagées sur les réseaux sociaux que vous avions écrit quelques mois avant nous avons redonné un peu de vie à un vieil article qui était toujours pertinent mais qui avait été enterré.

Analytics post 2

Et cela ne concerne pas que votre newsletter.

Par exemple, quand quelqu’un rejoint votre liste d’emails, vous pouvez vous assurer qu’il reçoive un email les envoyant vers vos meilleurs articles de blog. De la même manière que nous vous recommandons des articles qui vous permettront de tirer le meilleur parti de votre web-marketing.

Envoyer du nouveau trafic sur d’anciens articles n’est pas quelque chose sur lequel vous avez besoin de passer beaucoup de temps tout le temps non plus. En fait, c’est quelque chose de relativement passif si vous utilisez cette autre petite technique:

L’échange de liens

Vous vous êtes déjà retrouvé dans le trou noir de Wikipedia?

Vous savez, le moment où vous commencez à lire quelque chose sur un sujet et que vous voyez un lien vers quelque chose de relié qui a l’air intéressant, et un autre, et un autre… Et avant de vous en rendre compte, vous venez de passer 20 minutes à lire sur l’impact des Spice Girls sur la culture. Comment j’en suis arrivée là en partant d’un article sur l’empire Ottoman… mystère…

Ça arrive. Vous lisez quelque chose d’intéressant, et vous voulez en lire plus! Et plus. En encore plus. Votre audience veut en lire plus aussi, alors, facilitez-leur la tâche.

Quand vous écrivez un article de blog, essayez de trouver des opportunités d’y lier d’anciens contenus qui peuvent être pertinents. Ne laissez pas votre lecteur se demander si vous avez déjà écrit plus en profondeur sur le sujet, et, surtout, ne le laissez pas aller sur Google pour rechercher le contenu de quelqu’un d’autre sur le sujet. Transformez votre blog en un véritable jeu de domino où chaque article envoie vers un autre.

Comment vous faciliter la tâche? Gardez une trace des contenus que vous avez rédigé et de là où ils se trouvent. Sur une plateforme comme WordPress, c’est facile, car vous pouvez catégoriser vos articles au fur et à mesure que vous les publiez.

Si cela n’est pas confortable pour vous, gardez quand même une liste ou un document Excel quelque part. De cette manière, quand vous écrivez un article sur une entreprise qui a gagné de nombreux abonnés Twitter en quelques mois, vous pouvez vous référer à vos autres articles sur Twitter et trouver des endroits où les lier dans le nouveau.

Mais quand on parle de faire venir du trafic sur vos anciens articles de biog, tout n’est pas entre vos mains et vous pouvez aussi faciliter la vie de vos lecteurs pour qu’ils vous aident à les garder vivants.

La « partageabilité »

C’est un autre exemple de comment vous pouvez simplifier la tâche pour les gens qui veulent déjà faire ce que vous voulez qu’ils fassent.

Les gens veulent partager du contenu en ligne. Tout ce que vous avez à faire c’est de leur faciliter la vie.

Installez sur votre blog les outils qui vont rendre le partage facile. Vous voyez sur le côté de cet article et en dessous aussi, nous avons des boutons qui rendent le partage aussi simple qu’un clic de souris:

social share

Plus c’est simple, mieux c’est, que vous testiez des extensions, génériez des « Click-to-Tweet » ou que vous proposiez simplement une solution pour partager facilement votre contenu. Cela semble simple, mais vous n’imaginez pas combien de gens oublient cette étape!

Ne laissez pas un bon article partir aux oubliettes!

Il n’y a aucun raison qu’un bon article evergreen ne connaisse qu’une courte heure de gloire et disparaisse comme une star des années 80. En communiquant régulièrement sur vos articles, et longtemps après qu’ils ne soient parus, vous les aiderez à vivre plus longtemps, à attirer plus de trafic, et à continuer à être utiles!

5 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 5 5 Flares ×
Ne Manquez Aucun Article
Rejoignez nos 700+ abonnés et recevez des conseils, des guides, des infos et plus encore, chaque semaine, dans votre boite de réception.

Vos informations resterons confidentielles, c’est important à nos yeux.

5 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 5 5 Flares ×