Si vous vous êtes déjà assis face à votre ordinateur pour écrire un article de blog, et avez regardé le curseur clignoter pour ce qui vous a semblé être une éternité, vous vous demandez peut-être si ce “marketing de contenu” est vraiment à la hauteur de sa réputation.

Mais, avez-vous vraiment besoin d’écrire de choses pour créer du contenu de marque?

Oui, ok… en général vous devez. Quoiqu’il en soit, une dose de rédaction est obligatoire ici et là, alors on vous recommande d’améliorer vos talents de rédacteurs (ou d’embaucher quelqu’un pour vous aider dans ce domaine).

Il y a tout de même une bonne nouvelle! Il existe d’autre manières, sans écriture requise, de créer du contenu pour votre marque, et l’une d’entre-elles ce sont les podcasts.

Maintenant, avant même que vous ne commenciez à objecter que vous n’avez pas le temps de tenir un podcast, ou que c’est trop cher à produire, ou que vous n’avez pas envie de vous plonger dans les 150 000 pages du contrat de droits de iTunes, brisons quelques mythes autour des podcasts.

Vous vous rendrez peut-être compte qu’ils ne sont pas aussi intimidants qu’ils paraissent!

Les podcasts sont chers à produire

Si vous n’avez pas beaucoup de budget, soyez vigilants! L’équipement nécessaire à la production d’un podcast est cher!

On pourrait presque même entendre les sirènes.

Heureusement, ces alertes sont surtout là pour effrayer les foules. Oui, il existe un certain nombre de podcasts qui sont produits de manière très professionnelle, qui utilisent un équipement de grande qualité et qui investissent même dans des musiques personnalisées, mais vous n’avez pas besoin de tout cela pour lancer un podcast.

Répétez après-moi: vous n’avez pas besoin d’être France Culture.

De nombreux podcasts qui marchent très bien sont enregistrés sur une table de cuisine avec une paire d’écouteurs et un programme gratuit (comme QuickTime). Vous pouvez acheter votre musique pour trois francs six sous sur des sites comme Audio Jungle, ou même vous passer complètement de musique.

La réalité: Il y a probablement de nombreux technophiles dans le business du podcast, qui jurent par le matos, mais vous pouvez tout de même enregistrer quelque chose de professionnel sans casser votre tirelire.

Je n’ai pas le temps d’enregistrer de podcast

Certaines personnes gagnent leur vie en “podcastant”, mais ce n’est pas vrai pour la grande majorité d’entre eux. Vous n’avez pas besoin d’en faire votre job à temps plein si vous n’en avez pas envie.

Les podcasts peuvent aussi remplacer d’autres formes de marketing de contenu avec lesquelles vous avez peut-être du mal. Si cela vous prend des semaines pour écrire un simple article de blog, mais que vous êtes plus à l’aise dans une conversation avec un ami ou un client, le podcasting peut peut-être vous faire gagner du temps!

Il y a quelques manières de simplifier votre production pour que cela ne vous prenne pas trop de temps:

  • Enregistrez des épisodes plus courts
  • Ne vous appuyez pas sur des interviews d’invités (cela prend trop de temps à organiser)
  • Embauchez quelqu’un pour monter l’émission pour vous, si vous n’êtes pas capable de tout faire en une seule prise (peu de gens y arrivent)
  • Publiez un épisode tous les quinze jours au lieu d’une fois par semaine… ou quoi que ce soit qui fonctionne avec votre agenda!

La réalité: Ce n’est pas parce que d’autres émissions font les choses d’une certaine manière que vous devez faire pareil. Commencez petit, trouvez votre zone de confort. et souvenez-vous que vous pourrez toujours faire plus à l’avenir.

Communiquer sur son podcast prend du temps

Créer du contenu n’est jamais aussi simple qu’il n’y parait. Parce qu’après avoir créé quelque chose, il faut mettre de l’énergie à communiquer dessus.

Pourtant, communiquer sur quelque chose comme ça n’a pas besoin de vous prendre beaucoup de temps!

En utilisant une outil de programmation comme Hootsuite, par exemple, vous éliminez des tonnes de temps associé à un projet comme celui-là. En copiant les stratégies de grandes marques qui répètent leur contenu plusieurs fois, vous pouvez sérieusement augmenter votre visibilité sans augmenter le temps que vous y passez.

Et il y a d’autre options: utilisez votre newsletter pour envoyer les gens vers votre dernier enregistrement, attirez de nouveaux auditeurs en apparaissant dans d’autres podcasts, ou même en faisant un passage dans des Twitter chats pour les fans de podcasts. Tout cela peut faire la différence.

La réalité: Il y a de nombreux outils à votre disposition pour communiquer rapidement et facilement sur votre podcast. C’est vous qui choisissez le degré de complexité derrière tout ça!

Personne ne va écouter mon podcast

Le nombre d’auditeurs des podcasts augmente chaque année, et a fait un bond de 75% entre 2013 et 2016.

C’est plutôt une bonne nouvelle!

Même si vous n’avez pas une large audience clamant écouter votre nouvelle émission, ne désespérez pas. Les auditeurs de podcasts trouveront votre show via des recherches par catégorie/thème, et par le bouche-à-oreille d’autres auditeurs.

Il y a de nouveaux podcasts qui naissent sans arrêt, et il y a de nouveaux auditeurs sans arrêt aussi! De plus, vous vous souvenez de tout ce dont on vient de parler sur la communication de vos podcasts?

La réalité: Nouveau à l’enregistrement? De nombreuses personnes sont nouvelles à l’écoute. Ce truc ne fait que grandir!

Je n’ai pas une voix de radio

Peu de gens aiment le son de leur voix.

Peu importe!

Tout d’abord, il y a une raison tout à fait scientifique à ce phénomène. L’enregistrement de votre voix est souvent différent de ce à quoi vous vous attendez, et, pour la plupart des gens, c’est désorientant et inconfortable. Donc, félicitations, vous n’avez pas vraiment une voix bizarre.

De plus, de nombreux podcasts s’appuient justement sur une voix unique: Howard Stern, Ira Glass, et Alix Spiegel pour n’en citer que quelques uns. Ils ont tous des voix très différentes, mais ils ont tous une une chose en commun: une passion pour leur sujet de prédilection et une véritable connection avec leurs auditeurs.

Votre voix, unique ou pas, est exactement ce dont votre podcast a besoin! Et peut même être un véritable avantage. Votre émission sortira du lot immédiatement et tant que vous êtes passionné par votre contenu, cela se ressentira sur le long terme.

La réalité: De nombreuses personnes ne sont pas à l’aise avec leur propre voix, mais cela ne veut pas dire qu’elle ne doivent pas prendre l’antenne.

Alors, qu’est-ce qui vous retient?

Nous venons de briser cinq des plus grandes raisons pour lesquelles les personnes qui aiment l’idée d’un podcast ne sautent jamais le pas. Mais on veut aussi vous entendre!

Enregistrer votre propre podcast vous rend nerveux?

Ou êtes-vous un habitué de la chose et avez des conseils à partager?

Exprimez-vous dans les commentaires ci-dessous!