Parmi tous les travailleurs indépendants avec lesquels nous travaillons, beaucoup souffrent d’une affliction connue sous le doux nom d’ « Incapacité à Prioriser », ou « IP ».

Ok, on a inventé ce terme. Mais le souci est réel. L’IP ressemble un peu à cela:

« Faire votre compta avant la clôture de vos comptes est votre priorité numéro une. Maintenant! » – Votre comptable

« Mettre à jour votre politique de confidentialité pour est compliant avec la RGPD est votre priorité numéro une. Maintenant! » – Votre avocat

« Re-brander votre site web est votre priorité numéro une. Maintenant! » – Votre conseiller marketing

« Quand viens-tu nous rendre visite? On ne te voit jamais! » – Votre mère

Les symptômes de l’IP comprennent du stress, un sentiment de dépassement, jeter des papiers par la fenêtre, et se taper légèrement la tête contre les murs…

Le problème d’avoir 10 ou 15 priorités « numéro 1 » est que c’est mathématiquement impossible. Après tout, vous n’êtes qu’une seule personne, ou une toute petite équipe, et vous n’avez que 24 heures dans votre journée (et statistiquement, seulement cinq d’entre-elles sont réellement productives).

Alors, en tant que chefs d’entreprise, comment fait-on face à ce déferlement de priorités dans se laisser prendre de court?

La meilleure solution est de déterminer quelle est la meilleure utilisation de votre temps dans chaque domaine. Pour le sujet de cet article, nous allons adresser une priorité en particulier, mais nous nous sommes rendus compte que vous pouvez appliquer les même leçons à d’autres partie de votre business.

Vous l’avez entendu mille et une fois:

« Amplifier votre présence digitale doit être votre priorité ». Et les recherches faites à ce sujet le confirme:

Mais prenons un peu de recul, parce que vous savez bien, pour réussir sur les réseaux sociaux, vous devez avoir une stratégie imbattable. Sinon, que partagez-vous vraiment sur ces réseaux pour vous aider à atteindre vos objectifs?

Le content marketing est devenu l’une des techniques les plus populaires dans les entreprises ces 10 dernières années avec des promesses de coûts à la baisse et retour sur investissement à la hausse (pas besoin d’impression quadrichromie, de websites flashy, ou d’achat d’espace publicitaire ruineux).

Difficile de trouver une meilleure manière de construire une communauté et de gagner la confiance de ses clients et consommateurs, que de leur donner un contenu de qualité en plus de vos produits et services. Mais le coût caché de cette stratégie, c’est le temps passé…

Chez RDE Marketing, nous nous sommes rendus compte qu’avec notre portefeuille de clients en croissance constante, nos efforts en termes de marketing de contenu prenaient trop de temps.

Nous savions que cela en valait la peine, nous savions que nous devions continuer, et nous savions que c’était, au global, important pour la mission de notre entreprise.

Mais nous n’avions pas priorisé l’aspect le plus important: la manière de rendre notre stratégie de contenu super efficace, dès le départ.

Heureusement, maximiser l’efficacité, déléguer efficacement et utiliser au mieux le temps de chacun est dans notre ADN, donc nous avions la solution à portée de main.

Lorsque nous avons commencé à prendre au sérieux notre stratégie de contenu, nous nous sommes trouvé en positions de la faire passer du status de trou noir, à celui de machine bien huilée.

 Nous avons identifié deux éléments de notre stratégie de contenu que nous pouvions aborder différement pour gagner, en moyenne, 6 heures par support produit, et cela a aussi augmenté le nombre de visiteurs sur notre blog (gagnant-gagnant). C’est beaucoup de temps gagné à redistribuer sur toutes les autres priorités numéro une, et de nombreuses paires d’yeux supplémentaires sur notre contenu.

Voici ce que nous avons fait:

Délégué la recherche (2 heures)

Si vous voulez que votre contenu soit utile, certaines données-sources sont clés. Mais pour l’entrepreneur débordé, ce n’est pas toujours possible de passer deux heures à faire une recherche de qualité pour chaque chose que nous voulons écrire.

Il est impossible d’efface complètement ce besoin en temps. Mais ce qui est possible, c’est de l’effacer de votre agenda.

Déléguez cette recherche à quelqu’un d’autre!

Préparez un synopsis rapide du contenu que vous envisagez de créer et demandez quelqu’un rechercher certains éléments:

  • Statistiques dignes d’intérêt sur le sujet
  • Meilleurs articles sur le sujet
  • Tendances actuelles sur l’angle choisi

Cette information prête à être utilisée lorsqu’on commence à écrire n’a pas de prix. Si vous n’avez personne en interne à qui déléguer, il existe des tonnes d’options pour obtenir cette aide en externe.

Autre conseil: si vous déléguez cette recherche, essayez de travailler toujours avec la même personne. Elle commencera à comprendre les nuances de votre secteur d’activité et votre manière de travailler, ce qui vous fera gagner encore plus de temps.

Choisissez TOUJOURS la qualité contre la quantité (4 heures)

Rester pertinent et avoir un contenu qui sort avec régularité, c’est beaucoup de pression.

Mais c’est un peu contre-intuitif.

Votre mère ou votre maitresse vous disait peut-être, enfant, « si tu n’as rien de gentil à dire, alors ne dit rien. »

C’est un peu la même chose avec le contenu. « Si vous n’avez pas quelque chose de valeur à raconter, n’ayez pas l’impression qu’il faille que vous disiez quelque chose. »

Ce que l’on a remarqué sur la centaine d’influenceurs que nous suivons, c’est qu’ils ne produisent pas nécessairement du contenu tous les jours, toutes les semaines, ou même toutes les quelques semaines. Parfois, ils ne publient rien pendant un mois. Et quand ils le font, c’est BÉTON.

Pour tester cette théorie, demandez-vous, à qui préféreriez-vous vous abonner et avoir une conversation? Quelqu’un qui publie un contenu ok qui peut ou pas vous intéresser, tous les jours, ou quelqu’un qui apporte vraiment de la valeur à votre entreprise et à vous-même, une fois par mois. Les vieil adage sur la qualité et la quantité s’applique parfaitement à une stratégie de marketing de contenu.

Nous avons décidé, il y a quelques mois, d’essayer ce modèle et d’être moins fermes sur la publication hebdomadaire de nos articles.

En concentrant notre énergie sur moins de publications, nous avons gagné une moyenne de quatre heures qui auraient été consacrées à écrire des articles passables. Et nos pages vues ont augmenté de 35%.

C’est tout!

Ces deux petites choses ont beaucoup aidé à fluidifier notre stratégie de contenu et à en maximiser l’efficacité.

On adorerait entendre les choses qui fonctionnent bien pour vous (ou votre entreprise). Partagez-les avec nous dans les commentaires!

Photo by Content Pixie

tempus amet, nec et, venenatis Aenean Donec Lorem odio commodo Aliquam