Sélectionner une page

Lancer une entreprise en partant de rien est un job à temps plein, et ça, avant même que vous ne pensiez à la communication…

C’est ce dont s’est rendu compte Tony Jacobson, début 2015, alors qu’il se préparait à lancer Winetracker.co, une application qui permet de facilement retrouver, noter et donner son avis sur des vins où qu’ils aillent. Avec trois enfants et un emploi à temps plein pour le garder bien occupé, développer et perfectionner WInetracker était déjà un projet relégué aux soirs et week-ends, lui laissant très peu de temps pour en faire la promotion.

Pourtant, en six mois, Tony a augmenté son nombre d’abonnés Twitter d’environ 125 nouveaux abonnés par jour, allant de 700 à plus de 21 000 vrais fans engagés en six mois, et plus de 120 000 aujourd’hui. Twitter représente maintenant plus de 80% du trafic sur son site web.

Vin Lyon

Tony a révélé ses trois secrets pour construire cette audience massive et fortement engagée sur les réseaux sociaux, en seulement une heure environ par semaine. Les voici pour vous.

Tweetez avec style et substance

Ajouter des visuels à vos publications est une manière simple de booster leur visibilité et leur engagement. Ces images ont en moyenne 150% plus de re-tweets. Qu’il prenne une image dans le contenu source sur lequel il tweet (comme les actualités) ou qu’il utilise des outils de modification d’images comme Pixelmator ou Sketch, pour créer ses propres images, Tony ajoute une image sur tout ce qu’il partage sur Twitter.

« Il est important de sortir du lot sur Twitter », a-t-il déclaré dans la presse. « Et cela n’a pas besoin d’être beau. »

Ajouter un composant visuel à ses tweets a permis à Tony de leur donner la visibilité et la personnalité nécessaire pour transformer en engagement à tous les niveaux:

Winetracker Twitter 1

Pour rentabiliser encore plus le temps qu’il passe à créer des images, il utilise aussi un outil de management de campagne pour partager ses tweets plus d’une fois, pour qu’elles soient vues par de nouvelles personnes.

« Certains de mes publications sont retweetées 30 fois même si elles ont déjà été retweetées 30 fois quatre jours auparavant, » déclare-t-il,. « Sans surprises, elle obtiennent la même traction à chaque fois. »

Avant d’adopter cette stratégie, il n’avait le temps de créer et partager qu’environ trois publications par semaine. Après avoir commencé à travailler sous forme de lot pour construire une bibliothèque de tweets récurrents, il est devenu capable de partager sept tweets par jour, en y passant de moins en moins de temps et en voyant son taux d’engagement s’envoler.

Twitter Engagement

« Maintenant je n’y passe qu’une heure par semaine, environ, à trouver de nouveaux trucs à partager, et je crée peut-être une publication ou deux par semaine, » dit-il. « Ou, certaines semaine, je m’abstiens, parce que j’ai déjà une bibliothèque de contenu. Les gens doivent s’imaginer que je suis un community manager à temps plein… »

Mais lorsqu’il s’agit de construire une audience engagée sur Twitter, Tony s’est aperçu que ce n’est pas seulement une question de comment on partage, mais de ce que l’on partage.

Donnez leur quelque chose à discuter

Des sept tweets que Tony publie chaque jour, une seule est promotionnelle et destinée à créer du trafic sur son site web, Le reste est strictement le type de contenu que les gens adorent partager sur les réseaux sociaux. Une stratégie qui a rapidement permis à son profil d’atteindre les 19 000 impressions par jour.

Twitter Impressions

« Je ne fais que donner aux gens des choses qui leur donneront du capital social, » explique-t-il. « Ils peuvent dire: j’ai appris ce truc cool aujourd’hui. Cela donne aux gens des informations intéressantes et cool sur un sujet qui les intéresse. C’est la ligne directrice du contenu que je génère. »

En tweetant des faits, des conseils, des citations, des liens vers le contenu d’autres sources et plus encore, il donne à ses abonnés du contenu qu’ils voudront partager, et donneront à d’autres envie de s’abonner à lui par la même occasion.

« Tant qu’il y a du capital social, » dit-il, « et que j’aide les gens à avoir quelque chose d’intéressant à discuter avec leurs amis, je suis constamment surpris de voir comment les gens engagent avec ce contenu, encore et encore… »

Donnez la priorités aux interactions et à l’outreach

Si 40% des nouveaux abonnés de Tony sont des utilisateurs qui l’ont trouvé tout seuls, il augmente son audience en dédiant du temps à l’outreach.

En utilisant Tweepi pour traquer et organiser les utilisateurs intéressés par le vin, il est en mesure de créer de nouvelles connections de manière proactive:

Tweepi

En consacrant le temps que son système lui économise à l’interaction live, il crée un lien fort entre lui et ses abonnés en engageant dans des conversations et en répondant aux commentaires et aux questions.

« Quand votre bibliothèque de contenu est en place, cela vous libère du temps pour travailler vraiment l’engagement social, » explique-t-il. « C’est à ça que je passer le plus clair de mon temps, et ce n’est qu’un truc, pas plus compliqué que de regarder son compte Facebook de temps en temps dans la journée. Vous pouvez toujours passer deux ou trois minutes sur votre téléphone, à surveiller vos notifications, et à interagir rapidement. Montrez-leur qu’ils existent. Montrez-leur qu’ils comptent. »

Au bout du compte, cependant, l’important c’est ce que vous publiez ; en créant du contenu de qualité et en lui donnant l’opportunité d’être vu.

« L’outreach aide, mais je pense que les gens restent pour la qualité du contenu, » dit Tony. « Beaucoup ne s’en rendent même pas compte, parce que vous êtres mélangés à d’autres personnes dans leur fil d’actualité. Ils ne voient que des petits bouts. Alors, pour eux, même si vous partagez les choses plus d’une fois, vous leur donner du contenu frais et merveilleux à chaque fois. »

Investir dans votre croissance

Que ce soit en utilisant des outils qui rendent plus facile le partage de publications et l’engagement avec vos abonnés, ou juste en consacrant le temps nécessaire pour créer du contenu de meilleure qualité, savoir comment investir vos ressources est la clé de non seulement augmenter votre audience, mais de l’engager encore plus.

« Cela demande un peu de travail en amont, pour créer le contenu, » explique Tony, « mais on n’a pas besoin d’être ingénieur. Soyez emphatiques. Soyez faciles à digérer. Soyez visuels. Donnez aux gens du capital social. Une fois que cela existe, vous êtes libres. »

Cet article a été écrit à partir d’une compilation d’interviews données par Tony Jacobson.