Si vous voulez que vos efforts sur les réseaux sociaux servent à quelque chose, il y a une chose dont vous avez besoin.

Non, ce n’est pas l’outil de management de campagnes à la mode (même si ça peut aider), et ce n’est pas non plus un algorithme secret qui vous dit où et quand poster.

C’est bien plus simple. Vous avez besoin d’un bon blog.

C’est là qu’intervient ce guide. Voyez-vous, durant les quelques prochains mois, nous allons partager avec vous certains des secrets qui ont aidé RDE Marketing a décoller pendant ses premières années. Pourquoi? Parce qu’on vous aime bien, tout simplement.

Et nous démarrons avec le blog, parce que l’une des principales raisons que beaucoup de personnes, même les entrepreneurs qui réussissent, ne « comprennent » pas les réseaux sociaux, c’est qu’ils passent à côté du blog. Et si vous vous jetez la tête la première dans la partie réseaux sociaux, sans concevoir un blog d’abord, vous ne vous donnez pas la base dont vous avez besoin pour réussir.

Voyez vous, les gens ne partagent pas de liens vers de super sites web, ils partagent des liens vers du contenu de qualité. Si vous voulez utiliser les réseaux sociaux pour créer du traffic vers votre entreprise, vous devez produire du contenu sur votre blog régulièrement que vous et les personnes dans votre audience pourront partager. Vous imaginez que quelqu’un va partager un lien vers votre page « à propos » juste parce qu’ils vous aiment bien? C’est pas gagné. Mais donnez leur un article intéressant sur votre blog et ils publieront des liens vers vous à n’en plus finir.

Soyons clairs, le mot blog ne signifie pas forcément « web log » (on souffle, pas vous?) ou « journal en ligne » dans ce guide. On utilise ce terme pour prendre en compte tous les différents types de contenus possibles et imaginables. Vidéos, podcasts, infographies, il existe une variété de contenus possibles, et tous peuvent vivre sur le blog de votre site.

Peu importe le type de contenu que vous créez, du moment que vous créez du contenu qui sert à quelque chose. Mais ce qui importe, c’est vous créez ce contenu. Il doit absolument faire partie de votre site web, plutôt que d’être hébergé sur un site externe comme Blogger.

Tout ça parce que vous devez créer du traffic sur votre site! Trop souvent, les gens envoient leur audience sur YouTube pour voir des vidéos, ou sur des sites d’hébergement où ils peuvent accéder à une infographie ou un podcast. Quand vous faites cela, vous envoyez les gens loin de votre site… ce qui exactement l’opposé de votre objectif!

Même si votre contenu est hébergé quelque part, n’y envoyez pas votre audience. Intégrez ce contenu dans votre blog, parce que « ma/mon chéri(e) » c’est là que le business se passe…

Et s’il faut vous faire un dessin, alors, voilà:

Ce truc qui ressemble à l’Étoile de la Mort sur le côté gauche? C’est votre site web. Il contient votre blog, ainsi que votre page de vente, votre page contact, votre offre, etc. À sa droite sont vos publications sur les réseaux sociaux, qui amènent votre audience vers votre blog. Depuis le blog, les visiteurs entrent plus profondément dans le site, regardent vos produits, découvrent votre entreprise, s’abonnent à votre newsletter… ils font un peu comme chez eux, quoi. Rien de tout cela ne se passera si vous envoyez les gens sur YouTube à la place de votre blog. C’est pourquoi vous voulez toujours intégrer votre contenu dans votre blog, et de créer des liens vers cette page là.

Que vous ayez ou non déjà essayé de bloguer, vous vous êtes probablement posé la classique question: « Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire d’un blog? »

La réponse? Ce que bon vous semble!

Parlons d’abord de ce sur quoi vous allez bloguer, parce que même si vous avez déjà eu un blog, vous êtes peut-être déjà en peine. Votre blog doit-il exprimer le point-de-vue, les valeurs, la personnalité, ou la philosophie de votre business? La réponse est oui; vous avez de nombreuses options! C’est là qu’on en apprend plus sur vous, donc montrez qui vous êtes, et que cette représentation de vous plait à vos clients!

Vous avez bien lu? J’ai dit « clients », pas « autres personnes dans votre secteur d’activité ». Pas vos « pairs », ou vos « concurrents », ou votre « maman qui est siiiii fière… » Parce que je ne vous parle pas d’utiliser les réseaux sociaux pour le plaisir ici, je vous parle de les utiliser pour le business. Et toute la stratégie que vous allez apprendre dans cette série est destinée à créer des ventes et de l’engagement et des prospects pour votre business.

Alors, quand vous brainstormez des idées pour votre blog, pensez à ce que vos clients apprécieraient. Sur quel sujets voudraient-ils en savoir plus? Qu’est-ce qui va les rapprocher d’une démarche d’achat? Peu importe que vous soyez un site e-commerce ou la vente se fait de A à Z, ou que vous essayez juste de faire grossir la liste d’abonnés à votre newsletter… l’objectif du blog est de créer du traffic vers votre site.

Ce qui nous amène à la question de départ: de quoi allez-vous parler dans votre blog? C’est la question à 1 millions d’euros…

Pourquoi faites-vous ce que vous faites? Qu’est-ce qui est important à vos yeux? Pourquoi offrez-vous ce que vous offrez, ou prenez-vous les décisions que vous prenez? Une des clés pour connecter honnêtement avec votre audience c’est le facteur « notoriété, affection & confiance », et partager votre philosophie est un de ces sujets qui permet aux gens de mieux vous connaitre, de vous apprécier et d’avoir envie de vous donner leur business! Un autre élément clé est l’authenticité: montrez à votre audience qui vous êtes vraiment, et ils sauront qu’ils peuvent vous faire confiance.

« Notoriété, affection & confiance » est un concept dont vous entendrez beaucoup parler dans cette série, donc vous pouvez déjà commencer à penser à des manières dont vous pouvez mieux connecter avec vos clients à ce niveau. Dans le prochain article, nous partagerons certaines des tactiques qui ont permises à nos clients de nous connaitre, de nous apprécier et de nous faire confiance, et verrons si nous pouvons trouver des moyens de les appliquer à votre propre entreprise. Je parie qu’on peut…