Sélectionner une page

Facebook a annoncé un gros changement dans l’agorithme de son fil d’actualité, et vous n’en croirez pas vos yeux!

Ok, en fait, oui, vous y croirez probablement…

Parce que les titres et les liens qui ressemblent à ça, les clickbait, tournent sur Facebook depuis un moment. Vous en avez certainement croisé au détour de votre fil d’actualité.

Clickbait

Facebook a passé des ANNÉES à faire la guerre au clickbait.

Et ça se comprend… Les utilisateurs détestent ça! Ils pensent que c’est manipulateur et trompeur. Et ils ont raison.

En fait, les dirigeants de Facebook ont clairement dit que vous devriez écrire des titres qui expriment clairement ce que les gens sont en droit d’attendre de votre lien. PAS des titres purement destinés à faire cliquer!

Pourtant, tout le monde n’a apparement pas reçu le message et Facebook hausse le ton.

Ils ont mis beaucoup de temps et de ressources dans le ciblage et la destruction du clickbait, pour de bon, et leur nouvelle arme secrète est prête à être dégainée.

Alors que va faire Facebook avec le clickbait? Et pourquoi cela signifie-t-il que tout le monde (vous inclus) devra faire plus attention à l’avenir?

Le plan de Facebook

Dans le passé, la méthode utilisée par Facebook pour identifier le clickbait se faisait beaucoup par devinette. Ils se contentaient généralement de regarder des statistiques qui pouvaient indiquer que quelque chose était du clickbait, mais qui pouvaient aussi indiquer autre chose. Le système était perfectible.

Après des années d’études, cependant, ils ont finalement développé un moyen bien plus efficace d’identifier le clickbait.

Comment font-ils?

Tout d’abord, ils ont étudié les titres. Beaucoup de titres.

Des dizaines de milliers, un par un, chacun inspecté par un être humain qui cherchait les traces d’un modèle et qui notait tout ce qui indique le clickbait.

Nous vous diront ce qu’ils ont trouvé dans une minute. C’est important.

Ensuite, ils ont utilisé cette information pour construire un gigantesque ROBOT DESTRUCTEUR DE CLICKBAIT.

Robot

Enfin, pas tout à fait.

Mais ils ONT développé un système qui scan automatiquement les titres et les liens pour tous les signes distinctifs du clickbait, et indique ceux qui ne correspondent pas aux standards de Facebook. Les publications qui se font identifier comme clickbait, apparaitront en bas du fil d’actualité… si elles apparaissent.

Ils décrivent son fonctionnement un peu à la manière du filtre de spam dans vos emails, l’algorithme regarde certaines caractéristiques de votre contenu et donne lui donne un rang de go/no go.

Et ce n’est pas publication par publication. L’effet est cumulatif.

Si vous vous faites régulièrement prendre à publier des liens que Facebook identifie comme du clickbait, cela peut impacter négativement le taux de couverture de l’ensemble de vos publications.

Et inversement, si vous arrêtez de publier du clickbait, Facebook sera plus clément sur le reste de vos publications et les rendra plus visibles.

Ceci nous laisse cependant avec une question pas commode:

Que cherche Facebook lorsqu’il identifie du clickbait?

Après tout, ils ont étudié des dizaines de milliers de titres et ont compris quels signes rechercher. C’est probablement une bonne idée de savoir quels sont ces signes!

Les deux signes indicateurs de clickbait

Il se trouve qu’il y a deux choses principales que le système de détection de Facebook recherche dans le contenu de vos titres.

La première de ces choses est un signe que vous ne dites pas toutes les choses importantes à vos lecteurs.

Vous savez, les titres comme:

  • Il a dit le mauvais nom lors de son mariage. La réaction de la mariée n’a pas de prix.
  • J’ai fondu en larme au bout de 13 secondes de cette vidéo
  • Le souhait d’anniversaire de cette petite fille va vous redonner foi en l’humanité

Ce genre de titre est devenu populaire pour une raison: ils fonctionnent. Le sentiment de curiosité qu’ils provoquent touchent des stimuli psychologiques dans votre cerveau, qui vous donnent envie de cliquer pour connaitre les réponses aux questions que le titre pose implicitement.

tell me

Pourtant, quelle que soit leur efficacité, le fait que les gens en ont assez est aussi fortement établi. Donc, si vous vous appuyez un peu trop sur le levier de la curiosité et que vous ne donniez pas toutes les informations aux lecteurs avant qu’ils cliquent, il est temps de repenser votre stratégie.

Mais ce n’est pas la seule chose que Facebook recherche. Il cible aussi les titres qui trompent les lecteurs.

Par exemple, voici un titre qui est certain d’attirer l’attention de quelqu’un:

Biden-Putin

Mais si cela ne disait pas tout? Un titre provocateur est parfait pour ramener des clics, mais il ne devrait pas tromper délibérément les lecteurs. Et si le vrai titre ressemblait à cela?

Biden-Putin-thumb

Vous voyez? Un angle totalement différent! D’autres exemples de titres trompeurs pourraient ressembler à cela:

  • Ces arbres dans votre jardin sont-ils entrain de vous tuer à petit feu?
  • Pourquoi le cookies au chocolat sont meilleurs pour vous que le céleri
  • Oui, votre chat est entrain de lire dans vos pensées

L’enquête de Facebook sur les tendances des titres a démontré que beaucoup s’appuient sur une tromperie fine pour attirer l’attention de leur cible. Et ils veulent y mettre un terme. Ne vous contentez pas de tromper les lecteurs avec des titres plus choquants que descriptifs. Attirez leur attention avec des éléments clairs et synthétiques!

Donc, voici le type de titres que Facebook cible comme clickbait, et si c’est le type de titres que vous écrivez, votre taux de couverture pourrait sérieusement en pâtir.

Ce qui signifie que vous vous demandez probablement…

Comment Facebook identifie-t-il ce type de titres?

Si Facebook déclare utiliser « un système qui identifie les phrases communément utilisées dans le clickbait », ils n’ont jamais vraiment spécifié ce que sont ces phrases, et franchement, ils ne devraient pas!

Si tout le monde possédait une liste qui a été marquée comme noire, ça deviendrai un peu trop facile de tromper le système, vous ne croyez pas?

Au lieu de cela, Facebook veut en faire une opportunité pour tous de faire appel à leur jugement, et de comprendre la méthodologie de conception de titres qui sont à la fois efficaces et respectueux des lecteurs.

Cela signifie que vous devriez faire plus attention au type de titres que vous écrivez à l’avenir (et le contenu que vous partagez venant d’AUTRES) mais cela signifie aussi qu‘il y a quelque chose que vous pouvez faire immédiatement.

Retournez-voir les titres des choses que vous publiez régulièrement, ou des choses écrites dans le passé et dont vous faites toujours la promotion.

Si l’un d’entre eux contient les critères listés ci-dessus, s’ils ne disent pas tout ou s’ils sont trompeurs, mettez-les à jour pour qu’ils se plient aux attentes de Facebook. Hey, on ne vous juge pas, c’était une tendance très populaire!

Une fois cela fait, vous pouvez recommencer à partager ces publications avec confiance, et à l’avenir, vos compétences de rédacteur de titres seront meilleures que jamais!

Que pensez-vous du plan de Facebook de cibler automatiquement les titres clickbait? Vous pensez que ça va marcher? Vous pensez que c’est juste? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous… et vous n’IMAGINEZ même pas ce qui va se passer!