32 Flares 32 Flares ×

On a tous entendu parler du growth hacking… mais qu’en est-il du hobby hacking? Cette nouvelle tendance venue tout droit des U.S. nous incite à transformer nos passions en activités lucratives pour générer un revenu, de préférence passif, qui nous permettra d’accéder à plus de liberté.

Plus de rentrées d’argent pour plus de liberté en faisant un truc que j’aime… comment refuser? Mais, comment ça marche, exactement?

En Juillet dernier, je suis partie poser mon laptop sur la côte ouest des États-Unis pendant une quinzaine de jours. L’objectif: assister au World Domination Summit et revenir la tête pleine d’idées pour (non, pas pour dominer le monde, non…) aller encore plus loin dans la réflexion sur la manière dont le numérique change notre quotidien et bouscule l’ordre établi.

Parmi les ateliers auxquels j’ai participé, celui de Sean Ogle, fondateur (entre autre) de Location Rebel traitait du sujet. Alors, voyons ce qu’il avait à nous raconter.

Utiliser le Hobby Hacking pour améliorer son quotidien

Vous avez un hobby, un passe-temps, une passion?

Qu’est-ce qui vous empêche de faire un petit travail marketing autours de ce thème et de vous construire une marque personnelle rémunératrice?

Qu’est-ce qui fait rend votre passion adéquate à du Hobby Hacking? C’est simple. Tout d’abord, il faut que ce soit quelque chose qui vous passionne vraiment. Sinon, vous allez vite considérer ça comme du travail supplémentaire et vous en désintéresser. Il faut que ce soit quelque chose qui vous plaise tellement que vous êtes prêts à travailler gratuitement (en tous les cas au début). Chose importante, il faut que ce soit quelque chose pour lesquels les gens n’ont pas peur de dépenser de l’argent. Et une chose dans laquelle vous pourrez trouver une niche (je reviendrai plus en détails sur la notion de niche).

Posez-vous aussi la question de votre objectif. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir à terme?

Devenir un influenceur dans ce domaine d’activité?

Entrer en contact avec des personnes spécifiques qui vous font rêver?

Obtenir des avantages « en nature » en lien avec cette passion?

À quoi ressemblerait le résultat idéal de ce Hobby Hacking?

Revenons ensuite à cette notion de niche. Si vous tapez trop large, il y a de grandes chances que vous ayez du mal à trouver une audience. Trouvez le sous-sujet de votre passion sur lequel vous pourrez devenir un expert. Prenons l’exemple, donné par Sean, du blog Inspiralized d’Alissandra. Elle aurait pu faire un autre blog avec « des recettes de cuisine »… mais elle est devenue la pro de la spiralisation (un truc pour faire des guirlande de vos fruits et légumes, ne me demandez pas, ça dépasse mes compétences culinaires). Oh la belle niche!

Trouver son angle d’attaque

Une fois que vous avez votre niche, vient le moment de trouver votre angle d’attaque. Eh oui, avoir un marché ne suffit pas, il faut aussi savoir s’y positionner. Tiens donc, c’est du marketing 101!

Un bon angle permettra aux gens de se souvenir de vous et de votre marque. Il donne aussi aux gens une bonne raison de revenir sur votre blog et de vous suivre dans vos aventures. Enfin, un bon angle rend votre story-telling plus facile. C’est l’ADN de votre marque. Avec BreakingEighty, Sean s’est donné comme mission de jouer sur tous les meilleurs terrains de golf du monde… il raconte, il évalue, il donne des conseils… Et, vous savez quoi, il obtient de sérieux avantages en nature et commence même à gagner de l’argent.

Comment transformer votre Hobby Hacking en succès?

Pour cela, il vous faut un site. Avec WordPress, rien de plus simple.

Sur ce site, il y a une page que vous devrez particulièrement soigner: votre page « À propos ». Rendez-la aussi personnelle que possible. Il suffit d’une chose en commun avec quelqu’un pour le faire passer de visiteur à fan.

Ensuite, il ne vous reste plus, qu’à commencer à bâtir du contenu:

  • Des avis sur des produits
  • Des articles « Comment faire… »
  • Des articles « Liste des meilleurs… »
  • Et des choses plus personnelles

Ce sont les quatre formats de contenu qui seront les plus efficaces pour transformer votre passion en pognon.

Avant de vous lancer, préparez du contenu et commencez à construire votre communauté. N’attendez pas que votre site soit en ligne pour commencer à devenir actif sur le web. Le choix est vaste, selon votre passion: de bon vieux forums, les blogs, Twitter, Instagram, Reddit…

Enfin, votre site doit proposer un abonnement gratuit (i.e. laissez-moi votre adresse email) en échange d’un produit/service gratuit. Ici aussi le choix est vaste: PDF, check-list,… Objectif: construire votre liste d’email. Encore et toujours, c’est du pur marketing!

Lancer son site

Une fois que vous avez un matelas d’une dizaine d’articles (ou vidéos, ou autre forme de contenu…) et que votre site est aux petits oignons question design, il est temps de se lancer.

Idéalement, il faut publier deux ou trois articles par semaine le premier mois. Et à chaque fois que c’est approprié, mentionnez ou liez votre contenu à d’autres influenceurs dans votre domaine.

Comment créer des relations avec les marques?

L’une des manière de bénéficier de son hobby est d’obtenir des produits gratuits ou des financements par des marques spécialisées dans ce domaine. Pour cela, Sean recommande de créer une liste des marques avec qui l’on souhaite créer de liens et de les organiser dans un fichier Excel: nom du site, nom du contact, email, date de contact…)

Ensuite, de réfléchir à ce que l’on a à leur offrir. Soyez créatifs!

Chaque email que vous envoyez à ces marques doit être personnalisé. C’est le secret de toutes les relations publiques: personnel, personnel et personnel!

Vous pouvez utiliser un outil comme Streak (sur Gmail) pour tracker les réponses.

Comment monétiser son site?

C’est un travail de longue haleine (mais vous aimez ce que vous faites, hein?), mais voici quelques idées de monétisation possible pour votre hobby:

Liens d’affiliation – Commencez avec Amazon (vous pouvez compter sur 4 à 8% de commission) mais explorez aussi des programmes d’affiliation plus spécifiques à votre domaine. Ils offriront peut-être des commissions plus intéressantes.

Donations – Un conseil: ne demandez pas d’argent directement à votre communauté tant que vous n’êtes pas établi.

Publicités & Sponsors – À mon avis, c’est en grand bof en ce qui concerne les publicités (à moins d’avoir un traffic de dingue). Vous aurez plus de chances avec des sponsors potentiels, surtout si votre niche est bien sélectionnée (voir ci-dessus).

Cours en ligne – C’est la grande tendance du moment. Ils demandent un peu de temps de préparation mais génèrent un revenu passif qui peut se révéler séduisant.

Adhésions – Pour les sites super-niche, le format « club » est une solution lucrative. Commencez par trouver 20 à 30 personnes dans votre entourage qui pourraient faire partie de ce club gratuitement. Demandez leur d’inviter à leur tour une dizaine de personnes. Une fois que vous avez atteint une centaine de membres, commencez à faire payer l’adhésion.

Voilà, quelques idées pour générer un revenu complémentaire tout en parlant de choses que l’on aime. Qu’en pensez-vous? C’est quelque chose qui vous tente? Quels sont les freins qui vous empêchent de vous lancer?

Si j’organise à partir de Septembre un groupe de support pour se lancer dans le Hobby Hacking, c’est quelque chose qui vous intéresse? Si oui, faites moi signe dans les commentaires et je vous tiendrai informés!

32 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 32 32 Flares ×
Ne Manquez Aucun Article
Rejoignez nos 700+ abonnés et recevez des conseils, des guides, des infos et plus encore, chaque semaine, dans votre boite de réception.

Vos informations resterons confidentielles, c’est important à nos yeux.

32 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 32 32 Flares ×