Parce qu’il est intéressant de voir les réactions que peuvent entrainer la communication faite par d’autres marques ! Nous revenons aujourd’hui sur le cas de IHOP, autrement dit « International House of Pancakes ». La marque a commencé à faire sourire les gens en 1958 quand elle a ouvert ses portes dans la banlieue de Los Angeles. La marque se décrit elle-même comme l’endroit dédié à l’univers du petit-déjeuner où tout est délicieux : pancake, crêpe, gaufres, oeufs et bien plus encore.  Sa spécialité reste avant tout les pancakes, comme son nom l’indique ! 

Et pourtant, le 5 juin dernier, la franchise de plus de 60 ans maintenant a frappé Twitter en révélant qu’elle remplacerait la lettre finale par un B, transformant ainsi « IHOP » par « IHOB ». Ce changement de nom n’était pas accompagné d’explication et la marque encourageait justement à deviner quel pouvait bien être le nouveau plat en « B » venant remplacer leurs fameux pancakes.

Malheureusement, dans l’imaginaire de la population, ce fameux « B » ne représentait pas du tout un plat en particulier, mais référait plutôt au terme «Breakfast» (petit-déjeuner).

Dommage pour la marque qui cherchait à faire deviner « Burger » ! Ce changement de nom n’était que temporaire et avait pour but de créer un effet de teasing au sujet de leurs nouveaux burger au milieu des ventes de pancakes. Il ne s’agissait que d’attirer l’attention sur ce lancement sauf que… La twittosphère s’est emparé avec beaucoup d’humour de ce loupé et a créé un véritablement affolement sur la toile.

Voici quelques-unes des meilleures réactions (moqueuses) sur le sujet :

 

 

Alors comment cette blague à pu tourner au ridicule et en arriver à recevoir autant de moqueries ?  

Ce n’est pourtant pas un cas isolé ! Lorsque l’on veut créer le buzz, cela peut vite se retourner contre nous.

L’idée de base part d’un bon principe : lorsqu’on laisse planer le doute afin de jouer avec l’imaginaire du client, cela provoque un effet de teasing qui éveille la curiosité et augmente donc l’attention portée au message et sa mémorisation.

Encore faut-il que le message soit correctement interprété ! Ce qui n’a vraisemblablement pas été le cas ici. Pour certains, ce changement était insignifiant car il référait simplement à « breakfast », ce qui ne changeait pas grand chose finalement. Pour d’autres, cela a créé une vrai confusion : « des burgers ? Mais il n’y aura donc plus de pancakes ? ». Et les autres, ayant bien compris l’erreur de compréhension, en ont profité pour troller la marque. Bref IHOP a donc complètement perdu le contrôle du message qu’ils souhaitaient diffuser au départ !

Cette aventure nous montre à quel point il est important de vérifier que le message que nous tentons de faire passer est clair et compréhensible par le plus grand nombre. Il est facile d’imaginer dans son coin une campagne de publicité mais encore faut-il réussir à adapter celle-ci lorsque les réactions ne sont pas celles que nous imaginions.

Aurélie Revil

Aurélie Revil

Stagiaire Community Manager, RDE Marketing

Poursuivant un Bachelor Management et Marketing du luxe à Lyon, Aurélie a intégré l’équipe de RDE MARKETING pour l’été 2018, elle accompagnait Charlotte en tant que stagiaire community manager. Elle participait également aux formations proposées par Charlotte, ce qui lui a permis d’obtenir de solides compétences pour finir sa formation. Elle a pour projet de partir 6 mois à l’étranger afin d’améliorer son Anglais puis de revenir en France suivre une formation afin de réaliser son rêve : travailler dans le secteur de l’immobilier de luxe.