1 Flares 1 Flares ×

Facebook a une nouvelle mise à jour à vous annoncer, et une prédiction sur l’avenir de votre page!

Vous voulez l’entendre?

Ça ressemble un peu à ça:

« Nous prévoyons que cette mise à jour va causer une baisse du taux de couverture et du trafic pour certaines Pages ».

Super!

cynical great

Ok.

Ça n’a pas… l’air si super que ça.

Mais, faisons machine arrière, parce que ce changement d’algorithme en fait plus qu’il n’en a l’air.

Qu’est-ce que Facebook a changé cette fois-ci?

Pourquoi s’attendent-il à voir le taux de couverture des Pages chuter?

Et pourquoi est-ce que cela peut, en fait, être une bonne nouvelle? (Si,si…)

Voyons ce qui se passe vraiment.

Les amis et la famille prennent le devant de la scène

La version raccourcie de cette mise à jour?

Facebook va passer les publications de vos amis et de votre famille en tête de votre fil d’actualité – et les publications des Pages seront plus bas.

Facebook se base sur une poignée de facteurs différents pour décider de quelle publication va être montrée à un utilisateur et dans quel ordre. Maintenant, les publications de vos amis et de votre famille ont un gros avantage sur les publications des Pages.

Si ça n’a pas l’air d’être une telle révolution, souvenez-vous que les utilisateurs de Facebook ne descendent pas très loin dans leur fil d’actualité.

En clair, montrer ce que publient les Pages est moins une priorité pour Facebook.

Ils disent que c’est pour améliorer le fil d’actualité pour les utilisateurs, et si l’on doit admettre que de montrer du contenu venant du réseau personnel plutôt que des marques semble cohérent, cela ne veut pas dire que c’est une bonne nouvelle quand on est l’une de ces marques.

you don't own me

Mais, même si Facebook ne dit pas que vos pages seront moins compétitives, il y a une bonne nouvelle cachée dans cette annonce.

Si vous avez les bonnes priorités, le changement d’algorithme n’a pas du tout à être une mauvaise chose. En fait, c’est peut-être l’inverse.

Et pourquoi exactement?

Le partage compte plus que jamais

Facebook a mentionné que certaines Pages ne seraient pas autant affectées par le changement d’algorithme. Alors, qui s’en sort mieux que les autres?

Les pages dont le contenu obtient du partage et de l’engagement.

Vous saviez déjà qu’un bon taux d’engagement peut améliorer votre taux de couverture, et maintenant, il plus important que jamais de publier des choses avec lesquelles les gens auront envie d’interagir. Facebook n’a pas hésité à dire que les pages dont le contenu est partagé plus souvent s’en sortiront mieux en terme de trafic.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Publier non seulement le type de contenu que votre audience va apprécier, mais le type de contenu que vous pensez que votre audience va partager. Faire partager votre contenu par les personnes dans votre audience est votre arme secrète.

Et quel type de contenu les gens aiment-ils partager exactement?

Un département d’études consommateurs du New York Times s’est penché sur la question!

Vous pouvez lire le rapport de 46 pages ici, mais voici ce que « La Psychologie du Partage » annonce comme les cinq raisons pour lesquelles les gens partagent en ligne:

  • Il pensent que c’est intéressant, divertissant ou utile d’une manière ou d’une autre. 94% des gens « considèrent avec attention » en quoi les choses qu’ils partagent seront utiles à d’autres.
  • Partager nous permet de nous définir par rapport aux autres. Quand vous partagez quelque chose, cela reflète vos valeurs, vos intérêts et votre identité. Que votre vidéo de chat préférée sur votre personnalité?
  • Nous créons, construisons et enrichissons nos relations personnelles en partageant. Partager du contenu nous donne une raison de parler avec des gens qui ont des intérêts similaires, et de renforcer nos relations existantes. 78% des personnes interrogées partagent du contenu en ligne parce que c’est un moyen de maintenir des connections personnelles qui, sans ça, s’étioleraient!
  • Partager nous donne un sentiment d’accomplissement. C’est bon de partager! Parce que cela satisfait à différents désirs personnels, il y a un sentiment d’accomplissement qui se dégage du fait de partager des choses avec d’autres personnes.
  • On veut mettre l’accent sur les choses qui nous sont importantes. D’un point de vue purement pratique, c’est en partageant que l’on éduque les autres, et, idéalement, qu’on les intéresse aux choses qui nous intéressent!

Quand vous avez une page Facebook, vous ne devriez pas penser à votre audience, mais à l’audience de votre audience. Plus vos abonnés partagent votre contenu avec leur réseau personnel de famille, d’amis, de collègues, et des gens-du-lycée-dont-ils-se-rappellent-vaguement, mieux c’est!

Avant de cliquer sur le bouton « Publier », alors, ne vous contentez pas de vous demander si les gens dans votre audience seront intéressés. Demandez-vous si c’est quelque chose qu’ils voudront partager!

Est-ce que vos lecteurs partagent?

Si l’accent que met Facebook sur le contenu qui peut être partagé par vos lecteurs est encourageant, c’est probablement tout aussi frustrant par son côté « plus facile à dire qu’à faire ».

Quelle est votre expérience? Et qu’est-ce que vous préférez? Êtes-vous content de vois plus de publications de famille et d’amis dans votre fil d’actualité et moins de publications de Pages? Ou ces changements d’algorithmes vous paraissent-ils un peu injustes? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous!

1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 1 1 Flares ×
1 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 1 1 Flares ×