Sélectionner une page
3 Flares 3 Flares ×

On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé.

Alphonse Karr

Après l’ambiance culturelle et citadine de Belgrade, cette seconde carte postale estivale vous vient des côtes ensoleillées du Montenegro. Entre les plages de Tivat, les vieux villages comme Kotor ou Budva et la presqu’île jalousement protégée de Sveti Stefan, c’est une ambiance plus détendue qui a été entretenue ces quelques jours.

Bien que ne faisant pas partie de l’Union Européenne, les montenegriens utilisent l’euro comme monnaie courante, fini les calculs approximatifs de change. Youpi!

Sur la côte sud du Montenegro s’enchaînent grands hôtels après centres de vacances et palaces en tous genres. On se croirait un peu à la Grande-Motte au mois d’Août. Si ce n’est qu’ici l’eau est bleu turquoise, et que les balades de fin de journée se font dans des villages aux airs de contes de fée (même si déjà très abimés par l’industrie touristique).

Cerise sur le gâteau: feu d’artifice et concert pop local sur le port de Budva, la veille de notre départ…

La semaine prochaine, c’est à Dubrovnik que je vous donne rendez-vous pour un épisode spécial #GOT.

3 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 3 3 Flares ×
3 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 3 3 Flares ×