Sélectionner une page
4 Flares 4 Flares ×

Les souvenirs d’un homme constituent sa propre bibliothèque.

Aldous Huxley

En cette période estivale, il est tout naturel que je vous envoie une petite carte postale de mes vacances. Cette année c’est exploration des Balkans en commençant par un pays mal connu mais pourtant très accueillant: la Serbie.

C’est à Belgrade (Beograd pour les locaux) que j’ai posé mes valises il y a quelques semaines. Une ville qui porte encore les cicatrices d’un guerre trop proche, mais dont les habitants sont accueillants, chaleureux et bon vivants. J’ai fait l’impasse sur les péniches/night-clubs très populaires auprès de la jeunesse locale, mais beaucoup aimé me promener dans les vieilles rues de la ville ou dans le fort transformé en parc qui la surplombe.

Encore peu de touristes à Belgrade, mais un climat économique dynamique. “Beaucoup de gens travaillent en indépendants” m’explique Ivan, l’un de nos guides locaux. Comme dans beaucoup de pays d’Europe, la micro-entreprise devient un échappatoire au chômage et la population Serbe affirme ainsi son indépendance.

Prochaine étape, la côte Adriatique et les couchers de soleil du Montenegro.

4 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 4 4 Flares ×
4 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 4 4 Flares ×