Sélectionner une page
5 Flares 5 Flares ×

L’une des plus importantes partie d’une stratégie de contenu solide est de créer du contenu qui va durer. Du contenu qui n’est pas spécifiquement lié à une mode ou une tendance, et qui aura autant de valeur pour quelqu’un qui le lira dans un an que pour quelqu’un qui le lit aujourd’hui. Pas de pression, hein… On appelle cela du contenu « evergreen » (toujours vert), et c’est un outil extrêmement puissant pour emmener du trafic sur vos pages.

Contenu evergreen

Avec cette description, vous pouvez imaginer que le contenu evergreen est plus difficile à produire que d’autres types de contenu. Après tout, il doit être fait pour durer, non?

Bonne nouvelle: créer du contenu evergreen n’est en rien différent de créer n’importe quel autre contenu de qualité. Cela a juste beaucoup plus de valeur une fois que vous l’avez fait.

Kermit

Parlez de ce que vous connaissez

Vous avez déjà entendu cette maxime: « écrivez sur ce que vous savez »? C’est un conseil qui est souvent donné aux rédacteurs, même s’il semblerait qu’il y ait de plus en plus d’articles écrits sur pourquoi l’ignorer que sur pourquoi la suivre, surtout par les auteurs de fiction (on s’en doute). Mais dans notre cas, c’est une très bonne règle à suivre. Lorsque vous créez du contenu éducatif ou informatif, il vaut mieux avoir une bonne compréhension de ce dont vous parlez.

Commencez votre brainstorming en vous demandant: en quoi suis-je un(e) expert(e)?

Répondez à cette question en lien avec votre présence sur le web. Vous êtes peut-être un expert en chats exotiques, mais ce n’est (probablement) pas pertinent si vous écrivez des articles pour un blog sur l’immobilier. Essayez de trouver le sujet-ombrelle le plus large possible, et ensuite réfléchissez à des centres d’intérêts plus spécifiques dans ce sujet.

Par exemples, chez RDEMarketing, nous sommes spécialistes du web marketing. Cela inclue les stratégies sur les réseaux sociaux, la publicité en ligne, la stratégie d’entreprise pour les TPE & PME, la création de contenu… vous voyez ce que je veux dire. Pensez large, ensuite imaginez toutes les autres pièces du puzzle qui y sont connectées.

Vous répondrez peut-être à cette question sous forme de liste, ou vous trouverez peut-être plus efficace d’avoir une approche plus visuelle comme un mind-map. Commencez par mettre votre sujet d’expertise principal au centre, connectez-le ensuite à des sujets plus petits et plus spécifiques. C’est quelque chose de facilement réalisable sur un bon vieux carnet, ou vous pouvez faire ça de manière moderne en utilisant des outils tels que MindMeister (que l’on adore).

Voici à quoi ressemble le notre, au départ:

Mind map web marketing

Lorsque vous faites l’exercice, ne vous inquiétez pas trop des sujets evergreen pour le moment! Videz-vous juste le cerveau et essayez de trouver autant de sujet que vous pouvez. Ce sont tous les bases de futurs articles.

Transformer un sujet en article

Une fois que vous avez le sentiment d’avoir obtenu autant de sujets d’expertise que vous pouviez, il est temps de se mettre à réfléchir plus précisément à des idées d’articles.

Maintenant, avant que nous n’entrions dans le vif du sujet, clarifions juste que les articles d’actualité, s’ils ne sont pas evergreen, sont importants aussi! Une bonne partie de notre trafic sur le blog se passe quand Facebook change son algorithme ou quand Twitter ajoute une nouvelle fonctionnalité. Même si ce ne sont pas des sujets evergreen, ils sont extrêmement pertinents pour notre audience.

Et, vous savez quoi? Si des sujets non-evergreen sortent de votre brainstorming, cela signifie que vous n’aurez que plus de choses sur lesquelles écrire. Il n’y a pas de mauvaises idées dans un brainstorming!

Alors, jetez un oeil sur votre premier exercice de brainstorming, et écrivez au minimum trois idées d’articles pour chaque sujet sur votre liste. Oui, c’est beaucoup d’articles! Mais n’y réfléchissez pas trop! Notez juste les trois premières choses qui vous viennent à l’esprit pour chacun d’entre eux. Souvenez-vous, vous écrivez des sujets, pas des titres, alors ne vous inquiétez pas de savoir s’ils sont percutants. Et ne vous inquiétez pas non plus de savoir s’ils sont evergreen ou pas. Comme nous le disions plus haut, les sujets d’actualité peuvent être tout aussi importants pour votre site. Une fois encore, l’objectif est de générer autant d’idées que possible et les trier plus tard.

Choisir le contenu evergreen

Ok, une fois que vous avez fini de lister tous ces sujets d’articles potentiels, il est temps de commencer à identifier les « evergreen ». La clé d’un sujet evergreen est qu’il n’est pas lié à un endroit ou moment particulier. Alors, pensez large ici, comme les contenus « introduction à… » ou « règles du succès… » ou « outils préférés pour… » ou des stratégies qui se sont révélées efficaces pour vous…

Et souvenez-vous aussi que le contenu evergreen a tout de même besoin d’être mis-à-jour de temps en temps!

C’est vrai, même les choses qui ne changent pas beaucoup, changent un peu parfois. Par exemple, imaginons que vous faites une liste des cinq outils web qui vous aident à être plus efficace (tiens, une bonne idée pour un article…) Mais, dans un an, vous passez d’un outil anti-distraction à un autre. Cela ne veut pas dire que votre article est maintenant dépassé ou plus evergreen. Cela signifie juste qu’il a besoin d’un peu de maintenance.

Les arbres à feuillage persistant ont tout même besoin d’être arrosées. Ne vous trompez juste pas de sujet et n’essayez pas d’arroser votre contenu. Le résultat serait terrible. Evergreen ne signifie pas que cela ne change jamais. Et il est beaucoup plus facile de mettre à jour un article pour le garder pertinent que d’en ré-écrire un entièrement.

Alors, avec ceci en tête, retournez sur votre jolie liste d’idée d’articles et demandez-vous: « si je lis cet article dans un an, sera-t-il toujours pertinent? » Si la réponse est oui, marquez ce sujet comme potentiellement evergreen. Quoique cela signifie: l’entourer, le placer dans une liste différente, lui mettre un coup de stabilo… faites ce qui vous plait. Assurez-vous juste que les articles potentiellement evergreen seront facile à trouver pour la prochaine étape.

Préparez-vous à écrire

Maintenant, vous devriez avoir un brainstorming initial de sujets sur lesquels vous avez une forme d’expertise, une liste massive de futurs articles de blog, et une plus petite liste de sujets potentiellement evergreen issus de ces idées d’articles. Il est donc temps de passer à l’une des étapes les plus importante du processus de rédaction… faire un break et vous vider le cerveau! C’est peut-être exactement ce que vous espériez. Ou peut-être que vous vous sentez motivés et prêts à prendre la plume. Quoi qu’il en soit, prenez au moins quelques minutes, allez prendre un verre d’eau, allez faire le tour du pâté de maisons, ou rangez même tout jusqu’au lendemain. Il est important de s’éloigner un moment pour pouvoir aborder la prochaine étape avec l’esprit clair.

Dans notre prochain article, nous regarderons comment prendre un article dans cette liste d’idées evergreen et le transformer en article vérifié et vert! En attendant, bon brainstorming!

Cet article fait partie de notre série RDE Academy, où nous partageons les stratégies qui fonctionnent pour nous! Pour plus d’articles de la RDE Academy, cliquez ici!

5 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 2 LinkedIn 3 5 Flares ×
5 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 2 LinkedIn 3 5 Flares ×