Comme évoqué dans notre article sur les tendances réseaux sociaux 2019, le marketing d’influence reste au coeur des stratégies digitales cette année !

La question est maintenant de savoir comment s’y prendre pour aborder ces influenceurs : qui sont-ils ? Où les trouver ? Quels types de partenariat leur proposer ? Combien les rémunérer ?

Encore une fois, tout dépend de votre domaine d’activité et des influenceurs que vous allez approcher. L’étude 2019 de l’agence digitale Reech, spécialisée en marketing d’influence, vous donne toutefois une idée du paysage.

L’agence a, en effet, interrogé plus de 1300 influenceurs français sur le mois de décembre 2018. Voici les éléments qui en ressortent…

 

1) Portrait de l’influenceur type en 2019

Pour rappel, un influenceur est une personne s’exprimant sur une thématique déterminée sur le web à travers des outils tels qu’un blog ou des réseaux sociaux  (Facebook, Instagram, Twitter, Youtube, etc.).

Cette personne est considérée comme influente lorsqu’elle a réussit à créer une communauté qui la considère comme experte dans son domaine ou, tout du moins, comme une source d’inspiration. 

Selon Reech, l’influenceur type français est plutôt jeune. Près de 60% d’entre-eux ont entre 19 et 30 ans.

En terme de communauté, la fourchette est plutôt large.  82% des infuenceurs ont entre 1 000 à 50 000 abonnés.  La part la plus représentée est toutefois les influenceurs ayant entre 1000 et 5000 followers, ceux que l’on appelle les micro-influenceurs ! Beaucoup plus accessibles que les influenceurs aux millions d’abonnés, ils n’en restent pas moins pertinents pour vous s’ils sont bien ciblés.

Au niveau des thématiques abordées, il y en a pour tous les goûts : lifestyle, beauté, mode, voyage, famille, food, sport, high tech, décoration, humour, luxe, btob. La thématique la plus importante est toutefois le lifestyle avec plus de 40% d’influenceurs qui en ont fait leur spécialité. 
Quand on leur demande quels réseaux sociaux récoltent le plus d’engagement de la part de leur communauté la réponse est presque unanime : c’est sur Instagram ! Suivi par Youtube, Facebook, le blog, Twitter… 
Enfin, un dernier point clef, 87% des influenceurs travaillent seuls ! Une petite minorité est accompagnée d’un agent, d’un stagiaire ou d’un photographe. Les autres doivent donc tout gérer : la création de contenu, la relation avec les marques, la modération de leur communauté, etc. Un sacré boulot, surtout pour des personnes parfois très jeunes ou sans expérience. Il est primordial de comprendre alors ce que cela peut engendrer comme un délai de réponse très long ou un contenu peu structuré. 
À vous de définir correctement en amont ce que vous souhaitez et les conditions du partenariat. 

2) Quel partenariat proposer à un influenceur ? 

Gardez en tête que 86% des influenceurs ont déjà fait un partenariat avec une marque. Vous ne serez donc pas les premiers ni les derniers à venir les aborder, d’où l’intérêt de réfléchir à une action un peu originale ou du moins suffisamment attractive pour réussir à les intéresser. D’ailleurs 63% des influenceurs ont reçu plus de demande de partenariat en 2019 par rapport à 2018, le phénomène est enclenché !
Voici quelques idées d’action possibles :
  • proposer de participer à un événement
  • faire tester un produit ou un service (en avant première si c’est possible)
  • co-concevoir des produits ou une série limitée
  • envoyer des bons de réduction ou partager un code promo
  • offrir des produits à faire gagner à leur communauté
L’étude révèle également deux critères décisifs pour qu’un influenceur ait envie de travailler avec vous : votre produit doit leur plaire et ils doivent être en accord avec les valeurs de votre entreprise. D’autres éléments peuvent entre en compte tels que la notoriété de votre marque auprès du grand public, la rémunération que vous pouvez leur proposez, ou l’originalité de l’opération…
On ne va pas se mentir, créer du lien et proposer un partenariat à un influenceur demande de la réflexion et du temps. C’est pourquoi plus de la moitié des marques font appel à une agence digitale ou une agence experte en marketing d’influence.

3) Comment sont perçus les partenariats ? 

Maintenant que vous avez réussi à les approcher, comment cela se déroule concrètement ?
La première chose à savoir et sur lequel il faut être au clair dès le départ c’est que 96% des influenceurs informent leur communauté de leurs partenariats. Ne soyez donc pas surpris de voir apparaître un hashtag type « Ad », « rémunération », « partenariat », « sponsorisé » sous leur publication ou encore en les voyant vous remercier publiquement pour l’envoi de votre colis.
Cela est tout à fait normal ! La transparence des influenceurs leur permet d’obtenir la confiance de leur audience. Le grand public est informé que des partenariats rémunérés ou commerciaux peuvent être mis en place. 77% d’entre-eux le perçoivent positivement ou y sont indifférents.
À l’inverse, ne pas préciser qu’un partenariat a été mis en place peut déclencher une avalanche de réactions négatives de la part des internautes qui ne supportent pas la publicité déguisée.
Le second point de vigilance concerne la méconnaissance des influenceurs sur les règles et législation. La plupart d’entre-eux ne sont pas des professionnels de la publicité. Cela implique de votre part que vous soyez consciencieux : renseignez-vous sur ce qu’il est possible de faire ou non et informez-en les influenceurs que vous approchez.

4) Quelle rémunération pour un partenariat ?  

Contrairement à ce que lon pourrait penser, un partenariat avec un influenceur n’est pas forcément très coûteux. C’est même l’inverse, 63% des partenariats sont encore non-rémunérés! Et pour ceux qui le sont, 87% proposent une rémunération inférieures à 500€. La tendance commence à s’inverser car les rémunérations obtenues par les influenceurs sont plus importantes cette année que l’année précédente.
Plus que la rémunération, il faut prendre en compte le temps passé à identifier les influenceurs pertinents pour votre entreprise puis à les contacter. C’est généralement un travail de longue haleine mais qui peut découler sur de très belles retombées. Prenez donc le temps de bien sélectionner les personnes avec qui vous souhaitez travailler !
Retrouvez l’étude complète « Les influenceurs et les marques en 2019 » sur le site de Reech.
elit. lectus ut elit. adipiscing felis