Vous vous demandez si vous devriez travailler avec un professionnel en particulier?

Aujourd’hui, plutôt que de demander à un ami ou un membre de notre entourage de nous donner le scoop sur lui, on va directement chercher l’info sur Internet.

Alors, quand vos clients potentiels cherchent des avis, en ligne, sur votre entreprise, que trouvent-ils?

Des témoignages de clients ravis de vos services on espère!

Quand vous prenez le temps de récupérer des témoignages qui adressent les inquiétudes de clients potentiels par des affirmations de vos clients passés et actuels, vous prenez une longueur d’avance!

Demandez toujours des témoignages. Plus tôt que vous ne le pensez.

Vous voyez ce que ça fait d’avoir une excellente relation avec un client, et qu’ils deviennent une grande part de votre quotidien?

Vous échangez des histoires de boulot, des photos de vos animaux de compagnie, vous vous envoyez des télégrammes chantés… vous êtes les meilleurs amis du monde.

(Ok, ce ne sont peut-être que de bons clients… Peu importe…)

Le truc c’est qu’il est facile de se dire qu’ils seront toujours là. Mais, en réalité, il y a toujours une chance qu’ils retournent à leurs routines quotidienne jusqu’à ce qu’ils travaillent à nouveau avec vous. Et ils seront peut-être trop occupés pour répondre aux appels et emails avec leur réactivité habituelle.

C’est pour cela que vous devez demander leur témoignage dès la fin de votre projet. Pas des semaines ou des mois plus tard.

Demandez-leur APRÈS avoir livré la dernière partie du contrat, bien entendu, mais intégrez ça dans votre process de clôture d’un projet. Leur demander avant d’avoir terminé pourrait leur donner l’impression que vous prenez leur projet en otage. Et comment pourrait-ils témoigner de votre qualité si vous n’avez pas terminé le job?

Peut-être qu’à la fin d’un projet vous envoyez, généralement, un email de remerciement, leur rappelant que vous êtes disponible pour toute question complémentaire. Ce serait l’occasion parfaite de leur demander de vous fournir une citation ou deux!

S’ils disent oui, facilitez-leur la vie!

En fonction de votre secteur d’activité, vous aurez peut-être besoin d’un témoignage écrit et d’une photo, voire même d’un témoignage vidéo.

Si vous clients sont à l’aise avec les médias et la technologie, avec eux-même une présence digitale, par exemple, un témoignage vidéo pourrait être un avantage. Sinon, ce n’est pas essentiel.

Quelque soit le format, cependant, assurez-vous de donner des indications simples:

  • Quelle quantité attendez-vous? Trois ou quatre phrases? Une vidéo de 30 secondes?
  • Pour une vidéo, vous souhaitez un fichier ou un lien YouTube? Si un fichier est trop lourd pour être envoyé par email, recommandez-vous un service de transfer gratuit, ou utilisez-vous Dropbox ou Google Drive?
  • Vous en avez besoin pour quand? Donner une deadline à vos client est utile parce que s’ils veulent vous aider, ils savent quand trouver du temps dans leur agenda pour le faire. Assurez-vous que cette deadline soit raisonnable et pardonnable, après tout ils vous rendent service… mais un peu de direction peut leur simplifier la vie.

Si vous leur demandez une vidéo, dites-leur si vous vous chargez du montage.

S’ils vous écrivent un témoignage, demandez-leur la permission de modifier le texte si besoin. Et s’ils veulent le relire après que vous l’ayez modifié, ils en ont tout à fait le droit.

L’important c’est de conserver leur ton et leur intention, et de leur envoyer un lien vers le témoignage pour qu’ils puissent le voir s’ils le désirent.

Si vous voulez qu’ils vous fournissent une photo, soyez aussi spécifiques que possible (par exemple: une photo de profil LinkedIn). Cela évite qu’ils vous envoie une photo aléatoire, dans un format étrange, et cela leur évite le stress de se demander s’ils ont envoyé ce que vous vouliez.

Aidez à ce que vous témoignages racontent une histoire

Vous avez surement entendu dire que pour toucher vos clients idéaux, vous devez leur parler un langage qu’ils connaissent, et leur montrer que vous comprenez parfaitement leur problèmes.

Il en va de même pour obtenir un bon témoignage! Mais plutôt que d’adresser les peurs et barrières de vos clients avec vos propres mots, vous les adressez en utilisant ceux de vos meilleurs clients.

Imaginez un jeu de questions-réponses avant et après avoir travaillé avec vous.

Q: « Est-ce que ça vaut le prix qu’on paye? »

R: « Le produit fini s’est remboursé en quelques mois et je vais l’utiliser pendant des années! »

Ça c’est du témoignage!

Alors, comment faire en sorte que vos clients racontent ce qu’il faut?

En plus de donner des indications claires quand vous demandez un témoignage, donnez-leur des questions claires auxquelles répondre.

D’abord, demandez à votre client de décrire le problème pour lequel ils sont venus vous voir.

« J’ai contacté [votre entreprise] parce que je voulais faire pousser un jardin intérieur dans mon appartement de ville, même si je n’ai jamais eu la main verte. »

Ensuite, demandez-leur comment vous avez résolu leur problème.

« [Votre entreprise] m’a aidé à choisir des plantes qui ne demandaient pas beaucoup d’entretien, et m’a indiqué clairement quels endroits de mon appartement avaient la meilleure lumière possible pour chacune d’entre-elles. Ils m’ont même envoyé des SMS pour me rappeler d’arroser, et quand ma violette d’Afrique s’est ramollie, ils m’ont envoyé, gratuitement, un sachet d’engrais qui lui a redonné vie. »

Okay, cette entreprise fictive commence à devenir intéressante…

Mais ne faites pas que leur poser ces deux questions, adaptez les questions au client.

Cela ne devrait pas prendre trop de temps parce que les meilleurs clients sont souvent ceux que vous avez appris à connaitre.

Rappelez-vous, lors de votre collaboration, quelles étaient leurs plus grandes sources d’anxiété? Vous ont-ils fait des compliments sur des choses qui les ont surpris ou qui leur ont fait plaisir?

 

Vous avez peut-être travaillé pour quelqu’un qui voulait un jardin intérieur, et ils vous ont dit qu’à chaque fois qu’ils se rendaient dans une serre avec des questions, il étaient traités comme des ignorants et repartaient avec des produits qu’ils ne savaient pas utiliser. Ou que votre sens de l’humour faisait qu’il était acceptable qu’ils n’aiment pas les orchidées et qu’ils se sentaient libre de le crier haut et fort.

C’est le genre de choses qui font l’histoire que vous avez créée ensemble.

Pour qu’ils vous la racontent, vous pouvez faire une chose ou deux:

Demandez-leur s’il y avait un outil en particulier que vous avez utilisé et qu’ils ont trouvé particulièrement utile. Vous pouvez ensuite leur donner quelques exemples qui aidera à faire sortir leur histoire (par exemple, votre appli pour arroser les plantes, ou vos tutoriels vidéo pour les outils de jardinage).

Vous pouvez aussi parler d’un souvenir en particulier et leur demander de raconter leur version:

« Vous vous souvenez du jour où vous m’avez dit que vous n’aimiez pas les orchidées? C’était drôle. J’aimerai bien que vous racontiez cette histoire dans votre témoignage. »

Cela risque de vous faire bizarre au début. Après tout, qui est à l’aise lorsqu’il s’agit de demander des compliments. Mais les clients satisfaits comprennent généralement très bien!

Collectez une variété de témoignages

Quand vous adaptez votre demande de témoignage à votre client, vous pouvez faire en sorte d’avoir une variété de sujets qui couvriront tous vos meilleurs atouts.

Avez-vous un système en place pour que vous clients disent combien ils vous aiment?

Une question « botte secrète » qui obtient toujours des réponses idéales?

Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous!

Ne Manquez Aucun Article
Rejoignez nos 800+ abonnés et recevez des conseils, des infos et plus encore, chaque semaine, dans votre boite de réception.

Vos informations resterons confidentielles, c’est important à nos yeux.