Sélectionner une page
6 Flares 6 Flares ×

Ne vous êtes-vous jamais demandé à quoi ressemble un algorithme Facebook en action?

Peu importe combien vous entendez parler des choses que Facebook veut que vous fassiez (et que vous ne fassiez pas), il peut être difficile de vraiment comprendre comment toutes ces règles s’additionnent sous la forme d’un algorithme.

Heureusement, voir la manière exacte dont Facebook détermine la couverture de vos publications est devenu beaucoup plus facile. À leur F8 Developper Conference, en Avril, Adam Mosseri, leur VP of Product Management for News Feed, a fait une présentation qui avait pour vocation de démystifier comment Facebook évalue une publication sur la base de chaque utilisateur.

Si vous voulez savoir exactement à quoi ressemble un algorithme Facebook, vous êtes au bon endroit.

Quels facteurs déterminent la position d’une publication dans un fil d’actualité? Comment Facebook prend ces décisions? Et quelles sont les quatre choses que les managers de Facebook recommandent que nous fassions?

Vous trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir dans ce résumé:

Les quatre éléments de base qui déterminent l’audience d’une publication

Il y a BEAUCOUP de micro-facteurs qui influencent la couverture d’une publication Facebook.

Certains sont spécifique au type de page que vous êtes.

Certains sont en lien avec des tendances de publication que Facebook veut encourager. Ou décourager.

Au bout du compte, finalement, on en revient toujours à des variations autour des quatre même thèmes pour chaque publication.

Facebook veut que chaque utilisateur voit les publications qui seront les plus intéressantes pour lui, que ces publications soient partagées par des amis, de la famille, des marques, ou Céline Dion!

Comment Facebook prédit ce que l’utilisateur va trouver intéressant? En analysant ces quatre éléments:

1. D’où vient la publication

Histoire vraie: certaines personnes vous trouvent plus intéressant(e) que d’autres.

Cela n’a rien de personnel, vous publiez probablement des choses très intéressantes! (Si, si…) Mais les faits sont que vous êtes tout simplement plus pertinent(e) pour certaines personnes, et ce sont ces gens dont Facebook voudrait qu’ils voient vos publications.

Pensez-y comme le principe de « votre mère » (à ne pas confondre avec « ta mère »…)

Si vous avez une de ces mère qui veut toujours savoir ce que vous faites, alors, elle sera ravie de voir chacune de vos publications, correct? Probablement plus que, disons, l’entraineur de foot du neveu de votre collègue de travail, avec qui vous êtes amis Facebook par accident.

En clair, plus quelqu’un vous aime, plus ils verront les choses que vous publiez. Moins ça les concerne, moins ils les verront.

Comment Facebook peut-il bien savoir si quelqu’un est intéressé par ce que vous publiez? Tenez bon, j’y viens…

2. Le type de publication que c’est

Différentes personnes préfèrent différent type de publications dans leur fil d’actualité.

Peut-être que vous aimez quand les gens partagent des photos, ou peut-être n’avez-vous jamais croisé un lien sur lequel vous avez résisté de cliquer.

Facebook surveille votre comportement, et le prend en considération quand il décide de quelle publication vous montrer. Il veut que vous aimiez ce que vous voyez, donc il va vous montrer ce qu’il sait que vous aimez.

3. Le taux d’engagement de la publication

Ce n’est pas une surprise, le taux d’engagement compte. Facebook le rabâche depuis des années, et c’est toujours aussi vrai.

Quand une publication obtient un peu d’activité comme des commentaires, des mentions « j’aime », des clics, et des partages, Facebook assume que cela a intéressé les gens qui l’ont vu, et il peut potentiellement obtenir plus de couverture.

La manière dont Facebook évalue les différents types d’engagement a évolué au cours des années (surtout depuis l’ajout de fonctionnalités comme la vidéo live ou les réactions), mais à son niveau le plus basique, une chose n’a jamais changé: une activité de qualité sur vos publications est un énorme avantage.

4. Le moment de la publication

La nouveauté est importante pour Facebook, mais ce n’est pas la seule chose qui compte.

Facebook ne veut pas que vous passiez à côté de quelque chose qui pourrait être important pour vous juste parce que vous ne vous êtes pas connecté(e) récemment, donc même s’il accorde de la valeur aux publications plus récentes, il considère aussi que certaines choses anciennes peuvent être pertinentes.

C’est la même raison pour laquelle Twitter dévie de plus en plus de son ordre strict: « nouveau en haut », et a commencé à jouer avec les algorithmes aussi: parfois, c’est dans les vieilles soupières qu’on fait les meilleures soupes!

Facebook utiliser ces quatre éléments pour donner un score de valeur à chaque publication, et ce score est différents en fonction des utilisateurs.

Parce que, souvenez-vous, le principe de base de tout cela est que vos publications ont plus de valeur pour certains utilisateurs que pour d’autres!

Facebook attribue un score de valeur pour chaque publication qui apparait dans le fil d’actualité d’une personne, et utilise ce score pour déterminer l’ordre dans lequel ces publications apparaîtront pour cette personne lorsqu’elle regardera son fil d’actu.

Le réseau répète ce procédé à chaque fois que quelqu’un regarde son fil d’actualité… donc l’ordre n’est pas seulement déterminé par ce qui a été publié, mais aussi par le nombre de fois qu’une personne se log sur Facebook et à quel moment!

Si ce procédé d’évaluation de la qualité d’une publication et de sa pertinence a l’air d’être totalement automatisée, il y a tout de même une grande partie liée à l’humain. Et pour comprendre comment cela impact ce que vous partagez et ce que vous voyez, il faut aller faire un tour en coulisses.

Les coulisses du programme qualité du fil d’actualité de Facebook

Revenons à une questions posée un peu plus haut: comment Facebook sait-il si quelqu’un est intéressé ou non par votre publication?

Les éléments mentionnés jusque là sont tous comportementaux. Donner un like à la publication de quelqu’un, par exemple, ou leur laisser des commentaire fréquemment.

Cependant, le comportement ne fait pas tout. Vous n’engagez probablement pas avec tout ce qui vous intéresse dans votre fil d’actualité.

C’est pour cela que Facebook s’appuie sur un système de feedback appelé le Feed Quality Program (programme de qualité du fil d’actualité). Ce programme leur permet d’évaluer comment le fil d’actu fonctionne, non seulement sur la base de ce que les gens font, mais aussi de ce qu’ils déclarent.

Ce programme a beaucoup d’influence sur l’algorithme de Facebook, et comprend deux parties.

Tout d’abord, il y a ce que Facebook appelle le Feed Quality Panel: un groupe test de personnes qui construisent leur propre fil d’actualité sur la base des contenus qui les intéressent le plus. Facebook leur donne un lot de publications parmi lesquelles choisir, et ils les rangent dans l’ordre dans lequel ils voudraient les voir.

Ensuite, il y a les enquêtes utilisateurs. Beaucoup d’enquêtes utilisateurs. Facebook distribue des dizaines de milliers d’enquêtes chaque jour, dans plus de 30 langues, et aux utilisateurs du monde entier, leur demandant de donner leur opinion sur une publication dans leur fil d’actualité.

Avec le panel et les enquêtes utilisateurs, Facebook mesure sa capacité à prédire ce que les gens vont faire. Ils devinent ce que les gens vont préférer, et ils comparent ensuite leurs hypothèses à ce que les gens ont dit.

L’objectif? Rendre la différence entre l’hypothèse et la réalité aussi ténue que possible, et ça, c’est le boulot de l’algorithme.

Les quatre choses que Facebook veut que vous fassiez

Sachant tout ceci, il y a quatre chose qu’Adam Mosseri recommande que vous fassiez à chaque fois que vous publiez quelque chose sur Facebook:

Tout d’abord, donner des titres intéressants à vos contenus, ce qu’Adam Mosseri décrit comme des titres qui « donnent une vraie idée du contenu derrière ce clic » (par opposition au clic-bait).

Ensuite, éviter de ne poster que du contenu promotionnel, qui peut vous faire perdre l’intérêt de votre audience au fil du temps.

Troisièmement, essayer de nouvelles choses. C’est ce qu’il décrit comme la chose la plus importante à faire. Parce que l’audience de chacun sur Facebook est différente, il n’y a pas de règle immuable sur ce qu’une audience va constamment apprécier de voir. L’expérimentation est la seule manière de définir ce qui plaira le plus à la votre.

Enfin, familiarisez-vous avec les outils que propose Facebook. Votre onglet Statistiques vous simplifie la tâche quand il s’agit de voir ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas avec vos abonnés. Alors, ne le négligez pas!

La suite…

Ce coup d’oeil aux entrailles de la manière dont fonctionne le fil d’actualité de Facebook est un rappel parfait des pratiques de publication  de ce réseau, et de l’expérience qu’il veut créer pour sa massive base d’utilisateurs.

Avec un esprit marketing, il est tentant pour nous de nous concentrer sur des stratégies à court-terme et des raccourcis. Au bout du compte, cependant, Facebook veut créer une expérience agréable pour ses utilisateurs, qui les fera continuer à l’utiliser. Et plus vous l’aiderez à créer ce type d’expérience à travers ce que vous publiez, mieux vous vous en sortirez!

6 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 LinkedIn 5 6 Flares ×
6 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 1 LinkedIn 5 6 Flares ×