À quelle vitesse votre site web se charge-t-il sur les mobiles?

Le savez-vous?

Parce que c’est devenu relativement important!

En Août 2017, Facebook annonçait une mise à jour de son algorithme qui favorise les sites qui chargent rapidement sur mobile.

Selon leur annonce, même un chargement de trois secondes peut suffire à ce que 40% des utilisateurs abandonnent un site web ; donc l’algorithme de Facebook qui détermine combien de personnes voient vos publications donne une meilleure visibilité aux sites qui chargent rapidement.

Cela est probablement l’inverse de tout ce que l’on vous a toujours dit sur le mérite d’être une tortue plutôt qu’un lièvre, mais c’est la vie, non?

tortue ou la vitesse d'un site

Heureusement, votre reach ne sera pas affecté si votre site est long à charger sur mobile à cause de problèmes liés à l’utilisateur, comme un mauvais réseau ; mais il le sera par ce qui est sur le site lui-même.

Facebook a donné quelques conseils pour améliorer le temps de chargement sur mobile, on va donc essayer de comprendre ce qu’ils signifient, pourquoi ils sont important et comment les mettre en place.

Regardons de plus près comment accélérer votre temps de chargement, et éviter d’être impacté négativement par ce changement dans l’algorithme de Facebook.

Allégez vos arrières(-trains)

Lorsque vous construisez des pages, écrivez des articles et expérimentez avec de nouvelles stratégies, vous faites probablement des choses comme ajouter des extensions et mettre en place des re-directions. En clair, implémenter des raccourcis pour faciliter votre travail!

Cependant, ces choses peuvent vraiment s’additionner, et plus il y en a, plus elles peuvent vous ralentir.

Vous avez des extensions que vous n’utilisez plus mais que vous n’avez jamais pris le temps de désinstaller? Débarrassez-vous en. Vous gérez vos liens en ajoutant redirection après redirection? Faites-le tri et ré-organisez!

Pensez-y comme à une voiture: si vous voulez qu’elle avance le plus vite possible, vous allez peut-être devoir vous séparer du poids qui vous ralentit.

Sans oublier que trop de redirections peut rendre votre référencent naturel difficile et peut même affecter l’habilité de Facebook à générer des prévisualisation de vos liens.

Compressez ce que vous pouvez

La compression se passer autant au niveau du serveur qu’au niveau de front-end ; et le faire correctement peut rendre le temps de chargement de votre site beaucoup plus court.

Une manière simple est de compresser les médias, comme les images, manuellement avant de les uploader, plutôt que de laisser votre CRM faire tout le boulot.

Par exemple, sur notre blog réformateur automatiquement nos images à une largeur maximum de 670 pixels. Quand nous uploadons une image, quelque soit sa taille, elle sera montrée à cette largeur.

En les formatant nous-même avant de les uploader, cependant, nous réduisons aussi la taille de l’image, ce qui signifie qu’elle se chargera plus rapidement.

Au niveau du serveur, la compression affecte les fichiers de code, comme le HTML. Vérifiez auprès de votre hébergeur pour vous assurer qu’ils sont compatibles avec ce type de compression. Ils n’offrent pas tous cette option!

Pensez global (avec votre hébergeur)

Un hébergement multi-région est particulièrement important pour vos temps de chargement si vous avez une audience internationale, et la mise en place est super facile.

Mais d’abord, ça veut dire quoi?

Imaginez que les serveurs qui vous hébergent sont à New-York.

Si toutes les personnes qui visitent votre site sont aussi à New York, alors l’information n’a pas besoin de beaucoup voyager, ce qui signifie qu’elle ira du point A au point B assez rapidement.

Si vous fans sont en Australie, par contre, leurs demandes d’information doivent voyager des milliers de kilomètres, et ensuite cette information doit elle-même voyager des milliers de kilomètres en retour. Longues distances, long temps de chargement.

Et, souvenez-vous, même un temps de chargement de trois secondes peut vous faire perdre près de la moitié de votre audience. Chaque élément compte!

Entre le CDN (Content Delivery Network).

Un CDN cache les informations contenues dans votre site sur des serveurs dans le monde entier, donc vos visiteurs y accèdent par l’intermédiaire sur serveur le plus proche. Et ces fans en Australie n’ont plus besoin d’attendre que vos données fassent le tour du monde.

Les CDN offrent aussi de nombreux autres bénéfices, comme une meilleure sécurité (sujet actuel!). Donc si vous ne vous y êtes pas encore penchés, c’est le moment où jamais! Des fournisseurs comme Cloudflare offrent même des options gratuite, donc il n’y a pas grand chose à perdre à s’améliorer.

Pensez comme un journaliste

Facebook veut que vous donniez la priorité au contenu à la une, ce qui devrait rappeler des souvenirs aux designers et à tous ceux qui ont pris des cours de journalisme.

Donner la priorité à votre contenu à la une est une organisation classique en pyramide inversée: vous donnez la place en haute de la page à votre meilleur contenu, parce plus vous descendez, plus les gens arrêtent de lire.

Utilisez cet espace efficacement. Si vous avez des CTA ou autre lien sur lesquels vous voulez que les gens cliquent, ne les gardez pas pour le bas de la page! Mettez-les en haut, où il seront remarqués immédiatement.

Rendez votre contenu mobile

Bien que la liste officielle des bonnes pratiques dit que vous devriez « ajuster [votre] contenu dynamiquement pour les connections ou les outils plus lents », c’est juste une manière élégante de dire que vous devez avez un site optimisé pour le mobile.

En principe, c’est similaire à nettoyer votre site des vieilles extensions et autres éléments dont nous avons parlé ci-dessus. La version mobile de votre site doit être beaucoup plus légère et beaucoup plus performante, sans toutes les fioritures de la version classique.

Par exemple, voyez la manière dont notre blog apparait sur un ordinateur (à gauche), comparé à son rendu mobile (à droite):

La version web, à gauche, inclue une sidebar À lire également, qui recommande des articles de blog similaires. Pourtant, cette sidebar ne load pas sur la version mobile. Cela rendrait l’écran trop confiant et enlever cette fonctionnalité fait que le tout charge beaucoup plus vite.

Assurez-vous que le design de votre site soit responsive de manière à retirer tout ce qui n’est pas essentiel sur les supports mobiles, pour que tout le reste puisse charger plus rapidement!

Qu’est-ce qui VOUS retient?

Les temps de chargements trop lents sont mauvais pour votre reach Facebook ET pour votre expérience utilisateur. Donc, en tant qu’utilisateur, y-a-t-il d’autres choses qui vous fassent abandonner un site mobile?

Les énormes pop-ups?

Les tout-petits boutons?

Les publicité en auto-play?

Partagez vos bêtes noires (ou vos moyens préférés d’accélérer les temps de chargement) dans les commentaires ci-dessous!

Photo by Tim Bennett