7 conseils pour préparer vos interviews

L’une des meilleures, et des plus faciles, manières de se faire connaître est d’établir des relations personnelles avec les autres entrepreneurs. Et une des façons de faire cela est d’interviewer les chefs d’entreprises établis ou en vogue.

 

Adrien Aumont, co-fondateur du site KissKissBankBank, interviewé par Philippe Dorier pour un #BILShow

J’ai commencé à interviewer des gens dès le lancement de mon activité et j’ai moi-même été interviewée plusieurs fois. J’aimerai partager avec vous ce que j’ai appris: comment vous assurer que vous allez casser la baraque avec ces interviews et, pourquoi pas, devenir un animateur de talent pour votre propre show!

Je parie que vous avez déjà vu des gens organiser des événements, faire leur propres shows vidéo ou podcasts basés sur des interviews. En fait, je parie que vous pouvez en citer trois, comme ça, sans réfléchir. Si vous le pouvez, vous avez probablement, à un moment ou un autre, pensé interviewer ces personnes vous-même, mais vous ne savez pas par où commencer, ou avez simplement peur de vous rendre ridicule.

7 conseils pour bien préparer vos interviews

1. N’ayez pas peur d’inviter qui que ce soit à être interviewé

Vous serez surpris comme les gens peuvent se montrer aimables et accommodants. Les entrepreneurs déjà établis adorent retourner les faveurs et aider les jeunes « qui n’en veulent », alors, allez-y, demandez cette interview.

Ceci étant dit, si vous n’êtes pas 100% à l’aise à l’idée d’interviewer quelqu’un, il est peut-être sage de commencer avec les nouveaux venus dans votre secteur d’activité pour vous entrainer un peu et trouver votre « angle » avant d’aller toquer à la porte des « célébrités ».

3. Habillez-vous pour l’occasion

Habillez-vous comme si vous alliez vraiment rencontrer la personne. Si cela vous fait sentir mieux, portez des chaussures et des accessoires, même si personne ne les voit. Assurez-vous d’être bien dans votre peau, que vous vêtements vous aillent et d’avoir un grand sourire. Prenez un verre d’eau ou une boisson chaude si besoin, c’est ok d’avoir un joli mug dans le cadre.

5. Étiquette

Il n’en existe aucune de formelle, mais comme dans n’importe quel domaine, il y en a une induite…

  • Assurez-vous de bien connaître votre invité, faites vos recherches avant. Rien de plus embarrassant que de mal présenter son invité ou de lui demander ce qu’il fait exactement…
  • Établissez une première connection amicale avec votre invité avant de lancer l’enregistrement.
  • Remerciez-les d’avoir pris le temps de faire cette interview, parlez de la pluie et du beau temps, faites leur des compliments. Cela vous aidera tous les deux à vous détendre et vous permettra, de surcroît de tester votre équipement.

Chacun de vos invités est une pierre supplémentaire à l’édifice de votre émission / événement / site web…

7. Suivi

N’oubliez pas de faire un petit suivi après votre interview et de remercier, une fois encore, les gens d’avoir accepté d’être interviewé. Chacun de vos invités est une pierre supplémentaire à l’édifice de votre émission / événement / site web… Et si vous pensez que vous voulez les interviewer à nouveau, n’hésitez pas!

2. N’ayez pas peur de vous planter

Vous n’allez pas vous planter. Pensez à ces interviews comme à une conversation amicale que vous auriez avec un ami autour d’un café. Si votre chien entre en courant dans la pièce et se met à aboyer, ou si votre chat grimpe sur le clavier de votre ordinateur… vous savez quoi, c’est la vie!

Cependant, pensez à toutes ces choses qui pourraient vous perturber pendant l’interview et essayer de les éliminer ou, au moins, d’en réduire l’impact.

4. L’équipement nécessaire

Peu importe! Si vous démarrez, vous n’avez besoin que d’une caméra et d’un micro. J’ai commencé avec la caméra intégrée de mon ordinateur (et j’utilise toujours ça d’ailleurs) et les écouteurs de mon téléphone portable…

Une fois que vous deviendrez un pro vous pourrez investir dans un micro de qualité. Mais c’est à peu près tout ce dont vous aurez besoin.

  • Choisir votre logiciel d’enregistrement n’est pas difficile. Cherchez celui qui fonctionne avec votre ordinateur. Rien de très cher. Vous pouvez facilement en trouver un entre 15 et 100 euros.
  • J’utilise Skype pour contacter tous mes interviewés. Si c’est ce que vous choisissez aussi, faites quelques tests avec votre logiciel d’enregistrement avant de vous lancer dans votre première interview. Tester l’enregistrement et le montage, certains enregistrement perdent en qualité après avoir été modifiés et sauvegardés.
  • Les Hangouts de Google + sont une autre excellente option surtout si vous n’êtes pas expert en techniques d’enregistrement.

6. Les questions

C’est probablement la question que l’on me pose le plus souvent: est-ce que je prépare mes questions en avance ou est-ce que j’improvise?

À vous de voir. Vraiment.

J’ai plutôt un style « impro ». Je sais qui est mon invité et pourquoi j’ai souhaité les interviewer, donc les questions viennent naturellement.

Par contre, la plupart des personnes que j’interview me demande quelles questions je vais leur poser, et c’est ok. N’oubliez pas que, de leur côté, ils peuvent être aussi nerveux que vous.

Je leur répond généralement que je ne prépare pas mes questions mais que les sujets dont nous allons parler seront x, y et z.

S’ils montrent de la résistance et insistent pour avoir des questions, cela tend à me faire douter de leur niveau d’expertise.

À vous de voir comment vous voulez répondre dans ce type de situation.

Alors, quand allez-vous faire vos premières interviews? Même si c’est juste pour votre blog…

Les communiqués de presse ne fonctionnent plus, essayez quelque chose de différent!

Quoi de plus excitant que de voir son produit sur les pages glacées d’un magazine? Quel meilleure exposition vers de potentiels nouveaux clients? Malheureusement, de nombreux chefs d’entreprise ne savent pas comment se retrouver en première page. A. était l’une d’entre eux, mais elle a appris à obtenir pour ses produits les retombées presse qu’ils méritent et vous le pouvez aussi. Voici son histoire:

Quand A. a démarré sa boutique en ligne de t-shirts, elle a dépensé près de 500 € sur un service en ligne pour écrire et diffuser un communiqué de presse. Ils lui ont dit qu’elle avait touché «des dizaines de milliers de journalistes, » mais personne n’a jamais téléphoné.

A. s’est dit que c’était une question de mauvais timing, donc elle a essayé de nouveau le mois suivant. Cette fois-ci, elle a embauché quelqu’un pour écrire le communiqué de presse, et l’a distribué via un service très populaire. Ça lui a coûté 500 € de plus, et elle n’a reçu qu’une seule réponse, celle d’une journaliste qui voulait un échantillon gratuit. A. lui ai envoyé un t-shirt le jour-même – et n’a plus jamais entendu parler de la journaliste, malgré de nombreux appels et emails.

Cette histoire vous rappelle quelque chose? Le problème n’est pas votre produit. Les communiqués de presse ne fonctionnent simplement plus.

Ce que A. a retenu de son expérience, c’est qu’elle était en concurrence avec des milliers d’autres marques dans les boîtes de réception de ces dizaines de milliers de journalistes. Pour attirer leur attention et intérêt, il fallait essayer quelque chose de nouveau.

Nous avons créé pour A. sa propre liste de journalistes et de rédacteurs qui travaillaient sur des guides « cadeaux de Noël » pour leurs publications. En regardant les anciens numéros, nous sommes rendus compte que chacun d’entre-eux approchait son guide-cadeaux avec un angle:

  • cadeaux pour ados
  • cadeaux verts
  • cadeaux à moins de 50 €
  • cadeaux pour les mamans
  • cadeaux de dernière minute

Pour attirer l’attention des rédacteurs en chef et des journalistes sur la liste de A., nous avons écrit un pitch sur ces t-shirts qui « continuent de donner ». L’histoire caritative derrière les t-shirts a différencié A. et intéressé les journalistes. Plus de 20 ont demandé des photos, des échantillons et des informations supplémentaires! Même si tous n’ont pas utilisé l’information, A. a fait plus de 20,000 € de chiffre d’affaire suite à cette mention dans les guides cadeaux de Noël. Certains des magazines qui n’avaient pas utilisé les t-shirts pour leurs guides cadeaux nous ont re-contacté plus tard en parler dans une autre édition et A. a reçu encore plus de presse.

L’année suivante, nous avons recommencé, et reçu encore plus de buzz. Contrairement à ses tentatives de communiqués de presse, les journalistes maintenant contactaient A. et  elle a réalisé que c’était une stratégie de relations publiques qu’elle pouvait utiliser toute l’année.

Les communiqués de presse peuvent être utiles, mais, en général, seulement après que les médias s’intéresse déjà à votre histoire. Les journalistes sont à la recherche d’histoires à raconter tous les jours, et vous pouvez les aider en leur offrant des idées d’articles spécifiques. Le lancement de votre ligne de vêtements printemps/été n’est une info intéressante, mais raconter comment votre produit rend service à la communauté c’est une autre histoire… Vous donnez quelque chose à un organisme de charité pour chaque vente réalisée? Voilà quelque chose que les journalistes aimeront raconter.

Si vous êtes prêt à arrêter de gaspiller de l’argent sur des communiqués de presse et à consacrer du temps à raconter l’histoire de votre produit ou service, voici comment commencer dès aujourd’hui:

  1. Faites une liste de 10-15 magazines/blogs/émissions de télévision sur lesquel vous voulez voir votre produit sur cette année.
  2. Parcourez chaque magazine (vous pouvez le faire gratuitement dans les rayons de votre supermarché), lisez chaque blog et regardez chaque émission de télévision et faites une liste des sujets qu’ils couvrent, pour vous permettre d’adapter votre pitch à leur public.
  3. Trouvez et téléchargez le calendrier éditorial chaque magazine, qui se trouve généralement dans la section publicité du site web du magazine. Ou faites une recherche Google « nom du magazine + calendrier éditorial ». Repérez les thèmes à venir qui correspondent à votre produit.
  4. Faites une liste des coordonnées de chaque éditeur que vous souhaitez toucher. Vous pouvez souvent trouver leurs adresses e-mail dans l’ourse du magazine, la page « contact » du site web, le calendrier éditorial, ou en appelant directement le magazine.
  5. Écrivez une idée d’article pour chaque magazine. Par exemple: Votre produit de remise en forme pour les femmes aurait sa place dans un magazine de santé, ou dans l’édition spéciale « remise en forme » d’un magazine pour mamans, mais chacun nécessite sa propre approche.
  6. Envoyez votre idée d’article à chacun de vos contacts, et n’oubliez pas de faire du suivi une semaine plus tard, puis à nouveau 2 semaines plus tard si vous n’avez pas reçu de réponse.

Rappelez-vous que les magazines travaillent 4 à 6 mois à l’avance de leur date de parution, vous devez donc promouvoir vos produits pour les guides-cadeaux de décembre pendant l’été. Et n’oubliez pas que les fêtes de fin d’année ne sont pas la seule occasion de publier des guides-cadeaux! De nombreux magazines publient des guides pour la fête des mères, fête des pères, la Saint-Valentin…

En suivant les conseils ci-dessus, vous serez déjà en route vers de meilleures retombées que n’importe quel communiqué de presse aurait pu vous donner.