La marque pour les débutants: ne perdez pas de temps à essayer d’être meilleurs que la concurrence

La marque pour les débutants: ne perdez pas de temps à essayer d’être meilleurs que la concurrence

Tout le monde a un petit peu de mal à savoir qui ils sont vraiment.

Bien se connaitre est plus difficile qu’il n’y parait. Cela peut parfois prendre des années d’introspection! Mais quand il s’agit de connaître votre marque, vous n’avez pas ce luxe. Désolée, mais cela ne vous viendra pas en vous la jouant Eat, Pray, Love

Il va falloir creuser et passer en mode introspection… alors par où commencer? La marque pour les débutants.

Oubliez les grands classiques de votre secteur d’activité

À moins que vous ne soyez l’une de ces entreprises qui fait des choses qu’aucun autre business au monde ne ferait, vous devez avoir les autres marques en tête lorsque vous trouvez votre propre identité.

Cela ne veut pas dire que vous devriez faire la même chose que ces marques.

Cela peut vouloir dire l’inverse! Suivre les traces d’autres marques de votre secteur d’activité est tentant. Cela renforce l’idée de faire comme les copains, mais en mieux. Le problème: quand un tas d’entreprises dans le même secteur d’activité ont le même type de marque, elles commencent à toutes se ressembler.

N’essayez pas d’être le même en mieux. Soyez différents.

Cassez les codes de votre secteur d’activité. Plus vous pensez que vous ne pouvez pas ou ne devriez pas faire quelque chose, plus vous aurez d’impact en le faisant.

Prenez Planet Fitness par exemple, la franchise de clubs de sport dont la popularité a explosé aux Etats-Unis lorsqu’ils se sont déclarés complètement différents du reste de son secteur d’activité. Au lieu de s’adresser au même petit pourcentage de fanatiques de fitness auto-proclamés qu’attirent les autres clubs de gym, Planet Fitness se concentre sur attirer des membres qui sont plus intéressés par un environnement qui n’est pas intimidant, et cela se voit dans leur univers de marque. Ils ont d’ailleurs le copyright sur la baseline « Judgement Free Zone » (zone sans jugements).

S’éloigner de son secteur d’activité a ses limites, et vous ne voulez pas que votre marque fasse « cheap ». Pardon mais être l’avocat barjot, peut vous faire ressortir, mais pas forcément de la bonne manière. Si vous pouvez trouver ne serait-ce qu’un petit élément qui vous distingue des autres, cependant, vous pouvez utiliser cela comme fondation de votre marque. Ne vous inquiétez pas tant d’être meilleurs, inquiétez-vous surtout d’être vous.

En parlant de ça, souvenez-vous…

Votre personnalité est votre marque, et vice-versa…

Chaque marque a une personnalité.

Quand vous avez du mal à définir votre marque, alors, commencez simple: quels adjectifs utiliseriez-vous pour la décrire?

Par exemple, le club de sport dont nous parlions plus haut pourrait être décrit comme:

  • Accueillant
  • Sans jugements
  • Pas prétentieux
  • Encourageant

Ce sont des mots qui vous font sentir en sécurité, et ce sont aussi des mots qui pourrait aussi bien décrire une personne, pas une chose.

Ne pensez pas à une marque comme ce que vous faites, ou même pour qui vous le faites. Pensez-y comme qui vous êtes.

Voici un exemple de deux marques qui ciblent des gens avec des intérêts similaires, mais chacun avec leur propre personnalité.

Le Middle Finger Project et Marie Forleo sont, tous deux, des sites web destinés à ceux qui vivent une carrière d’entrepreneur ou de freelance: des gens qui veulent créer, gérer et opérer leur propre entreprise.

Malgré les similarités dans leur sujet, cependant, ces sites ont des personnalités bien distinctes.

The Middle Finger Projet et Marie Forleo

Comment deux entreprises qui ciblent les mêmes personnes et parle de beaucoup de choses similaires se distinguent l’une de l’autre?

Regardez leur personnalités. Quels adjectifs utiliseriez-vous pour décrire ces marques?

Pour le Middle Finger Project, vous utiliseriez des adjectifs comme:

  • sans excuses
  • audacieux
  • forte tête
  • sarcastique

Marie Forleo, d’un autre côté, évoquerait plutôt une description du type:

  • joyeux
  • drôle
  • positif
  • inoffensif

Chacune des marques est construite autour d’une personnalité, et ces personnalités sont très différentes. Et, souvenez-vous, être différent peut avoir beaucoup plus de valeur qu’être le-même-en-mieux. Au bout du compte, ces deux sites sont vraiment chouettes.

Pensez à votre propre personnalité, et quels idéaux vous voulez représenter. Commencez petit. Commencez avec vos adjectifs et avancez.

Et lorsque vous avancez, il y a quelque chose à garder en mémoire:

Il vaut mieux que ces chaussures vous aillent

La personnalité de votre marque n’a pas forcément besoin d’être exactement la même que la votre, mais elle doit quand même s’y refléter au moins en partie.

Mettre un peu de vous dans votre marque ne fait pas que préserver votre honnêteté, ça préserve aussi votre mental.

La chose cynique à faire serait de fabriquer une identité de marque que vous pensez être la plus attractive, que vous vous y identifiez ou pas. Ou l’approche du « oh yeah, ces idiots vont adorer… »

La meilleure manière de faire est de vous concentrer sur ce qui vous est naturel, et ce en quoi vous croyez. Le célèbre compte Tumblr de Denny’s par exemple, n’était pas le résultat d’un focus group ou d’analyse de statistiques, c’est un succès parce que son manager l’a utilisé en tant que marque de la même manière qu’elle le ferait en tant qu’utilisateur lambda.

Denny's Tumblr

Votre personnalité a mille et une façettes, choisissez celles que vous souhaitez que votre marque reflète et travaillez avec. Si vous ne les « sentez » pas, si ça ne vous est pas naturel, prenez-le comme un signe que vous allez porter ces chaussures pendant un bon moment, donc mieux vaut vous assurer qu’elles sont confortables.

Tout est une opportunité de renforcer votre marque. TOUT.

Imaginons que vous avez trouvé quelle type de personnalité fonctionne le mieux pour votre marque. Vous comprenez les autres marques de votre secteur d’activité, vous savez ce qui vous différencie, et vous êtes prêts à crier sur les toits.

Que FAITES-vous de cette identité de marque?

Indice: crier sur les toits n’est pas forcément recommandé.

Certains moyens d’exprimer votre identité de marque sont assez flagrants. Le texte sur votre site web, le look de votre logo, et votre ton sur les réseaux sociaux, par exemple, sont un peu les habitués des listes d’endroits où vous pouvez exprimer votre identité de marque.

Parfois, cependant, ce sont les endroits moins habituels qui peuvent faire toute la différence.

Tout ce que fait votre entreprise, aussi petit cela soit-il, vous donne une opportunité.

Par exemple, regardez le process d’inscription du site de rencontre OkCupid. Si ce n’est pas déjà fait…

 

OKCupid

OkCupid injecte de la personnalité sur une phase qui est généralement longue et ingrate, alors d’ici que vous soyez inscrit sur le réseau et à la recherche de votre prochain(e) amoureux(se), vous restez motivé(e). Au lieu de vous ennuyer à mourir.

On fait la même chose chez RDE Marketing.

On regarde chaque bout de texte que l’on écrit, de nos offres d’emploi à nos messages d’absence et trouvons des manières de les rendre plus agréables, ce qui est exactement en adéquation avec notre marque.

C’est une autre de ces occasions où sortir du cadre peut payer.

Ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous pensez être « autorisé » à faire. Si vous voulez être drôle lorsque vous demandez à quelqu’un son numéro de carte de crédit, soyez drôle. Si vous voulez envoyer vos emails de confirmation sous forme de haiku, envoyez ce haiku! Devenez votre identité de marque, dès que vous pouvez, partout où vous pouvez, et vous ne ferez que la renforcer.

Se connaitre n’est pas toujours facile

Souvenez-vous que votre marque est qui vous êtes, et le branding peut paraitre difficile parce que se connaitre est difficile!

Le seul truc est de prendre à bras le corps les choses qui vous rendent unique, et de le faire aussi souvent que vous le souhaitez sans vous souciez des autres. Lorsque que vous êtes en phase avec être différent au lieu d’être meilleurs. Vous risquez de vous rendre compte que vous connaitre n’est pas aussi difficile que cela paraissait!

Ras le bol des promos de fin d’année? Vous vous y prenez peut-être mal.

Les promotions de fin d’années c’est bien, mais d’un autre côté, s’y préparer peut donner l’impression de sortir une guirlande lumineuse d’un carton de Noël et de trouver des mètres et des mètres de fils entortillés.

Vous soupirez. Vous secouez la tête. Vous vous dites: « j’ai failli y laisser ma peau la dernière fois… pas encore ça! »

christmas light

Cependant, les promotions de fin d’année n’ont pas besoin d’être un cauchemar. En fait, quand on les fait bien, elles peuvent être l’une des manières les plus simples de promouvoir votre business.

On en a fait suffisamment pour savoir.

Alors, comment fait-on?

Comment organise-t-on une promotion saisonnière pour qu’elle devienne chaque fois plus facile à mettre en oeuvre?

C’est assez simple en somme.

Voici quelques uns des éléments sur lesquels vous devriez vous concentrer:

Les réseaux sociaux

Conserver et ré-utiliser vos publications sur les réseaux sociaux vous donne un énorme avantage quand il s’agit de piloter une campagne de fin d’année.

Quand vous faites la promotion d’un évènement qui se répète, vous pouvez passer un bon nombre d’heures à vous obliger à repartir à zéro à chaque fois. Mais pourquoi?

Tout d’abord, vos abonnés ont pu changer sur le cours d’une année. Beaucoup de ceux que vous avez aujourd’hui, vous ne les aviez pas la dernière fois que vous avez fait cette promo!

Et ensuite, même si certains de vos abonnés ont vu vos offres promotionnelles la fois dernière, et, désolée, mais ce n’est probablement pas le cas, de l’eau a coulé sous les ponts… Est-ce que vous vous souvenez des publications que vous avez lu sur les réseaux sociaux, il y a un an?

Voici comment nous faisons.

Nous travaillons avec un système de catégories que nous pouvons ajouter et retirer de notre calendrier éditorial comme bon nous semble. En 2016, notre stratégie ressemblait à cela:

  1. Écrire et sauvegarder toutes nos publications dans une catégorie qui s’appelle par exemple « Articles 5JAJ » (raccourci pour 5 jours pour vous mettre à jour, une formation dont nous souhaitions faire la promo).
  2. Ajouter cette catégorie à notre calendrier éditorial pendant les périodes des promotion
  3. Enlever cette catégorie de notre calendrier éditorial à la fin de la période de promotion.

Cela nous a non seulement servi à nous assurer que nos publications promotionnelles était bien réparties pendant la période, cela nous a aussi permis de nous préparer à une nouvelle promotion l’année suivante.

Mais nous ne nous sommes pas contentées d’ajouter ces mêmes publications à notre calendrier l’année suivante. Vous pourriez tout à fait faire cela, et ce serait très bien. Mais vous pouvez faire encore mieux.

Parce que vos publications promotionnelles peuvent renvoyer vers un endroit tout aussi pertinent que vos pages de vente, et, dans certains cas, encore plus pertinent. Où donc?

Votre blog

Cela peut sembler ridicule de dire que vos articles de blog peuvent être plus pertinents que vos pages de vente. Personne n’achète quoi que ce soit sur votre blog!

Peu importe. Il est toujours extrêmement important pour vos promotions. Peut-être encore plus important que vous ne l’imaginez.

Parce que quelle que soit la qualité de votre page de vente, elle n’est probablement pas aussi agréable à lire qu’un article de blog bien tourné. Après tout, les gens voient bien quand vous essayez de leur vendre quelque chose.

Les articles de blog que nous avons écrits pendant les premiers jours de 5 jours pour vous mettre à jour nous ont donné un endroit vers oú diriger les gens. Donc, nous avons décidé de recommencer.

Comme toujours, ces articles sont le parfait endroit pour diriger le trafic venu des réseaux sociaux. Et pas seulement parce qu’ils sont plus sympas à lire qu’une page de vente… Parce que nous y mettons un Call-To-Action.

Votre blog est l’endroit où vous pouvez transformer un lecteur curieux en abonné et si vous avez compris à quel point l’email marketing a de la valeur, vous savez que c’est énorme.

Quand vous ne collectez pas une adresse email, votre flow marketing ressemble probablement à cela:

marketing-flow-1

C’est comme si vous ne vous donniez qu’une seule opportunité de faire votre vente! Enfin, même au bowling vous avez deux chances de faire tomber les quilles. Vous avez vraiment autant confiance en vous que vous pensez que vos prospects n’ont besoin que d’UNE visite pour être transformés en clients?

Quand vous collectez une adresse email, votre flow marketing ressemble plus à cela:

marketing-flow-2

Vous voyez cette étape avec les étoiles? Les étoiles sont là parce que cette étape et la suivante peuvent se répéter encore et encore.

Vous n’envoyez pas quelqu’un vers votre site web une seule fois en espérant que tout se passe pour le mieux. Vous les contactez directement, avec de multiples opportunités pour les attraper au bon moment, les envoyer vers votre site, et faire votre vente. Que vous envoyez quelqu’un vers le dernier article de blog ou directement vers votre page de vente, les emails sont constamment l’une des meilleurs manières de créer du trafic.

Parlons un peu de cela…

L’email marketing

Il y a deux types d’emails que vous pouvez envoyer: ceux qui font la promotion de vos articles de blog, et ceux qui font la promotion de vos pages de vente.

Exposé!

Ceci est un exemple du premier. Nous l’envoyons à tous les abonnés à Exposé!

Bien entendu, nous écrivons du nouveau contenu chaque semaine, mais comme pour les réseaux sociaux, nous ne partons pas complètement de zéro.

Non seulement nous avons les emails des semaines précédentes, mais aussi les statistiques qui y sont liées. Cela nous donne une idées de quels sujets et quels messages auront le plus de succès avant que nous ne les envoyons.

Et qu’en est-il des emails promo?

Quand vous faite une promotion annuelle, il est facile de tomber dans le piège de n’y penser qu’une fois par an. Mais si vous pensez à vos promotions annuelles tout au long de l’année, vos résultats n’en seront que meilleurs. 

Entre les périodes de promotion et les inscriptions à la newsletter hebdomadaire, votre liste peut rapidement grossir. Et si ça vous parait facile, c’est parce que ça l’est! Mais c’est pour cela que le marketing de contenu, et particulièrement les newsletters, comptent autant. Ils créent des chemins tout tracés qui peuvent prendre beaucoup de valeur, même si vous ne les utilisez pour faire de véritables ventes que quelques fois dans l’année. Le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Mais, soyons honnêtes, ajouter un peu de carburant n’est jamais une mauvaise chose.

Du carburant? On voulait dire du budget…

La publicité payante

Comme avec l’email marketing, vous pouvez à la fois apprendre de et réutiliser vos campagnes de publicité.

En vous souvenant que votre audience Facebook change, de même que les différentes audiences que votre annonce peut cibler, vous pouvez toujours regarder comment des campagnes précédentes ont fonctionné. Vous risquez d’être surpris des résultats obtenus par certaines annonces que vous ne pensiez pas au top, et vice-versa…

facebook-paid-ad

Il faut connaitre la différence entre booster une publication et utiliser le Gestionnaire de Publicité, mais ça, c’est une autre histoire.

Si l’apprentissage peut effrayer, ce n’est pas par hasard que 92% des marketers utilisent la publicité payante sur Facebook: ça marche! Donc, même si communiquer sur les réseaux sociaux est gratuit, techniquement, vous n’avez pas besoin de payer pour simplement utiliser Facebook, un petit investissement peut vous mener loin.

Une fois que vous avez lancé une campagne payante, les délais sont très courts pour commencer à apprendre des résultats obtenus et modifier votre stratégie en fonction. Une question de jours… Et vous n’avez pas besoin de dépenser les fortunes que vous imaginez peut-être. Cela peut-être aussi simple que de dépenser 10 euros sur une annonce, de voir comment cela se passe, et de décider si vous voulez augmenter votre budget ou essayer une tactique différente. Plus vous y passez de temps, plus il devient facile d’apprendre de vos campagnes réussies (et de vos moins réussies). Alors, engagez-vous dans un peu d’expérimentation, et vous découvrirez qu’utiliser la publicité dans vos campagnes n’est ni aussi cher, ni aussi compliqué qu’on l’imagine.

Comment vous passez votre temps

Il n’y a pas d’autre moyen. Quelque soit le nombre de fois que vous devez mettre les gaz pour une promotion, liées aux fêtes ou non, cela va demande du travail. Et quelque que soit ce que vous pouvez récolter et réutiliser des éditions précédentes, vous ne pouvez pas échapper à la création de nouveaux contenus.

Plus vous vous servez du travail que vous avez accompli par le passé, plus vous aurez de temps à passer sur ces nouveaux contenus, et meilleur sera le résultat! Alors, apprenez du passé, et sauvegarder votre travail. Cela ne fera que rendre votre vie plus facile les prochaines fois!