Comprendre les influenceurs en 2019 selon l’étude Reech

Comprendre les influenceurs en 2019 selon l’étude Reech

Comme évoqué dans notre article sur les tendances réseaux sociaux 2019, le marketing d’influence reste au coeur des stratégies digitales cette année !

La question est maintenant de savoir comment s’y prendre pour aborder ces influenceurs : qui sont-ils ? Où les trouver ? Quels types de partenariat leur proposer ? Combien les rémunérer ?

Encore une fois, tout dépend de votre domaine d’activité et des influenceurs que vous allez approcher. L’étude 2019 de l’agence digitale Reech, spécialisée en marketing d’influence, vous donne toutefois une idée du paysage.

L’agence a, en effet, interrogé plus de 1300 influenceurs français sur le mois de décembre 2018. Voici les éléments qui en ressortent…

 

1) Portrait de l’influenceur type en 2019

Pour rappel, un influenceur est une personne s’exprimant sur une thématique déterminée sur le web à travers des outils tels qu’un blog ou des réseaux sociaux  (Facebook, Instagram, Twitter, Youtube, etc.).

Cette personne est considérée comme influente lorsqu’elle a réussit à créer une communauté qui la considère comme experte dans son domaine ou, tout du moins, comme une source d’inspiration. 

Selon Reech, l’influenceur type français est plutôt jeune. Près de 60% d’entre-eux ont entre 19 et 30 ans.

En terme de communauté, la fourchette est plutôt large.  82% des infuenceurs ont entre 1 000 à 50 000 abonnés.  La part la plus représentée est toutefois les influenceurs ayant entre 1000 et 5000 followers, ceux que l’on appelle les micro-influenceurs ! Beaucoup plus accessibles que les influenceurs aux millions d’abonnés, ils n’en restent pas moins pertinents pour vous s’ils sont bien ciblés.

Au niveau des thématiques abordées, il y en a pour tous les goûts : lifestyle, beauté, mode, voyage, famille, food, sport, high tech, décoration, humour, luxe, btob. La thématique la plus importante est toutefois le lifestyle avec plus de 40% d’influenceurs qui en ont fait leur spécialité. 
Quand on leur demande quels réseaux sociaux récoltent le plus d’engagement de la part de leur communauté la réponse est presque unanime : c’est sur Instagram ! Suivi par Youtube, Facebook, le blog, Twitter… 
Enfin, un dernier point clef, 87% des influenceurs travaillent seuls ! Une petite minorité est accompagnée d’un agent, d’un stagiaire ou d’un photographe. Les autres doivent donc tout gérer : la création de contenu, la relation avec les marques, la modération de leur communauté, etc. Un sacré boulot, surtout pour des personnes parfois très jeunes ou sans expérience. Il est primordial de comprendre alors ce que cela peut engendrer comme un délai de réponse très long ou un contenu peu structuré. 
À vous de définir correctement en amont ce que vous souhaitez et les conditions du partenariat. 

2) Quel partenariat proposer à un influenceur ? 

Gardez en tête que 86% des influenceurs ont déjà fait un partenariat avec une marque. Vous ne serez donc pas les premiers ni les derniers à venir les aborder, d’où l’intérêt de réfléchir à une action un peu originale ou du moins suffisamment attractive pour réussir à les intéresser. D’ailleurs 63% des influenceurs ont reçu plus de demande de partenariat en 2019 par rapport à 2018, le phénomène est enclenché !
Voici quelques idées d’action possibles :
  • proposer de participer à un événement
  • faire tester un produit ou un service (en avant première si c’est possible)
  • co-concevoir des produits ou une série limitée
  • envoyer des bons de réduction ou partager un code promo
  • offrir des produits à faire gagner à leur communauté
L’étude révèle également deux critères décisifs pour qu’un influenceur ait envie de travailler avec vous : votre produit doit leur plaire et ils doivent être en accord avec les valeurs de votre entreprise. D’autres éléments peuvent entre en compte tels que la notoriété de votre marque auprès du grand public, la rémunération que vous pouvez leur proposez, ou l’originalité de l’opération…
On ne va pas se mentir, créer du lien et proposer un partenariat à un influenceur demande de la réflexion et du temps. C’est pourquoi plus de la moitié des marques font appel à une agence digitale ou une agence experte en marketing d’influence.

3) Comment sont perçus les partenariats ? 

Maintenant que vous avez réussi à les approcher, comment cela se déroule concrètement ?
La première chose à savoir et sur lequel il faut être au clair dès le départ c’est que 96% des influenceurs informent leur communauté de leurs partenariats. Ne soyez donc pas surpris de voir apparaître un hashtag type « Ad », « rémunération », « partenariat », « sponsorisé » sous leur publication ou encore en les voyant vous remercier publiquement pour l’envoi de votre colis.
Cela est tout à fait normal ! La transparence des influenceurs leur permet d’obtenir la confiance de leur audience. Le grand public est informé que des partenariats rémunérés ou commerciaux peuvent être mis en place. 77% d’entre-eux le perçoivent positivement ou y sont indifférents.
À l’inverse, ne pas préciser qu’un partenariat a été mis en place peut déclencher une avalanche de réactions négatives de la part des internautes qui ne supportent pas la publicité déguisée.
Le second point de vigilance concerne la méconnaissance des influenceurs sur les règles et législation. La plupart d’entre-eux ne sont pas des professionnels de la publicité. Cela implique de votre part que vous soyez consciencieux : renseignez-vous sur ce qu’il est possible de faire ou non et informez-en les influenceurs que vous approchez.

4) Quelle rémunération pour un partenariat ?  

Contrairement à ce que lon pourrait penser, un partenariat avec un influenceur n’est pas forcément très coûteux. C’est même l’inverse, 63% des partenariats sont encore non-rémunérés! Et pour ceux qui le sont, 87% proposent une rémunération inférieures à 500€. La tendance commence à s’inverser car les rémunérations obtenues par les influenceurs sont plus importantes cette année que l’année précédente.
Plus que la rémunération, il faut prendre en compte le temps passé à identifier les influenceurs pertinents pour votre entreprise puis à les contacter. C’est généralement un travail de longue haleine mais qui peut découler sur de très belles retombées. Prenez donc le temps de bien sélectionner les personnes avec qui vous souhaitez travailler !
Retrouvez l’étude complète « Les influenceurs et les marques en 2019 » sur le site de Reech.
Social Farmer, l’outil qui booste votre compte Instagram

Social Farmer, l’outil qui booste votre compte Instagram

Social Farmer fait partie de ces outils qui vous aident à gérer et développer votre communauté sur Instagram. Contrairement à l’outil Combin dont nous vous avions parlé précédemment, celui-ci se concentre exclusivement sur le développement de la communauté d’abonnés. La promesse mise en avant sur leur site est d’ailleurs « Créez une communauté d’abonnés réel et engagés ». Ce message a de quoi attirer car, comme on vous le répète souvent, la bonne stratégie sur les réseaux sociaux est d’avoir une fan-base suffisamment importante pour vous légitimer tout en touchant les bonnes personnes. De plus, Facebook et Instagram se sont mis à faire la chasse aux fausses communautés, basées sur un nombre important d’abonnés mais inactifs ou robot.

Toujours à la recherche de nouveaux outils à tester, nous avons donc contacté Social Farmer pour essayer l’outil durant un mois. Voici notre compte-rendu !

 

Test de l’outil Social Farmer

 

1) Paramétrer son compte

 

Le paramétrage de l’outil Social Farmer est très rapide à mettre en place car les seules informations que vous aurez à compléter sont : 

  • le nom de votre compte Instagram et le mot de passe associé 
  • le ciblage 

Pour un ciblage efficace, renseignez le maximum d’information : la typologie de personnes que vous cherchez à atteindre (sexe, âge, localisation) ainsi que les mots-clefs utilisés par celles-ci.

 

Vous pouvez donc entrer tous les mots et expressions utilisés pour décrire ou parler de vos produits et services mais aussi les noms de vos concurrents. Enfin, n’oubliez pas d’élargir aux termes et mots-clefs les plus utilisés par vos persona d’une manière générale.

 

2) Lancer l’algorithme Social Farmer

 

À partir du ciblage donné, l’algorithme Social Farmer se lance et va cibler les profils correspondants en fonction des hashtag utilisés dans leur biographie, du contenu liké et commenté, et des hashtag présents dans leur contenu. 

Un tri est fait au préalable afin de ne sélectionner que des profils « qualifiés », autrement dit pas de fake profil. On cherche à atteindre de vrais utilisateurs qui sont engagés sur la plateforme afin d’espérer par la suite pouvoir les convertir en client. 

Un fois ce tri effectué, l’application va alors s’abonner à ces comptes de manière automatisée. C’est là un des vrais avantages de ce type d’outil, car faire ce travail à la main de manière consciencieuse demande un temps considérable ! Pour éviter néanmoins de se faire repérer par Instagram comme un compte de mass-follow (ce qui n’est pas le cas ici !), l’application n’effectue qu’un nombre limité d’action, environ 500 à 600 abonnements par jour maximum.

 

3) Les résultats après 1 mois

 

Après un mois d’utilisation de l’outil, nous aurons réussi à obtenir près de 500 nouveaux followers comme vous pouvez le voir sur notre tableau de bord.  

Selon l’outil, il est possible d’obtenir entre 500 et 1500 nouveaux abonnés par mois en moyenne. Nous sommes donc dans la fourchette basse. 

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Julie qui travaille chez Social Farmer afin qu’elle me donne les clefs pour améliorer ce score : 

« Il n’y a pas de secret. Pour que cela fonctionne, il faut avoir un contenu pertinent pour votre cible, publier 3 fois par semaine et utiliser des hashtag ! Vous pouvez également nous contacter en cours de campagne si vous souhaitez affiner votre ciblage. »

Julie

Social Media Manager , Social Farmer

De notre côté, c’est déjà ce que nous nous efforçons de faire. Nous publions tous les deux un contenu varié. Il se pourrait que nous ayons encore des progrès à faire au niveau des hashtag…

Si nous continuons le test, nous tâcherons également d’affiner les mots-clefs servant au ciblage. C’est d’ailleurs le seul petit bémol de l’outil, il n’est pas possible de savoir exactement quel mot-clef a performé par rapport aux autres. Il faut donc tester plusieurs combinaisons et affiner au fil des mois.

Nous restons toutefois satisfaites du résultat. Les 500 abonnés récupérés ne se sont pas désabonnés par la suite, comme il est courant de le voir. Cela prouve que l’algorithme a fait son travail ! Et comme on le répète, il vaut mieux être patient et construire une commaunuté plutôt que de chercher à atteindre le million d’abonné le plus rapidement possible.

 

4) Combien ça coûte ? 

Plusieurs offres sont disponibles : une sans engagement et deux avec engagement sur trois ou six mois

Nous avions testé l’offre sans engagement et avions même bénéficié de l’offre à 50€ pour le premier mois. N’hésitez pas à les contacter pour discuter de votre cas ! 😉 

Les tendances réseaux sociaux 2019

Les tendances réseaux sociaux 2019

Après le bilan 2018 de notre année chez RDE, je me colle au même exercise pour les tendances réseaux sociaux 2019 à venir… Je ne voudrai pas vous gâcher la surprise mais ces tendances sont déjà bien ancrées dans notre quotidien. En effet, 2018 aura été l’année de la montée en puissance d’Instagram, des formats dynamiques tels que la vidéo et les Stories, de la collaboration avec des influenceurs, etc. 

Mais finalement, avez-vous pris le tournant pour autant ? Nous voyons encore de nombreuses marques et entreprises passer à côté de ces tendances de fond. Elles correspondent pourtant au nouveau mode de fonctionnement des utilisateurs sur les réseaux sociaux. Ne pas en tenir compte revient à parler dans le vide. Il est temps de prendre de bonnes résolutions pour 2019, non ? 

 

1) Facebook VS Instagram 

2018 aura été une année compliquée pour Facebook ! L’affaire Cambridge-Analytica, les différentes accords douteux passés avec de nombreuses firmes sur les données personnelles et autres vagues de piratages et bugs n’auront eu de cesse de mettre le réseau social dans l’embarras par rapport à leurs utilisateurs. Les annonceurs quant à eux se plaignent de voir la portée de leurs publications baisser de plus en plus… 

 

Conséquence directe ou non, Instagram a, de son côté, gagné en popularité. En juin 2018, le réseau social a annoncé avoir dépassé le milliard d’utilisateurs actifs mensuels !

Rien de très étonnant quand on sait l’attrait que la communication par l’image connaît. De plus, l’application ne lésine pas sur les innovations. On ne parle pas seulement des nouveaux stickers et autres jouets disponibles pour les Stories (dont on raffole particulièrement) mais de la dernière en date, à savoir la possibilié de se créer sa propre chaîne vidéo avec l’IGTV

La bonne résolution 2019 : Il pourrait être tentant de fuir Facebook pour concentrer ses efforts sur Instagram. Attention toutefois à ne pas aller trop vite en besogne. Facebook reste LA plateforme qui concentre le plus d’utilisateurs (malgré tout) et perfectionne également ses fonctionnalités, notamment publicitaires. Grâce au Business Manager, il est possible d’être de plus en plus précis dans votre ciblage et de déployer votre stratégie sur Instagram simultanément.

Je vous recommande par contre de créer des passerelles entre ces deux plateformes en encourageant vos clients à vous suivre sur Instagram via une publication sur Facebook ou encore à participer à votre concours Facebook via une publication sur Instagram, etc.

 

2) Encore et toujours des Stories

 

Selon Hootsuite, 400 millions de stories sont publiées chaque jour sur Instagram. Lancé en 2016 sur Snapchat, le format a été repris par Instagram et la plateforme en a profité pour doubler son nombre d’utilisateurs !
Facebook a donc naturellement suivi le mouvement mais à l’heure actuelle, la fonctionnalité ne semble pas trop prendre sur le réseau. Pourquoi un tel engouement ? Parce que le format vertical s’adapte parfaitement à l’écran de nos smartphones sur lequels nous passons plus de 3h par jour à consommer du contenu sur les réseaux sociaux. Parce que le contenu est moins léché, plus authentique, le ton plus intimiste et les nouvelles fonctionnalités rendent le tout plus sympa et fun à utiliser ! Tout simplement.
La bonne résolution 2019 : FAIRE DES STORIES. Et pourquoi pas pousser plus loin et faire partie des premiers à en publier sur Facebook ?

 

3) L’apparition du format 3D

Nous vous en avions parlé récemment mais Facebook offre désormais la possibilité de publier une photo au format 3D. Ce format devrait prendre de plus en plus d’ampleur car prochainement tous les utilisateurs de smartphone dernière génération auront la possibilité de prendre des photos en 3D. 

Pour le moment, seul Facebook propose cette fonctionnalité mais cela ne devrait pas tarder à arriver sur d’autres plateformes…

La bonne résolution 2019 : pourquoi ne pas tester ce format en réalisant une série de photo 3D de vos produits ? On vous explique comment faire en deux-trois clics.

 

Les micro-influenceurs 

Le terme de « micro-influenceurs » n’est pas nouveau et le développement d’Instagram n’y est pas pour rien ! La plateforme permet à tout à chacun de laisser sa créativité s’exprimer et de créer ainsi sa propre communauté.  Celle-ci est forcément moins importante que celles d’influenceurs reconnus mais ses membres sont généralement plus réceptifs et engagés.

Une récente étude de Digimind sur le sujet montre d’ailleurs que 82% des consommateurs suivent les recommandations d’au moins un micro-influenceur sur les réseaux sociaux. 

La notoriété de ces micro-influenceurs étant elle-même moins importante, ils sont du coup plus faciles à approcher par les marques.

La bonne résolution 2019 : Si ce n’est pas déjà fait, c’est le moment de tenter de rentrer en contact avec des micro-influenceurs de votre secteur. Pour le réperer, faites un tour sur Instagram en faisant une recherche par hashtag et sélectionnez une vingtaine de comptes ayant au maximum entre 9k et 100k abonnés. Démarrez plus petit si besoin !

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une fructueuse année 2019 ! Quelles sont vos résolutions pour l’année à venir ? 😉

Retour sur l’année 2018 de RDE Marketing

Retour sur l’année 2018 de RDE Marketing

 Avant que minuit ne sonne ce soir, nous avions, cette année, encore envie de nous remémorer les événéments marquants de 2018

Avez-vous eu la même impression que moi, à savoir que cette année est passée à une allure folle ? Cela ne nous a pas empêcher de réaliser tout un tas de projets, de rencontrer une farandole de nouvelles personnes et de courir à droite à gauche. Au contraire, quand le temps file c’est généralement que l’on est bien occupé… 

Mais justement, avant d’enchainer sur 2019, avec impatience, prenons le temps de savourer ensemble cette belle année écoulée !  

 

L’année 2018 de RDE a été rempli de…

Nouveaux projets

2018 aura été synonyme de challenges à relever : réussir sa transformation digitale, investir les réseaux sociaux ou encore lancer son projet ! 

Nous sommes très fières d’avoir la chance d’accompagner des entreprises et des marques internationales comme AplusA, Tetley, Delta ou The Collective (vous remarquerez la forte tendance food. Coïncidence ? Je ne crois pas…).

Par ailleurs, nous sommes tout aussi heureuses d’accompagner des startup, des petites entreprises et des indépendants tels que Lya Protect, Institut Artline, Cybèle, La Compagnies des Images, Declercq avocat, Mon Petit Placement, et bien d’autres qui nous font confiance… Merci à eux de nous faire découvrir des domaines aussi passionnants qu’insoupçonnés, comme le monde de l’assurance. 😉

Côté formation, l’année aura été tout aussi riche ! 

Audrey a ajouté Isara et ISEM à son portefeuille d’école et continue de développer de chouettes ateliers à Sup de Pub et EM Lyon. Pour ma part, j’aurai fait le tour de l’ECEMA, l’ISEG, Sup de Pub et d‘Isefac tout en continuant à intervenir chez nos amis des Foliweb et de Girls In Web pour des ateliers dédiés aux TPE/PME. 

 

Nouvelles têtes (qui s’ajoutent aux anciennes !) 

On peut dire qu’il y a eu du passage dans nos bureaux au 29 quai Saint Vincent ! De nouvelles têtes ont fait leur apparition, autant du côté de nos coloc’ que chez nous. 

Nous avons donc eu l’occasion d’organiser de belles battle de stagiaire au ping-pong entre Emma, Aurélie et Quentin.

Qui dit nouveaux projets, dit besoin de main d’oeuvre supplémentaire ! C’est donc le duo Fanny & Manon de But First Coffee, qui nous a épaulé, devenu par la suite Fanny & Perrine quand Manon est partie pour 6 mois en Amérique du Sud. 

Quand vint mon tour de décoller pour les contrées lointaines d’Australie, c’est Cécile qui a rejoint l’équipe. Puis Audrey a également embarqué Clara et Sophie dans l’aventure. 

Il y a aussi Arthur, notre spécialiste SEO, Charles et Biche qu’on appelle quand on a besoin de belles photos et Camille et Pierre-Yves, nos spécialistes de la vidéo ! 

 Du côté d’Origo aussi ça bouge ! Nous avons accueilli Clément pour gérer le challenge Students for Green Watts et eu le plaisir d’être rejoint par JD, Eugénia, Djibril, Fanchon et Paul.

Oui, on aime être bien entourées. 

 

…et d’expériences et de voyage ! 

On aime aussi se donner corps et âme pour nos clients…

Cela m’aura permit de me déhancher au festival de musique Solidays à Paris pendant qu’Audrey enfilait son dossard pour courir la célèbre course La Parisienne avec l’équipe d’Alpro

En septembre, elle a même enfilé sa plus belle robe de gala pour se rendre au Festival du film britannique de Dinard,  aux côtés de Tetley et de ses nombreux invités de marque (coucou Monica Bellucci !). 

Pour rester dans le thème anglo-saxon, Audrey a également profité d’un séjour à Londres pour faire une véritable dégustation de thé et en parfaire ses connaissances de ce breuvage millénaire (toujours avec Tetley of course), sans oublier de passer rendre visite à l’équipe d’Hootsuite pour découvrir leurs bureaux londoniens ! 

Comme chaque année, nous aurons également posé nos ordinateurs dans différents cafés et Airbnb tout au long de nos pérégrinations.

Outre son rendez-vous annuel au World Submit Domination (ce n’est pas ce que vous croyez) à Portland, Audrey aura posé ses valises en Irlande, au Canada, au Liechtenstein et au Portugal

Pour ma part, j’ai décidé, sans demi-mesure, d’aller tester les douces températures de l’Australie (de Brisbane à Sydney et bientôt… la Tasmanie !). 

Bref, vous l’aurez compris, ce fut encore une année bien remplie… En avant pour 2019

 

Classement 2018 des outils de gestion des réseaux sociaux

Classement 2018 des outils de gestion des réseaux sociaux

Les outils de gestion des réseaux sociaux vous permettent d’écouter, de traquer et de collecter du contenu pertinent en provenance de vos différentes plateformes sociales. 

Les équipes marketing s’en servent pour faciliter leurs recherches sur le sentiment éprouvé par leurs clients envers leur marque, surveiller les comptes concurrents et identifier de futures tendances.

De nombreux outils existent sur le marché – à des prix plus ou moins importants – et il peut s’avérer compliqué de trouver le bon avant de se lancer. 

The FeaturedCustomers.com vous propose son classement pour 2018 grâce à l’application de son algorithme sur toutes les données et retours utilisateurs que le logiciel a récolté.

 

1) Hootsuite 

HootSuite est une plateforme sociale permettant aux entreprises et organisations de collaborer sur des campagnes digitales en liant leur compte Twitter, Facebook, LinkedIn ou encore Instagram sur un même et seul tableau de bord en ligne. La version gratuite est déjà très intéressante mais la version payante vous offre en plus des fonctionnalités avancées telles que la collaboration par équipe ou encore la création de reporting personnalisé.  

Score obtenu : 98/100 

2) Sprout Social

Sprout Social est un outil de management de réseaux sociaux créé pour aider les entreprises à faire grossir leur présence en ligne. L’application web intègre également la possibilité de travailler en équipe ou de manière individuelle tout en bénéficiant des outils de publication, de monitoring et des fonctionnalités de CRM. L’outil est connu pour être très intuitif, facile à utiliser à la fois via l’application web et mobile.  

Score obtenu : 95/100 

3) Social Bakers

Socialbakers est la première solution marketing intégrant une analyse de l’Audience et de l’Influence. La force de l’outil est de permettre aux entreprises de comprendre leurs audiences persona et de les atteindre avec le bon contenu grâce à une série de fonctionnalités basée sur l’analyse de donnée utilisateurs. Il est également possible d’identifier les influenceurs d’un domaine spécifique et de moniterer les conversations ayant lieux entre la marque et ces personnes sur une seule et même interface.  

Score obtenu : 92/100 

4) Sprinklr

Sprinklr est la première plateforme de management de l’expérience utilisteur. Elle permet aux marques internationales d’engager et d’écouter leurs clients sur Facebook, Twitter et plus de 23 autres plateformes social media dans des buts marketing, publicitaires, d’études ou commerciaux. Et le tout sur une seule plateforme qui intègre des systèmes légaux et autorise la collaboration en équipe. 

Score obtenu : 92/100 

5) Buffer

Buffer fait partie des plus connus ! Fondé en 2010, il était à la base conçu pour faciliter la programmation de tweet. Quelques années plus tard, l’outil est devenu l’un des leader des outils de management de réseaux sociaux en ligne, atteignant plus de 5 millions d’utilisateurs connectés chaque jour. 

Score obtenu : 91/100 

6) NetBase

NetBase se dit être la plateforme leader parmi les outils de « social listening ». L’outil analyse en effet des millions de publications postées sur les réseaux sociaux  chaque jour afin de permettre aux entreprises d’en retirer des insights actionnables pour leurs études marketing, leur service client, le suivi de leurs ventes, leur relation-presse ou encore leur innovation produit. 

Score obtenu : 90/100 

7) Crimson Hexagone

Crimson Hexagon est reconnu comme un outil très puissant d’analyse des réseaux sociaux. S’appuyant sur une technologie brevetée et une librairie de donnée de plus de 500 billion publications, la plateforme accompagne une centaine de marques et d’agence à répondre à des questions pointues autour de leurs données sociales. Ses clients les plus connus sont General Mills, Starbucks, Paramount Pictures, Microsoft, et Twitter et des agences leader telles que Translation, Edelman, et they Are Social.

Score obtenu : 90/100 

8) Brandwatch

Brandwatch est encore un nom connu parmi les entreprises mondiales de « social intelligence ». La plateforme Brandwatch Analytics suit des millions de conversations en ligne chaque jour dans le monde entier et fournit à ses utilisateurs les outils pour les analyser et réagir en fonction de leur origine et provenance. 

Score obtenu : 90/100 

9) Mention

Mention fait partie de nos essentiels. Il s’agit d’un outil de surveillance des médias sociaux qui fournit des alertes en temps réel des mots-clefs spécifiques ou encore le nom de vos concurrents. Il permet aux utilisateurs de surveiller des millions de sources en temps réel et ce en 42 langues.

Score obtenu : 90/100 

10) Sysomos

Nous vous avons déjà parlé de Meltwater qui propose plusieurs solutions de surveillance des médias et veille stratégique. Sysomos  en fait partie ! Il s’agit d’une plateforme de social intelligence qui permet aux entreprises de prendre les meilleurs décisions en délivrant les insight dont vous avez besoin pour développer de nouvelles stratégies et découvrir des opportunités de marché.

Score obtenu : 90/100 

11) Agorapulse

Avec Agorapulse, gérez vos réseaux Facebook, Twitter et Instagram sur une seule plateforme. L’outil vous permet de simplifier la gestion de vos contenus, d’exporter des rapports, d’obtenir des rangs et scoring de vos utilisateurs, et bien plus encore.  

Score obtenu : 89/100 

12) Linkfluence

Linkfluence est une plateforme de social listenning et de data research qui vous aide à optimiser votre stratégie de marque. Ses créateurs ont récemment fait l’aquisition du célèbre outil Scoop.it ! 

Score obtenu : 89/100 

13) Zoho Social

Zoho Social fournit de puissants outils pour votre entreprise en vous aidant à bâtir une solide présence sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez suivre des mots-clefs et hashtags spécifiques, découvrir de nouveaux leads et écouter tout ce qu’il se dit à propos de votre marque. L’outil vous fournit également des indicateurs de performance et des reporting à personnaliser. 

Score obtenu : 88/100 

14) Digimind

Digimind est une plateforme globale de veille concurrentielle et e-reputation. Sa technologie intelligente est déjà utilisée par plus de 500 marques dans le monde entier depuis plus de 15 ans maintenant. Son taux de rétention client est partculièrement élevé (92%) grâce à la qualité de son service client. L’entreprise ne compte pas moins de 100 employés dans différents bureaux en Amérique du Nord, en Euripe, en Asie et en Afrique. 

Score obtenu : 87/100 

15) About Sendible

About Sendible est une plateforme de gestion des réseaux sociaux qui promet aux agences de les aider à améliorer leur productivité ! Tous les outils de mesurer de l’engagement, de monitoring, de publication, de génération de lead ou de reporting sont concentrés sur une seule interface afin de vous accompager à chaque étape de votre stratégie. 

Score obtenu : 86/100 

16) SimplyMeasured 

Désormais géré par Sprout social, Simply Measured offre le rapport le plus complet en terme d’insight au service marketing social media. Les reporting ont l’avantage d’avoir une présentation simple, belle et accessible par tous – et non pas seulement par des data scientifists !   

Score obtenu : 86/100 

17) BRAND24

À l’instar de Mention, Brand24 vous permet de monitorer toutes les conversations ayant pour sujet votre marque !  is an award-winning app that helps you track & engage people talking about your company. Une centaine de marques de toutes tailles lui font déjà confiance (Intel, IKEA, H&M, GlaxoSmithKline, Carlsberg) pour identifier et analyser les conversations en ligne à propos de leurs produits / services.

Score obtenu : 86/100 

18) Falcon.io 

Falcon.io vous offre une plateforme SaaS dédié à la veille, la publication, l’engagement, la mesure et le management de vos réseaux sociaux. Parmi son portefolio de client, retrouvez  Carlsberg, Pandora, Nintendo of Europe, IWC Watches, SIGG, Redken, Warner Music, Coca-Cola et bien d’autres. 

Score obtenu : 86/100 

19) Buzzsumo

Avec BuzzSumo, accédez aux contenus les plus engageants sur les réseaux sociaux et repérez des influenceurs adaptés à vos besoins ! 

Score obtenu : 86/100 

20) Unmetric

Unmetric vous fournit une plateforme en ligne vous permettant de comprendre et de vous apporter des insight sur la manière dont performe vos contenus et campaignes sur les réseaux sociaux comparés à vos concurrents.

Score obtenu : 86/100 

21) Synthesio

Synthesio, aussi appelé « the Global leader » par un analyste indépendant dans deux rapports « Q1 2016 » et « Editor’s Choice » par PC Mag, est une plateforme globale de Social intelligence utilisée par quelques-unes des top marques mondiales et leur agence. Elle facilite la collaboration au sein des services marketing, qu’ils soient représentés par une seule unité ou répartis dans plusieurs pôles et zones géographiques. 

Score obtenu : 85/100 

22) Zignal lab 

Zignal Labs est un des leaders des logiciels d’intelligence média au niveau mondial. Son expertise en big date et machine learning lui permet d’assurer aux services marketing et communication une visibilité sur le paysage digital.  Aujourd’hui, l’outil travaille avec des marques telles que IBM, NVIDIA, Airbnb, Citrix, DTE Energy, Uber and FleishmanHillard.

Score obtenu : 85/100 

23) Traacker 

Traackr est un puissant software de marketing d’influence qui vous aide à comprendre votre audience. Grâce à lui, concentrez votre attention sur les gens qui comptent et les contenus les plus adaptés pour vous sur le web. Plus de 140 entreprises et 40% des meilleures agences de communication l’utilisent pour leurs clients tels que EMC, Marketo, JP Morgan Chase, Orange, SAP, Zendesk, et d’autres.

Score obtenu : 85/100 

24) Gleam

Gleam est une plateforme de marketing de croissance qui a pour ambition d’aider les entreprises à se concentrer sur leurs actions. Une action peut être ce que vous voulez, un inscription par e-mail, un like sur Facebook, un nouvel abonné Twitter ou être mentionné par quelqu’un via un hashtag spécifique… À vous de le définir !  

Score obtenu : 85/100 

25) Talkwalker

Talkwalker est un outil de veille et d’analyse des réseaux sociaux simple à prendre en main tout en étant très puissant. Il délivre des insight à forte valeur ajoutée dans un tableau user-friendly et est recommandé par des marques et des agences du mond entier. Avec une spécilisation en big data, l’outil est un des plus importants dans le domaine, couvrant à lui seul plus de 150 million de sources dans 187 langues. 

Score obtenu : 83/100 

Retrouvez le classement et l’analyse complète de ces outils dans le rapport « Fall Customer Success report 2018 »

id, elit. ut sem, Phasellus tempus vulputate, sit fringilla venenatis, Lorem at