Sélectionner une page
Créer une campagne de re-ciblage Facebook

Créer une campagne de re-ciblage Facebook

Il existe différentes manières de faire de la publicité sur Facebook comme mettre quelques euros sur une publication pour augmenter sa portée naturelle ou créer une campagne publicitaire avec la définition d’un objectif de trafic, d’engagement ou de vue… Et, si vous avez correctement installé votre pixel, vous pouvez désormais mettre en place des campagnes de retargeting, autrement dit, des campagnes de re-ciblage Facebook grâce à la création d’audiences personnalisées. Dit comme ça, ce n’est pas très excitant. Mais imaginez pouvoir créer des publicités sur-mesure adressées aux personnes les plus susceptibles d’acheter votre produit ou service… Ça fait plus rêver, non? Eh bien, c’est l’objectif du retargeting et on vous explique tout de suite comment ça marche.

1. Re-ciblage Facebook, quelles possibilités ?

Si le terme de « campagne de re-ciblage » ne vous semble toujours pas très clair, voici un exemple très simple. Vous êtes à la recherche d’une nouvelle paire de chaussure et errez de sites en sites jusqu’à trouver les baskets de vos rêves. Une fois la perle rare dénichée, vous la mettez dans votre panier et êtes prêts à craquer quand… Votre conscience vous souffle à l’oreille que « quand même 150€ pour une paire de chaussure, c’est pas donné ! En plus, c’est la fin du mois et je suis un peu à sec… ». Vous quittez le site en question avec un léger pincement au coeur et abandonnez votre paire au fond de votre panier sans plus y penser. Trop tard, le mal est fait ! Les jours suivants, cette fameuse paire de chaussures vous suit partout : sur votre fil d’actualité Facebook, en display sur d’autres sites que vous visitez, elles sont partout ! Du coup, une fois votre paie virée sur votre compte, vous craquez.

Illustration par Sarah Andersen

Vous l’aurez donc compris, le re-ciblage vous permet de diffuser des annonces publicitaires aux personnes ayant déjà effectué une action précise sur votre site en utilisant les données de navigation stockées dans les cookies de vos internautes. Cette technique publicitaire est d’autant plus intéressante quand on sait que 98% des visiteurs ne donnent pas d’information ou n’effectue pas d’achat lors de leur première visite. En e-commerce, il faut généralement 6 à 7 expositions à un produit ou service pour que l’internaute passe à l’acte d’achat.

Le re-ciblage va donc vous permettre :

  • de cibler et segmenter les visiteurs de votre site
  • d’adresser le bon message à la bonne personne
  • d’augmenter votre taux de conversion 

 

2. Créer une campagne de re-ciblage sur Facebook

Le re-ciblage sur Facebook fonctionne de la même manière : grâce au pixel de conversion que vous aurez préalablement installé sur l’ensemble des pages de votre site, vous serez capable de suivre vos visiteurs sur leur réseau social préféré via une campagne publicitaire ciblée.

Pour cela rendez-vous dans la partie « Audiences » de votre gestionnaire de publicité et cliquez sur « Créer une Audience » > « Audience personnalisé » > « Traffic du site web ». 

La configuration de votre audience personnalisée n’a désormais de limite que votre imagination ! Plusieurs options s’offrent à vous :

  • cibler l’ensemble des visiteurs de votre site : si vous possédez plusieurs sites, ce ciblage prendra en compte toutes les personnes ayant visité au moins un de vos sites.
  • cibler des personnes ayant visité des pages spécifiques de votre site : créer des règles d’URL de sorte à cibler toutes les personnes ayant visité les pages dont l’URL contient le mot « chaussures » par exemple.
  • cibler des visiteurs selon le temps passé sur votre site

L’utilisation qui nous intéresse le plus ici est de cibler selon des URL spécifiques. Vous pouvez inclure plusieurs URL mais également en exclure ! Cela est pertinent car cela vous évitera de dépenser votre budget publicitaire en visant des personnes ayant déjà effectué un achat. Pensez donc à exclure les URL de votre page de paiement ou de votre page de remerciement.

Voici quelques exemples de re-ciblage que vous pouvez configurer :

  • cibler les personnes ayant visité votre blog ou des articles spécifiques de votre blog : nous pourrions par exemple inclure les URL contenant « /blog » et « /Facebook » pour nous adresser à toutes les personnes ayant lu nos articles parlant de Facebook.
  • cibler les personnes ayant visité des pages produit de votre site mais n’ayant pas effectué d’achat : vous pouvez donc inclure toutes les URL « /votre-page-produit » et exclure l’URL « votre-page-de-remerciement ». Vous avez également la possibilité d’affiner davantage en précisant la fréquence de visite (cibler par exemple cet internaute qui a effectué au moins deux visites sur mon site sur les 15 derniers jours).
  • cibler des personnes ayant visité votre landing page mais n’ayant pas laissé leurs informations : idem que pour vos pages produit.
  • cibler vos clients : ce n’est pas le plus évident au premier abord et, pourtant, une personne ayant déjà acheté sur votre site sera plus facile à convaincre qu’un prospect. Vous pouvez donc les re-cibler en leur proposant des accessoires complémentaires à leur premier achat ou en leur montrant votre nouvelle collection.

Une fois vos audiences personnalisées configurées, il ne vous reste plus qu’à créer votre campagne publicitaire avec l’objectif Conversion et à choisir l’audience adéquate ! La configuration de cette campagne publicitaire fera l’objet d’un prochain article, d’ici là, n’hésitez pas à nous poser toutes vos questions !

Pixel Facebook : pourquoi et comment l’installer !

Pixel Facebook : pourquoi et comment l’installer !

Le pixel Facebook devrait vous être familier si vous avez commencé à faire de la publicité sur Facebook ! Si vous comptez vous y mettre, alors l’installation de ce pixel est une étape indispensable avant de se lancer. Le seul pré-requis est d’avoir accès au back-end de votre site car vous devrez l’installer directement dans le code source de celui-ci. Pas de panique, il s’agit tout simplement d’un petit bout de code à insérer dans le header. Petit mais diablement efficace ! Nous allons voir tout de suite quels avantages vous pourrez tirer de cet outil puis comment l’installer étape par étape.

 

1. Pourquoi et comment utiliser le pixel Facebook ?

Le pixel Facebook est un véritable outil d’analyse de vos publicités. Vous pourrez ainsi suivre toutes les personnes qui visitent votre site après avoir vu une de vos campagnes. Mieux encore, vous aurez l’opportunité de savoir quelles actions ces personnes ont effectué sur votre site : ont-elles visité votre page de vente ? Se sont-elles inscrites à votre newsletter ? Ont-elles ajouté des articles à leur panier ? Autant d’éléments qui vous aideront à mieux estimer l’efficacité de vos campagnes.

Une fois ces données récupérées, vous pourrez par la suite les réutiliser pour créer des audiences personnalisées et mettre en place des campagnes de retargeting. Vous commencez à comprendre comment la paire de chaussures sur laquelle vous louvoyez depuis quelques jours se retrouve systématiquement sur la colonne de droite de votre page Facebook ? Plus vous ferez des campagnes, plus vous récolterez des informations précieuses sur votre cible et son comportement : une véritable mine d’or !

Maintenant que savez plus exactement à quoi sert le pixel Facebook, il est temps de le paramétrer !

 

Étape 1 : Accédez au gestionnaire de publicité

Vous pouvez accéder à votre gestionnaire de publicité depuis ce lien directement. Sinon, rendez-vous sur votre page d’accueil Facebook et cliquez sur « Créer / gérer vos publicités » dans le menu déroulant en haut à droite.

Une fois sur votre espace publicitaire, cliquez sur les trois petites barres en haut à gauche et choisissez l’onglet « Pixels ».

Étape 2 : créez le pixel Facebook

Une fois que vous avez cliqué sur « Créez un pixel », il ne vous reste plus qu’à lui donner un nom (de préférence le nom de votre entreprise pour vous y retrouver). Celui-ci pourra être changé par la suite. Acceptez les conditions générales d’utilisation et continuez !

Étape 3 : installez le pixel Facebook sur votre site

Facebook vous propose trois solutions pour installer le code de suivi de votre pixel :

  1. utiliser une intégration ou un gestionnaire de balise comme Google Tag manager. Si vous utilisez BigCommerce, Magenta, Shopify, WordPress et bien d’autres, vous n’avez qu’à suivre les instructions données par Facebook. Rendez-vous sur cette page pour obtenir le détail de l’aide par plateforme.
  2.  installer le code manuellement en copiant le code fourni et en le collant dans les balises head de toutes les pages de votre site.
  3. dans le cas où vous n’auriez pas accès au back-end de votre site, vous pouvez également envoyer les indications d’installation au développeur, à l’agence ou à la personne en charge de votre site internet.

De notre côté, nous avons choisi d’installer notre pixel Facebook en installant le plugin WordPress « Insert headers and fossés ». Nous avons donc opté pour l’option 2 afin de récupérer notre code de suivi. Une fois l’extension installée, il nous a suffit de le coller dans l’option Headers, et c’est installé !

Étape 4 : Paramètrez les événements

Comme expliqué dans l’introduction de cet article, le pixel Facebook vous permet de connaître le nombre de conversion sur des éléments que vous aurez paramétrer au préalable ! Il s’agit des « événements » et Facebook vous en propose quelqu’uns :

  • acheter
  • générer des prospects
  • inscription terminée
  • ajouter des informations de paiement
  • ajouter au panier
  • ajouter à la liste de souhaits.
  • etc…

C’est là que les choses se corsent. En fonction de l’objectif choisi, vous obtiendrez un bout de code que vous devrez configurer puis installer sur la page définissant l’action comme accompli. Par exemple, si vous souhaitez suivre les personnes ayant effectué un achat, vous devrez intégrer le code de suivi sur la page de confirmation d’achat.

Heureusement, il existe une solution plus simple qui vous permet de ne pas toucher au code ! Il s’agit des conversions personnalisées, vous pouvez alors en créer jusqu’à 40 :

  1. Retournez dans le Gestionnaire de publicité et rendez-vous dans « Conversions personnalisées » dans l’onglet « Mesure et rapport ».
  2. Cliquez sur « Créer une conversion personnalisée »
  3. Dans « URL contient », indiquez la partie de l’URL de la page qui signifie qu’il y a eu une conversion, par exemple www.monsite.com/ma-page-de-confirmation
  4. Nommez votre conversion. Vous aurez la possibilité de le modifier par la suite.
  5. Déterminez la catégorie de cet événement.
  6. Dans le cas d’un achat, assignez une valeur monétaire (choisissez alors « Achat » comme catégorie !).
  7. Et validez !

Vous pouvez donc créer des conversions pour tous types d’événement : inscription à votre newsletter, téléchargement d’un livre blanc, ajout d’un produit dans le panier, achat sur votre e-boutique, etc.

Et la suite ?

Prochain épisode de notre saga Facebook : nous verrons comment utiliser le pixel Facebook pour créer des Audiences de reciblage et mettre en place une campagne de retargeting ! Cela vous laisse le temps d’installer correctement votre pixel et de paramétrer vos événements et, d’ici là, n’hésitez pas à nous poser vos questions !

 

Facebook : créer un compte Business Manager

Facebook : créer un compte Business Manager

Vous gérez plusieurs pages Facebook ? Vous tenez à séparer votre page Facebook professionnelle de votre compte privé ? Ou à permettre à d’autres personnes de faire de la publicité sur votre page ? Le Business Manager est un outil gratuit proposé par Facebook qui permet justement de rendre cette gestion multi-utilisateur plus facile. L’interface publicitaire de Facebook peut-être un véritable casse-tête à appréhender au départ. Nous en avons nous-même fait les frais… Nous détaillerons donc ensemble comment se créer un compte Business Manager étape par étape ! Prêts ?

1. Créer son compte Business Manager

Si vous avez une page Facebook que vous avez déjà « boostée » – comprenez « poussée avec de la publicité » – vous avez peut-être alors déjà eu l’occasion de découvrir l’interface du gestionnaire de publicité. Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez facilement y accéder via votre page d’accueil. Cliquez sur la flèche en haut à droite puis sur Gérer les publicités (voir capture ci-dessous). Cet espace est ce que l’on appelle votre gestionnaire personnel de publicité, associé à votre compte Facebook personnel.

Il peut être important de séparer votre compte personnel des pages que vous gérez : par mesure de confidentialité ou pour permettre à d’autres membres de votre équipe de prendre la main. Sur l’image ci-dessous, vous pouvez ainsi voir que mon compte personnel « Charlotte Fayat » est un compte publicitaire bien distinct des autres pages que je gère pour le compte d’autres clients par exemple.

Outre le fait de pouvoir plus facilement y accéder, le suivi de vos publicités sera également grandement facilité. La création d’un compte Business Manager vous permet d’obtenir un pixel Facebook unique. Il s’agit d’un bout de code framework à intégrer sur le site de la page correspondante. Celui-ci vous sera utile pour connaître le nombre de personnes ayant atterri sur votre site suite à une campagne de publicité et / ou pouvoir les re-cibler lors d’une seconde campagne.

Maintenant que vous êtes convaincus, rendez-vous sur la page de présentation du Business Manager :

  1. Cliquez sur Créer un compte 
  2. Saisissez votre adresse e-mail professionnelle. Vous pouvez utiliser votre adresse e-mail personnelle mais il est préférable de garder vos comptes privés et professionnels séparés.
  3. Votre compte Business Manager est désormais en ligne, vous allez être re-dirigé automatiquement dessus !

2. Configurer son compte Business Manager

Il ne vous reste plus qu’à suivre les indications ! Dans l’ordre, vous devrez donc :

  • Ajouter une page : vous pouvez soit ajouter votre Page Facebook professionnelle soit demander l’accès à la Page de quelqu’un d’autre ou encore créer une nouvelle Page. Terminez en cliquant sur Enregistrer.
  • Ajouter des comptes publicitaires : la démarche est la même, vous pouvez  ajouter l’un de vos comptes publicitaires, demander l’accès au compte publicitaire de quelqu’un d’autre ou créer un nouveau compte. Notez que vous ne pouvez avoir que cinq comptes publicitaires maximum et qu’il n’est pas possible d’en supprimer.
  • Ajouter des personnes : il est important de donner l’accès à votre compte Business Manager à plusieurs personnes, au moins à un deuxième administrateur en cas de perte de votre compte Facebook, ainsi vous ne perdrez pas le contrôle de celui-ci. Le reste de votre équipe peut-être invité à rejoindre votre compte en tant qu’employés. Il vous suffit de saisir leur adresse e-mail pour envoyer une invitation qu’ils devront valider.

Enfin, n’oubliez pas de personnaliser un peu votre espace de travail en ajoutant une photo de profil et de fond à votre Business Manager. Voilà votre compte est désormais opérationnel !

Avant de lancer votre première campagne publicitaire, n’oubliez pas d’installer ce fameux pixel de conversion. C’est ce qui a motivé de notre côté la création du compte Business Manager Quiestvert qui n’est autre qu’un « service » proposé par notre client Origo. Nous aurions très bien pu utiliser le compte Business Manager d’Origo pour créer nos campagnes de publicité mais nous avions besoin d’un pixel unique pour suivre les visiteurs sur le site de Quiestvert. Nous verrons donc ensemble dans un prochain article comment installer ce pixel votre site  et enfin comment configurer et lancer votre première campagne de publicité.

Les événements qui ont marqué 2017

La fin d’année est le moment idéal pour faire le point sur les événements – positifs ou négatifs – qui ont eu lieu pour vous et votre business en 2017 ! Chez RDE, on a profité de la période des vacances de Noël (moment où tout le monde fonctionne au ralenti entre les repas trop riches et l’appel de la montagne) pour dresser le bilan. C’est l’occasion de partager avec vous les événements qui ont rythmé et marqué notre année. D’ailleurs en faisant notre bilan, on a découvert la tendance du « best nine » sur Instagram qui consiste à découvrir quelles sont vos 9 photos qui ont eu le plus de succès cette année. Résultats ci-dessous !

Pour faire le vôtre, rendez-vous sur 2017bestnine.

De nouveaux bureaux pour RDE

Le mois d’avril a été un vrai bouleversement pour RDE qui a élu domicile dans de nouveaux bureaux situés sur les quais de Saône. Nous avons donc quitté le confortable cocoon de La Cordée pour envahir le 29, quai Saint-Vincent – un ancien garage réaménagé en bureaux que se partage l’équipe d’Inteach (une application « qui révolutionne le e-learning » selon Jérôme) et Ludo et Panda (quand ils ne sont pas en train de donner des cours  à droite à gauche).

Qu’est-ce que ça a changé pour nous ? Comme notre nouvel environnement est exclusivement masculin, on assiste à des match de ping-pong tous les midis et on boit un peu (plus) de bière (notamment au Hopstore vers la Martinière, nouveau bar à bière à tester d’urgence !). Charlotte a son propre bureau où elle a pu poser une plante verte et Audrey a un casier pour ses cartes de visite. Et comme La Cordée nous manquait, on a instauré des petites habitudes que l’on avait là-bas comme les repas communautaires…

Emma, la meilleure des stagiaires

Après deux stages chez RDE Marketing, Charlotte est passée de l’autre côté de la barrière et… a pu recruter sa première stagiaire ! Nous avons donc accueilli Emma en tant qu’assistante marketing et communication durant deux mois de mai à juin. Une belle expérience des deux côtés : Emma a pu découvrir le métier de community manager et a fait un excellent travail auprès de nos clients tandis que Charlotte a découvert le rôle de manager (plutôt cool quand même, on a vous dit qu’on buvait des bières au Hopstore ?). Au-delà de son implication et de son travail appliqué, ce qui nous a réellement plu chez Emma, c’est son envie d’entreprendre. En effet, elle a, depuis quelques années, développé sa propre gamme de bijoux qu’elle crée à partir de morceaux de cuir de Bali et est en train de travailler sur sa boutique en ligne… Pleine de ressources on vous dit !

Voyager pour aller chercher de l’inspiration ailleurs

Digital nomad dans l’âme, Audrey a profité du mois de juillet pour retourner aux États-Unis et assister au World Domination Summit dont différentes conférences tournent autour de cette question existentielle « how do we live a remarkable life in a conventional world? » ? Si la réponse vous intéresse, je vous invite à lire son compte-rendu des principales leçons qu’elle en a tiré. Après beaucoup de rencontres plus inspirantes les unes que les autres, et surtout avec des personnes du monde entier, il est temps de filer à Philadelphie où Audrey a vécu 8 ans pour quelques retrouvailles avant de finalement rentrer en France, des idées plein la tête !

Intervention d’Audrey à Digital Summ’r & Blend Web Mix

Audrey intervient régulièrement dans des écoles ou au sein d’entreprises par parler entrepreneuriat et création de valeur. Elle accompagne beaucoup de jeunes entrepreneurs pour les aider à définir qui sont leurs clients. La plupart d’entre-eux se lancent sans avoir testé leur produit sur leur marché et ne comprennent pas ce qui est attendu d’eux quand on parle d’étude terrain. Le thème de ses conférences portait sur l’empathie que doit avoir un entrepreneur et les différents outils – digitaux ou non – pour réaliser une étude terrain réussie.

Former des entrepreneurs au digital avec les Foliweb

Si vous nous suivez depuis un moment, vous devez savoir que nous intervenons régulièrement au sein de Boost In Lyon, l’association qui accompagne de jeunes startups. La nouveauté cette année est que nous avons rejoint les Foliweb créées par Neocamino, Réussir en .fr et Jimdo : l’objectif est d’aider les TPE, entrepreneurs et indépendants à réussir avec internet à travers tout un panel d’ateliers proposés régulièrement. Audrey est intervenue une fois sur le thème « Réussir sur les réseaux sociaux » puis à laissé la main à Charlotte qui en est maintenant à quatre conférences et quatre webinars animés. Quand on vous parlait d’études terrain et d’être emphatique avec son client, voilà un bel exemple qui fonctionne parfaitement pour nous. Quoi de mieux pour les comprendre que d’aller les rencontrer directement et d’être attentifs à leurs difficultés ? On a tellement aimé qu’on continue l’année prochaine !

Une semaine de travail aux Canaries

Pour la deuxième année consécutive, RDE Marketing a posé sa valise durant une semaine à Tenerife sud début décembre. Pour profiter du soleil et boire des mojitos ? Oui mais pas que ! Contrairement aux idées reçues, cette semaine de coworking éphémère organisée par nos amis de Coworkator est plutôt productive – c’est la semaine où Audrey et Charlotte se voient le plus et où les clients sont trèèèès loins pour le coup. Entre le cours de sport du matin et la balade de 17h, l’ambiance est studieuse dans notre grande maison avec piscine. Une fois la nuit tombée par contre… Bref ce qui se passe aux Canaries reste aux Canaries !

Nouveaux clients et projets à venir…

On ne pouvait pas vous quitter sans évoquer toutes les personnes que nous avons rencontrées et accompagnées cette année ! Qui ont fait grandir l’entreprise et que nous sommes fières d’avoir aidé à grandir dans leur projet ! Audrey est amenée à se déplacer un peu dans toute la France entre AirBus à Toulouse et l’EM à Paris tout en continuant à accompagner des projets sur Lyon. Le dernier en date est Cybèle qui souhaitaient revisiter leur approche marketing pour leur offre de visites guidées insolites dans Lyon. De son côté, Charlotte a démarré ses premiers cours (côté prof) en école de commerce avec Isefac (école dont elle est issue, la boucle est bouclée !) et d’autres interventions sur le community management à l’ISEG et l’ECEMA. L’année a aussi été rythmée par des sessions de formation et de conseil en stratégie digitale auprès d’entrepreneurs et de TPE dans des domaines variés allant de la beauté, au coaching et plus récemment du droit ! C’est bien pour ça qu’on aime autant ce qu’on fait d’ailleurs. D’autres projets sont en cours mais on vous réserve la surprise pour 2018. 😉

Voilà notre bilan est terminé et nous avons hâte de découvrir ce que nous réserve cette nouvelle année ! Racontez-nous vous aussi vos moments forts de 2017, ce que vous en avez retiré, ce que vous aimeriez faire de plus en 2018…

Outils : les indispensables pour vos photos Instagram

Outils : les indispensables pour vos photos Instagram

Une fois votre compte Instagram correctement créé, la réussite de celui-ci tient principalement à la qualité du contenu que vous allez partager ! Sans être photographe, vos photos devront être suffisamment soignées et surtout former un ensemble cohérent dans votre fil. Pour cela, l’application propose de base une quarantaine de filtres : Clarendon, Gingham, Moon, Lark, Reyes, Juno… Mais pour vous démarquer et créer du contenu original, il existe également tout un panel d’outils, pour vos photos Instagram, qui n’auront de limite que votre créativité !

 

Sélection de nos applications préférées pour vos photos Instagram

 

1. VSCO

VSCO est l’INDISPENSABLE de cette sélection ! Il possède toutes les fonctionnalités d’un éditeur de photo : vous pouvez régler la température, le contraste, la saturation, la balance des blancs ou l’exposition ainsi que modifier et ajuster le cadrage. L’application possède aussi une dizaine de filtres que vous pouvez réajuster les réglages et les enregistrer pour pouvoir les ré-utiliser sur vos prochaines photos. Autre point fort : toutes vos photos retouchées s’affichent dans votre fil VSCO et vous permettent de valider la cohérence graphique qu’elles ont entre-elles.

 

2. Facetune

Facetune se définit lui-même comme un « éditeur de selfies et portraits photo ».  Outre la possibilité de recadrer et d’ajouter des filtres, ses fonctionnalités les plus intéressantes vous permettent donc de remodeler un visage, de corriger une imperfection, d’uniformiser les couleurs, de blanchir certaines parties comme le fond de l’oeil ou les dents, d’enlever les fameux yeux rouges dus au flash ou encore de lisser le grain de peau… Attention à ne pas en abuser tout de même, on vous rappelle qu’Instagram doit rester dans la spontanéité ! Une photo trop retouchée risque de faire fuir plus qu’autre chose vos abonnés.

 

3. InstaSize

Sur InstaSize, vous retrouverez encore et toujours plus de choix de filtres pour vos photos mais si on l’aime autant c’est pour sa fonctionnalité Collage. Une fois sur l’accueil de l’application, cliquez sur le « + » central et choisissez le format Collage. Il vous suffit ensuite de choisir le nombre de photos que vous souhaitez et l’application vous propose automatiquement des mises en forme !

 

4. Priime

Si vous n’êtes toujours pas rassasiés de filtres et que vous manquez d’inspiration, Priime devrait vous combler ! Il s’agit d’une véritable banque de filtres (une centaine sont référencés !) au style plus original les uns que les autres et réalisés en collaboration avec des photographes. L’éditeur de photo intégré est d’ailleurs conçu pour éditer des photos au format RAW et donc de grande qualité. Seul petit bémol : son prix de 3,49€ qui devrait toutefois être rapidement amorti.

 

5. Fused

C’est le moment de laisser parler votre créativité ! Comme son nom l’indique, Fused vous permet de fusionner ensemble deux photos. Parcourez la bibliothèque d’images (seule une petite partie est disponible gratuitement malheureusement) ou importez vos propres photos et à vous de tester les meilleures combinaisons. Il ne vous reste plus qu’à ajuster le contraster, l’exposition et la luminosité avant d’enregistrer !

 

6. Hyperlapse

Outre les photos, Instagram vous permet également de publier des vidéos assez courtes. Là aussi, il y a de quoi s’amuser ! Pour réaliser des boomerangs (de très courtes vidéos qui se répètent en boucle), il vous suffit désormais de vous rendre dans la partie Stories de l’application Instagram. Mais ce format est dorénavant un peu trop courant, si vous réalisiez des time-lapses plutôt ? Avec Hyperlapse, vous pouvez réaliser des vidéos accélérées jusqu’à 12 fois leur vitesse et cela avec un rendu cinématographique grâce à la stabilisation intégrée !

 

7. SkyLab Photo Editor

SkyLab est une application assez originale… Étoffez vos photos de paysage en ajoutant des arbres, des plantes, et agrémentez vos photos de ciel avec un coucher de soleil, un croissant de lune, des nuages ou encore des tornades et des éclairs ! Bon, l’application coûte quand même 3,49€ donc autant avoir une idée précise de son utilisation avant de l’acheter.

 

8. Hype Type

On termine notre sélection avec l’application HypeType avec laquelle vous pourrez intégrer du texte à vos photos et vidéos très facilement. Choisissez l’effet d’apparition, la police, la couleur ainsi que la durée d’apparition du texte (celui-ci est animé) et partagez ensuite votre création dans votre fil Instagram ou directement dans votre story !

Nous espérons que cette sélection vous a plu ! N’hésitez pas à nous partager vos applications préférées et à nous montrer vos réalisations !