Sélectionner une page

J’ai le plaisir d’avoir été invitée à témoigner lors d’une table ronde sur le thème « Le digital, un monde d’opportunités pour les femmes? », organisée par Digital Campus et Girlz In Web, qui se tiendra le 24 Mars prochain, au skyroom de la tour Oxygène.

Voici trois raisons pour lesquelles je suis fan et vous devriez venir…

Des intervenants de qualité

Maintenant que je suis un peu une « ancienne » sur le marché, la plupart des événements networking ne sont souvent qu’une perpétuelle répétition. Je connais déjà pas mal des gens qui s’y retrouvent, et les conversations se suivent et souvent, se ressemblent.

Pourtant, s’il y a une chose qui ne sera jamais suffisante dans le domaine du marketing et de l’entrepreneuriat, c’est l’inspiration! Les histoires des autres, succès ou plantages, n’arrêtent jamais de me fasciner, et de stimuler mon imagination sur des nouveaux projets, de nouvelles idées.

Et le line-up de cet événement promet de beaux moments d’inspiration! Karine Dognin Sauze, VP Métropole de Lyon, Innovation, Ville intelligente et Développement Numérique, Fabienne Billat, femmes du numérique, Béryl Bes, fondatrice de my Annona, Vincianne Mouronvalle Chareille, fondatrice ThePlaceTo.Bike et d’une agence de conseil web, Cecile Daclin, d’EDF et présidente de l’association égalitéEs, Charlotte Bennett, urban Liker et cabinet de recrutement et Anthony Bleton-Martin, président de Novius et fondateur de Clubble.

Une audience de qualité

Qu’y-a-t-il de mieux que d’entendre les histoires inspirantes des personnes sur scène? Entendre celles d’un(e) ami(e) assis(es) à quelques places de vous dans l’audience. L’une de mes activités favorites dans ce type d’événement, c’est d’échanger avec les gens qui, comme moi, ont eu la curiosité de venir entendre parler d’un sujet d’intérêt commun. Le public, composé de professionnels issus d’entreprises, start’up, agences, partenaires GirlzinWeb, et de quelques étudiants de Digital Campus, promet d’être une aussi grande source d’inspiration que le line-up!

Pas comme les copines ci-contre… 😉

 

Le sentiment de faire partie d’une communauté

En regardant dans le public, je suis prête à parier que vais y trouver des visages connus, croisés lors d’aventures salariales ou entrepreneuriales, ici ou ailleurs. J’ai toujours trouvé qu’il était plus difficile de faire des rencontres de valeur à l’âge adulte. La plupart de mes amis proches sont des gens que je connais depuis de nombreuses années. Mais travailler dans l’écosystème entrepreneurial et digital lyonnais a détruit cette belle théorie. Parce que toutes les rencontres que j’y ai faites se sont révélées être extrêmement riches et profondes. Les atomes crochus sont faciles à trouver quand on vient a traversé, parfois ensemble, des tempêtes similaires.

Alors, si vous avez la chance de recevoir une invitation pour l’événement Digital Campus « Femmes & Digital », n’hésitez pas à R.S.V.P. « OUI », parce que les places sont limitées à une centaine de personnes et que pour celles-ci, c’est une vraie, belle opportunité.